Archives pour la catégorie ‘Dans les champs – la gazette de Céline’

La gazette du 08 au 12 avril 2024

samedi 6 avril 2024

Semaine 15 : le coucou chante et la pluie aussi …

On y a cru. Les oignons étaient plantés avant la pluie. Vite, vite. Carlos était sur le départ, alors on accélère. Les serres sont préparées aux prochaines plantations. Les radis arrivent en désordre de semis mais sont bien présents. Semis, repiquage, nous sommes à l’heure. Vite, vite. Et le vent souffle, sifflant qu’il est temps de partir pour Oz. Éole s’engouffre, soulève les arceaux métalliques et déchire la bâche. Deux secondes plus tard, tout est au sol. Notre motivation aussi. A 50cm de nous. Rien à récupérer pour refaire. Les fraisiers n’auront pas de chaleur et, déjà, la pluie recommence. Puis un rayon. Puis la pluie. Fort. Très fort. Et nous ne pouvons toujours rien semer dehors. « En retard » est un peu exagéré mais, à ce rythme, il y aura des trous dans les cultures dans deux mois. Alors nous semons en barquette pour plus tard, plantons ce que nous pouvons, remercions les serres d’être là, nettoyons les bords des cultures, passons la binette. Une fois. Deux fois. Trois fois. Regardons le ciel, soupirons, reprenons nos activités.

Bref, il pleut trop pour nos légumes et ils ne savent pas très bien nager … et nos brocolis adorent !

Belle semaine !

La gazette du 25 au 29 mars 2024

dimanche 24 mars 2024

Semaine 13 : la chance continue … ?

Du soleil, de l’énergie et … des plantations. Nous n’hésitons plus (parce que la vilaine météo ne fait que de nous embêter en programmant des nuages pleins de pluies pour la semaine prochaine !) et nous mettons en terre tout ce que nous pouvons … choux, oignons, fenouils, persils, bettes, betteraves. Et le sol n’est pas encore top-top pour planter. Peut-être le regretterons-nous au désherbage avec le milliard de mottes à casser ! N’empêche, nous vidons la serre à plants en prévision des semis de choux et de céleris pour l’hiver prochain !

Les petits pois pointent le bout de leur nez. Les radis sont à quelques jours de se transformer en bottes. Et les feuilles croissent en poussant les derniers légumes hivernaux hors du game.

C’est le printemps, ça fait du bien et, surtout, nous ne pensons pas encore à tout ce qu’il y aura bientôt à faire dans les champs …

Belle semaine !

La gazette du 18 au 22 mars 2024

samedi 16 mars 2024
Laure chez SARL Renard, agriculteur bio, 78

Semaine 12 : un rayon de lumière …

Alors c’est Noël ! Le soleil semble vouloir signer un CDD (avec période d’essai). Une des serres abimées par la tempête est enfin couverte (et bordel ! il y fait bien chaud dessous !). Du coup, nous avons fini par semer les haricots verts (juste 3 semaines de retard …). Les tomates sont repiquées. Les courgettes sont au chaud dans leurs petits cubes de terreau. Le basilic lève (ainsi que d’autres légumes moins sexy). Et nous arrivons encore à dormir !

C’est le moment de pousser les bébés de la serre à plants pour les nouveaux. De réparer les quelques carreaux cassés au cas où les températures joueraient des siennes pour les plus frileux. Nous sommes censés attaquer la plantation en plein champ la semaine prochaine. Gros suspens parce que, par endroit, nous nous enfonçons encore jusqu’au genou (oui, Marseille n’est pas loin …).

Bref la saison trépigne et, oui, nous aussi après avoir pris autant d’eau sur la tête …

Belle semaine !

La gazette du 11 au 15 mars 2024

samedi 9 mars 2024

Semaine 11 : un espoir de lumière …

Et le soleil fut … cadeau inespéré qui ramène le sourire sur chaque visage.

Le fait d’avoir enfin réussi à semer les petits pois est aussi une belle victoire. 4 semaines que nous attendions l’opportunité. Nous étions à 2 doigts de renoncer complètement pour l’année … parce qu’entre l’absence de place en serre suite aux bâches déchirées par le vent, à la première tentative avortée par le sol trop mouillé, la 2ème stoppée par la pluie brisant notre enthousiasme, rebelote pour la 3ème … et changement de stratégie fructueux (donc d’emplacement pour pouvoir préparer le sol) avec un créneau de 3 jours sans eau. Maintenant, nous espérons ne pas passer d’un extrême à l’autre qui grillerait nos petits pois au moment de la récolte (bah oui… on se souvient de 2023).

Et si rien ne semble bouger depuis 3 semaines parce que nous attendons pour planter nos bébés tout petits, nous jurerions voir depuis mercredi augmenter les feuilles d’épinard d’1mm par jour (fantasme ou réalité ????!). Et notre mâche touche à sa fin. Les poireaux grossissent. Nous passons en mode « couleuvre » dès qu’un rayon de soleil s’installe plus de 5min. Alors durera ? Ou durera pas ? Nous prenons l’instant présent sans penser au retard accumulé dans les semis ces dernières semaines …

Belle semaine

La gazette du 04 au 08 mars 2024

lundi 4 mars 2024
poireau chez SARL Renard, maraîcher bio, 78

Semaine 10 : bah … c’est pas l’printemps !

Alors, si nos serres ne sont pas inondées, nous avons tout de même pris la décision de repousser les semis. Parce qu’avec deux serres sans toit à cause des tempêtes successives, notre surface de culture pour le printemps est trop réduite (environ 15% de moins). Parce que notre serre à plants (non chauffée) ne permet pas à nos bébés de pousser correctement cette année … Rien n’avance depuis trois semaines donc il serait idiot de semer à nouveau pour que tout arrive en même temps. Pour une fois, notre jeu n’est pas Tétris mais ce n’est pas plus simple quand nous observons la stagnation …

Et, en attendant un soleil plus permanent, nous cueillons la moindre feuille d’épinards et, ironie du sort, ouvrons la serre aux mâches qui, quant à elles, décident qu’il fait trop chaud pour elles et s’enflamment pour monter … Nous arrachons les poireaux en évitant les boues mouvantes pour le tracteur et coupons la pain de sucre laissée pas vraiment en entier par les lapins.

Bref, nous pensons sérieusement à faire une formation « danse du soleil », les tutos ne semblant pas faire grand effet …

Belle semaine !

La gazette du 19 au 23 février 2024

lundi 19 février 2024

Semaine 8 : et la nature repart … comme toujours !

Nous passons de l’hiver au printemps en n’espérant aucun retour en arrière violent et, parfois, nous nous retrouvons même sur la côte bretonne sous un léger crachin … Donc nous savourons nos bains de soleil quand il nous honore de sa présence, tentons de semer les petits pois tout en sachant qu’une roulette russe désignera son taux de protéines (parce que le ciel ne nous a pas permis de suivre le conseil de vieux paysans qui était de semer le plus près possible de la nouvelle lune pour éviter une attaque de vers … et ben, il s’est mis à pleuvoir entre la préparation du sol et le choix de la graine !). Nous pensons à nettoyer nos fraisiers (ouais, le reste est enfin fait !), pestons contre la vilaine salade qui pourrit dans ses caisses à plan, sautons de joie devant la première ciboulette (eh ! 15 jours gagnés et une serre en moins en 20ans de métier pour en faire des bouquets).

Et vous savez quoi : nous sommes à une semaine de semer les tomates …

Belle semaine !

La gazette du 12 au 16 février 2024

lundi 12 février 2024

Semaine 7 : on avance …

L’objectif était de couvrir notre 2ème serre à plants (parce que oui, maintenant que nous faisons notre plant de salades et de mâche, notre plan A est tout étriqué à l’aube du printemps). Ce fut un échec. Le vent et la pluie se sont mêlés à la partie. Donc, tout d’abord, un bel exercice de parapente au sol. A la première déchirure nous avons déclaré forfait. Et le ciel s’est mis à pisser de rire juste après … Moralité, les carottes ont profité d’une mise en beauté (et les épinards aussi …). La pain de sucre subit des attaques externes (les lapins) et internes (les mulots) puisque la chicorée rouge a fini d’être dévorée. Encore que ce ne soit pas tout à fait juste mais je me demande si les bouderies de nos rongeurs ne sont pas un indicateur pour les feuilles moins savoureuses en bouche. Leur instinct est certainement plus fiable que le nôtre …

Notre première session de repiquage est terminée. Ce qui m’agrée avec nos péripéties de semis gelés. L’étape plantation est en bonne voie.

Et, avec l’arrivée des vacances scolaires, mes ressources naturelles seront à nouveau exploitées. J’entends déjà la doux râlement de l’adolescence heureuse de profiter d’une complicité mère-filles …

Belle semaine !

La gazette du 05 au 09 février 2024

dimanche 4 février 2024
SARL Renard, maraîchage bio, 78

Semaine 6 : quotidien hivernal …

La mâche boude et se fait désirer. Et nous lui donnons l’excuse du froid qui l’a stoppée dans son élan de croissance. Les épinards entament une timide croissance. L’herbe aussi. Elle profite du redoux pour se rappeler à nous et envahir carottes et épinards … Nous allons donc courir après elle dans les carottes mais comptons sur la prochaine saison d’épinards tout mignons pour être exemptés de désherbage sur les anciens. Les fraisiers nous font des clins d’œil pour qu’on les nettoie (et qu’on pose le tunnel sur les hâtives). Les premiers radis sont semés. Le cœur des fenouils ne semble pas gelé … alors peut-être qu’il y aura un bulbe mignon à grignoter dans quelques semaines. Les repiquages n’avancent pas beaucoup (la faute aux épinards qui prennent tout notre temps).

Et la roue de l’année recommence son cycle immuable …

Belle semaine !

La gazette du 29 janvier au 02 février 2024

lundi 29 janvier 2024
producteur bio de légumes, SARL Renard, 78

Semaine 5 : après le froid …

Le froid est parti. Les microbes sont restés. Collés tout contre nous. Alors on se couvre. On se découvre. On dort beaucoup. Et le minimum syndical est fait. La mâche était beaucoup moins jolie après ces 15 jours au frais … et les petites sœurs sont encore un peu jeunes pour participer aux cueillettes. La chicorée est passée de rouge à brune pour celles que les lapins ont oubliées. Les autres n’ont plus de cœur … Mais les valeurs sûres ont tenu le coup, voire crânent un peu devant le nez rouge des survivants … Patates et carottes font leurs belles en passant devant le pain de sucre aux feuilles marrons. Les choux verts deviennent blancs à être trop épluchés. Et, pendant ce temps, telle une couverture de saison, les feuilles épluchées nous recouvrent un peu plus à chaque légume qui passe entre nos mains pour se faire une beauté …

Très belle année 2024 !

La gazette du 22 au 26 janvier 2024

dimanche 21 janvier 2024

Semaine 4 : il eut fait froid …

Nous continuons sur un petit temps de saison avec qui nous jouons à cache-cache (et, pour le moment, nous gagnons). Mais nous attendons de vivre les belles promesses de chaleur annoncées par la dame de la météo pour retrouver une organisation normale. Parce que le froid polaire qui se reconduit d’une semaine à l’autre sans préavis, nous oblige à avoir un coup d’avance pour les poireaux et à choisir si nous voulons les arracher sous la pluie ou avec la neige intégrée … Heureusement, à défaut de descendre les pistes, nous avons tous des vêtements de ski (et, si Carlos les a oubliés, il se soigne avec un petit sirop de radis noir pour arrêter sa toux).

Nos premiers semis n’ont pas aimé les températures négatives. Donc, pour ne pas les finir, nous avons décidé de mettre la serre à plant hors gel (d’habitude en mars avec les tomates). Alors, comme le carreau au dessus de la chaudière a cassé pendant la dernière tempête, Carlos s’est retrouvé à l’heure où tous les chats sont gris sur un plafond de verre à bricoler un carreau en plexiglas avec mon aimable participation pour le prendre en photo (ou appeler le 18).

Mais, cette semaine, c’est certain : la chaleur revient, la bonne humeur aussi et Laure s’envole pour des vacances impromptues avec son chéri … Donc il restera l’urgent à faire et les miracles attendront …

Très belle année 2024 !