Archives pour mai 2022

Le panier du 19 mai 2022

samedi 14 mai 2022

Encore de nouvelles entrées : carotte et oignon blanc… OK, il y a du chou mais il est nouveau. Dois-je vous dire que celui pour cette automne est prêt à être planté ?

Et profitez de l’overdose de salades, nous attaquons semaine prochaine l’extérieur et ce ne sera pas du tout le même gabarit…

 

1 kg pommes de terre tendres

1 betterave

1 coulis

1 chou

1 betterave

2 salades

1 oignon blanc

1 carotte botte

La gazette du 16 au 20 mai 2022

samedi 14 mai 2022

Laure aux fraisesNous complétons notre gamme à Rungis. Et si vous vous demandez pourquoi, c’est tout simple, parce que si nous venions de nous installer en maraîchage, notre choix stratégique serait différent aujourd’hui. L’air du temps nous aurait fait mélanger bio et pas bio en produits locaux, plutôt que toute la gamme en bio. Mais voilà, 50 ans que nous sommes en bio et que, dans les années 1990, quand le bio n’était pas à la mode (mais plutôt honteux), nos clients nous demandaient de tout faire pour ne pas avoir à courir dans les maisons diététiques peu nombreuses pour avoir tout en bio. C’est ainsi que l’aventure à commencé…

Et maintenant, si nous ne nous voyons pas produire moins (parce que nous savons que la serre qui trotte dans notre esprit ne sera pas vide…), cela pallie aux humeurs de nos légumes (en plus de nous faire rencontrer de merveilleuses personnes qui s’occupent de nous).

Petite anecdote de la semaine : les fraises en extérieur commençaient à rougir et beaucoup d’espoir était en elles. Mardi matin, j’envoie donc à Jordane un message pour qu’il annule mon complément en fraises pour fin de semaine, avant de commencer notre cueille. A la fin de la matinée, je lui renvoie un message pour garder ce que j’ai commandé parce qu’elles brisaient les rêves que nous avions mis en elle (au final, elles boudaient en fin de semaine et nous remercions d’autres producteurs de leur travail !).

Tout ça pour dire que nous ne sommes jamais sûrs de ce que nous aurons. Certaines périodes sont parfois pauvres en diversité. D’autres lassantes. Et beaucoup trop courtes pour satisfaire notre soif de légumes estivaux qui disparaissent aux nuits fraîches…

Et cette année, alors que nous sommes en pleine période creuse, nous sommes fiers de nous. Nous commençons à maitriser le désaisonnage de légumes (merci les serres et le réchauffement, parce qu’il ne faut pas se leurrer…) et, petit à petit, une gamme assez complète « à nous » fait le tour du cadran avec quelques bijoux où l’on s’exclame : « c’est nous qui l’ont fait ! ».

Si, si… comme si nous avions un bar tabac…

La gazette du 09 au 13 mai 2022

lundi 9 mai 2022

arrosage chez SARL Renard, maraîcher bio, 78Voilà maintenant quelques années que nous fonctionnons avec la même équipe. Et qu’au final nous ne nous retrouvons que peu tous ensemble, chacun ayant son petit domaine de prédilection.

Pour une fois, nous étions presque tous à cueillir les fraises, ce qui est ma tâche du mardi et du vendredi, et discutions de ce que nous aimons, ou pas, faire dans les champs… Donc, à part Bacary qui était ravi de mang… enfin de cueillir les fraises, tous bottaient en touche. Nelson préférant, et de loin, biner et attacher les tomates. Carlos esquissant son petit sourire en coin.

N’empêche, à nous tous, chaque tâche trouve un chouchou. Et les tomates sont attachées, les céleris raves sont repiqués, le basilic planté… et nous ne savons pas encore où planter les poivrons, aubergines (mais nous avons l’option : il nous reste une semaine pour trouver).

Et déjà un ciel sans pluie, bien que nous soupçonnions la nature d’attendre notre semis de betterave pour lâcher toute l’eau de ses nuages et faire dévaler nos graines au bout de leur rang. Alors nous sortons les gicleurs pour pallier au caprice de la nature et aux exigences de nos bébés.

Nous pourrions aussi attendre mais j’ai comme la sensation que le rendu n’est pas le même…

 

Belle semaine à tous !

Le panier du 12 mai 2022

lundi 9 mai 2022

Après les légumes d’hiver, une routine des légumes de printemps s’installe…

0,8 kg pommes de terre fermes

0,4 kg oignons

0,5 kg épinards

1 radis botte

1 fenouil botte

1 bette

1 chou

2 salades

1 herbe

Le panier du 05 mai 2022

lundi 2 mai 2022

Finis choux d’hiver et poireaux… mais n’oublions pas que les crucifères sont les premiers à s’inviter à la fête du printemps. Alors c’est en farandole qu’ils apparaissent : chou rave, radis, navet, chou pointu ou encore en fleur (bien que ce soit du romanesco qui s’est mal caché à la pleine lune d’où son bronzage violet), roquette… bref, sous toutes ses formes, la famille s’invite en attendant les carottes.

 

1 kg pommes de terre fermes

0,6 kg oignons

0,4 kg épinards

1 chou romanesco

1 navet botte

1 bette

1 chou rave

2 salades

1 herbe

La gazette du 02 au 06 mai 2022

lundi 2 mai 2022

repiquage serre à plants, maraîcher bio SARL Renard, 78Chaque année est la même. La place manque. Les légumes trop nombreux et non disciplinés sur leur pousse (parce que, si on prévoit de semaine 1 à semaine 16, ce n’est pas pour déborder et laisser râler les suivants !). Parce que, oui, nous plantons dans tous les recoins en tenant compte des impératifs d’espacement entre les plants, ainsi que de leur résistance aux nuits fraîches et de nos bâches. Parce que le papier ne refuse pas l’encre et que nos bébés n’en font qu’à leurs têtes.

Alors une serre de plus ne serait pas de trop… Parce qu’on a aussi l’idée de faire des saisons de fenouils en plus et peut-être des herbes pour l’hiver. Parce que, si les printemps ne sont pas plus chauds et la lumière pas plus présente, excluant un avancement des tomates, les hivers doux offrent un peu plus de verdure pour chasser la monotonie des poireaux, carottes, pommes de terre…

Bref, les salades prennent trop de place en ce moment et les tomates ne veulent plus attendre.

Heureusement, l’extérieur est moins compliqué à dompter, même si certaines nuits nous chuchotent la patience…