Archives pour 2020

Le panier du 26 novembre 2020

lundi 23 novembre 2020

Plusieurs semaines avec du poireau donc nous faisons une trêve pour vous permettre de finir les stocks de vos frigos et mettons quelques carottes !

Il y a eu beaucoup de salades car elles avaient décidé de pousser sans se demander si elles respectaient le planning (et, malheureusement, cela ne se congèle pas … au mieux, en soupe quand on voit que nous n’arriverons jamais à bout de toutes ces feuilles, puisque la salade cuite est moins à la mode qu’au temps de mes grands parents).

Donc un panier qui change un peu (sauf la courge mais une différente pour ne pas émousser le plaisir).

1 kg pommes de terre tendres

1 coulis

1 part de courge

0,3 kg radis noir

1 kg oignon jaune

1 carotte botte

0,3 kg betteraves

1 salade

1 persil

La gazette du 23 novembre au 26 novembre 2020

lundi 23 novembre 2020

en route pour le marché avec SARL Renard, producteur de légumes bio, 78La mairie de Maisons Laffitte nous a ordonné d’arrêter le libre service. Bien ? Pas bien ? Peu importe. Maintenant, il y a plus d’attente, moins de personnes servies, nous nous touchons un peu plus, avons une extinction de voix le soir à force de monter le ton pour nous faire entendre et, comme il a fallu mettre une protection autour du stand, vous vous retrouvez tous autour de nos passe-plats … Nous ne vous cachons pas que nos vacances annuelles risquent de durer un peu plus de 15 jours au marché si ce rythme doit continuer …

Car, mine de rien, ce qui était fait le samedi matin pour avoir le plus de fraîcheur possible doit être fait avant, et les épinards sont longs à cueillir ! Sur le principe, ils devraient arrêter de pousser mais, douceur oblige, leurs feuilles s’étirent chaque jour et nos tomates continuent de mûrir, et nous changeons nos plans de semis pour garder un peu plus la tétragone qui refuse de nous quitter …

Nous achevons tout de même nos aubergines et nous préparons pour planter les choux pointus du printemps (qui eux traînent des pieds). Nous avons décidé d’essayer un peu d’oignons blancs pour voir s’ils viendraient en mars/avril (il y a moyen que les mouches les trouvent trop bons avant vous …) et tentons nos dernières graines de salades … Il y aura la dernière mâche de la saison à planter.

Et peut-être pourrons-nous nous concentrer sur l’année prochaine … Enfin, pour cela, nous attendons mardi soir pour avoir une idée de comment finira celle-ci …

Merveilleuse semaine …

Le panier du 19 novembre 2020

lundi 16 novembre 2020

Beaucoup de verdure cette semaine puisque les salades ont traîné à pousser pour finir par télescoper la saison suivante … Les aléas de l’automne où les jours courts ralentissent le rythme et où un brin de soleil accélère la croissance. Une science inexacte où les semaines ne sont que des gouttes d’eau à l’échelle du temps … Vous n’aurez donc plus qu’à faire cuire la salade si vous ne voulez pas grignoter des feuilles fraîches.

Pour la butternut, il y a beaucoup de recettes façon hasselback qui semblent ravir plein de papilles.

 

1/2 céleri rave

2 fenouils

0,6 kg navets

1,2 kg poireau

1 part de butternut

1 kg pommes de terre fermes

2 salades

0,2 kg mâche

La gazette du 16 novembre au 19 novembre 2020

lundi 16 novembre 2020

montage serre chez SARL Renard, maraîcher bio, yvelinesNous étions cools. Nous savions que la fin de semaine serait un peu plus dense. Mais nous avions choisi de profiter de notre jour férié (enfin pas Carlos, car il a une passion pour la boue et la charge mentale d’une femme avec ses enfants quand il s’agit des légumes …) et craignions un peu que « l’atelier parachute » (comprenez bâchage de serre) ne nous mette dedans …

Jeudi était parfait. Nos p’tits boulots finis. Bon, peut-être qu’il aurait fallu penser plus tôt aux poivrons/aubergines (amusant comme nous les oublions dès que le soleil ne nous chauffe plus la couenne) et la mâche était beaucoup moins mignonne cette semaine (oui, de jolies feuilles pourries sont apparues, rendant l’exercice moins attractif). Au final, nos yeux ont ignoré le coriandre et même le thym …

Donc un vendredi plus tendu, accrochés à notre bâche de 45m pendant que le vent ne savait pas s’il voulait jouer avec nous ou pas … Rafaël, le fils de Carlos, a tiré les ficelles, semant casquette et gants, réchauffé par son travail. Il a bien voulu garder son manteau, esquissant une moue qui ne laissait aucun doute sur ce qu’il pensait de la réaction de Super Carlos s’il trouvait son fils en pull en plein mois de novembre … Comme quoi ce petit est d’accord avec moi : les générations du dessus ne sont là que pour nous casser les pieds …

Merveilleuse semaine …

Le panier du 12 novembre 2020

lundi 9 novembre 2020

 

Un jour férié qui nous laisse nous reposer un peu. Mais tout n’est pas livré le mercredi … donc voici le panier d’automne de la semaine …

Carottes, poireaux, fenouils … salades pour la verdure, des fois que le soleil s’invite en terrasse à défaut de se changer les idées au restaurant …

 

0,6 kg échalotes

0,5 kg topinambours

1 patidou

1 carotte botte

1,2 kg poireau

2 fenouils

1 kg pommes de terre fermes

2 salades

La gazette du 09 novembre au 12 novembre 2020

lundi 9 novembre 2020

matin de gelée chez SARL Renard, maraîcher bio, Ile-de-France, 78Le soleil accompagne les matins froids et la saison morte glisse sur nos champs, calmant les journées frénétiques. Bien qu’une superbe équipe cette année ait rendu notre travail moins pénible physiquement (parce que, comme pour tous, le contexte ne laisse pas nos esprits en repos …). Les céleris sont presque rentrés et les carottes presque semées. Les serres sont presque rangées. Bref, tout est presque … fini. Ou tout est commencé, selon le point de vue.

La grande question est : Carlos profitera-t-il de son jour de congé ?

Car, cette semaine, nous nous offrons le luxe de sécher le marché pour profiter de notre canapé … car nous le savons : des indispensables, il y en a plein le cimetière ! Donc, comme un deuxième dimanche dans notre semaine, nous oublierons la mâche, les céleris, les poireaux et autres légumes qui nous attendront dans le champ.

Bien sûr, il y a déjà 2021 qui nous suit comme notre ombre. Impatiente d’être mise à l’honneur … mais, pour les quelques dodos qu’il nous reste, nous voulons profiter de ces petits instants qui donnent à 2020 son côté inoubliable …

Merveilleuse semaine …

Le panier du 05 novembre 2020

lundi 2 novembre 2020

Même si nous n’avons pas beaucoup de courges cette année, elles s’abîment assez vite avec toute l’eau qu’elles ont reçue en septembre. Donc, cette semaine, c’est au tour de la courge musquée de venir dans les paniers …

Le fenouil est toujours présent, le panais s’invite dans les grand panier et le poireau, de par sa taille, en impose …

La salade sera petite car, malgré la douceur, elle végète en plein champ …

1 kg pommes de terre fermes

1 panais

0,4 kg poivron

2 fenouils

1 part de courge

1 navet

1,2 kg poireau

1 salade

0,2 kg mâche

La gazette du 02 novembre au 05 novembre 2020

lundi 2 novembre 2020

nettoyage céleri chez SARL Renard, producteur de légumes bio en ile de france, 78Rentrer les céleris, déblayer les serres, se préparer pour les semis de carottes et espérer en une éclaircie.

Tant que les marchés restent ouverts, notre quotidien ne sera pas trop bousculé.

Pas vraiment d’inquiétude, même si nous constatons une augmentation du nombre de personnes positives à la Covid-19 autour de nous.

Nous pensons à tous ceux qui sont jugés non essentiels à notre quotidien et se retrouvent pour la deuxième fois dans une situation plus que compliquée.

Le plaisir semble aboli de nos vies pour plusieurs semaines.

Nous espérons que votre quotidien est percé de quelques douceurs et qu’il vous est possible de les partager …

Merveilleuse semaine …

Le panier du 29 octobre 2020

lundi 26 octobre 2020

 

Plus de doute, il faut ressortir les recettes d’automne comme on sort les pulls de nos placards.

Le fenouil fait son marathon automnal. L’oignon rouge agrémentera les pommes de terre vinaigrette et le patidou pourra être farci  pour un repas.

Déjà un coulis pour rappeler nos tomates et nous glissons sur la fin de l’année … mais peut-être fêterez vous Halloween avant de penser au sapin à décorer …

 

0,8 kg pommes de terre fermes

0,8 kg oignons rouges

1 céleri rave

1 coulis

0,5 kg fenouil

1 patidou

2 poivrons

0,2 kg mâche

La gazette du 26 octobre au 29 octobre 2020

lundi 26 octobre 2020

nettoyage des fenouils, chez SARL Renard, producteurs de légumes bio, 78Une petite semaine de relâche dans les récoltes de stockage. Nous en profiterons pour planter la mâche et nos dernières salades avant de reprendre en janvier car l’hiver n’est pas la saison favorite de la laitue et, souvent, non seulement elles sont petites mais en plus les maladies cryptogamiques se font un plaisir de liquider nos carrés sous serre. Donc oui, nous adorons faire tout notre possible pour assurer toute l’année mais nous nous offrons le luxe de faire l’impasse sur ce qui échouera 9 fois sur 10 …

Cette semaine est aussi le moment où 2021 se met en branle : étude des serres pour notre jeu de Tétris printanier entre rotation et place physique. Les commandes de graines commencent à remplir mon cahier et nous ne sommes pas loin de faire le point sur 2020 pour caler notre suivi cultural.

Il y a aussi la satisfaction d’avoir rentré les carottes, même s’il en reste un peu. Les choux sont repiqués et, d’ici peu, nous sèmerons les carottes pour mai prochain. Nous avons même eu la surprise de cueillir une dizaine de barquettes de fraises !

Je ne sais pas comment vous vivez ces instants particuliers mais, parfois, je lève le regard sur l’horizon, les genoux s’enfonçant dans le sol meuble, et je vois la forêt prendre sa parure d’automne sous le soleil bas. Cette lumière propre à cette saison, toute jaune qui vous entoure de paillettes et donne envie de repos. Le ciel est bleu et, au loin, les poireaux se confondent avec votre idée de voir la mer. Quelques instants nous ne sommes plus ici mais bien là-bas, dans cet endroit où notre perception est plus importante que tout le reste. Nous savons que, demain, il y aura des heures accroupies sous des températures proches de la négative pour couper la mâche mais, surtout, les histoires sur nos vies que nous nous chuchoterons dans la vapeur de notre souffle. On nous rapporte la menace de la pluie chaque jour et, pourtant, il y a toujours des rayons pour nous montrer que tout ne peut pas se prévoir … Mais notre travail est de rendre possible toutes ces bonnes choses qui reposent sur nos étagères en attendant d’être semées …

Merveilleuse semaine …