Archives pour 2019

Fête de l’Amap 4 juillet 2019

lundi 8 juillet 2019

Vous avez répondu présents pour notre fête de l’été 2019.Comme chaque année Jean nous a accueillis chez lui merci…..

Barbecue, légumes, petits plats préparés par vous toutes les conditions étaient remplies pour une fête réussie.

Robert au barbecue, Marc et Patrick à la préparation et à la musique et tous les présents  ont contribué au succès de la soirée.

Des rocks endiablés ont terminé la soirée.

Vivement la prochaine fiesta.

 

le panier du 11 juillet 2019

lundi 8 juillet 2019

Enfin des tomates! Et pour tout le monde. Nous les aurons attendues, mais elles ont mûri en quantité pour une fois, et elles sont belles (bon, nous sommes assez fiers des plants cette année…)

Mais il est vrai que le panier n’est pas très varié… nous espérons que les tomates vous feront tout oublier…

1 botte de carottes

1 kg de courgettes

0.5 kilo de tétragone

1 kilo de tomates

1 kilo de fèves

1 botte de bettes

La gazette du 08 au 12 juillet 2019

lundi 8 juillet 2019

main de l'Ancêtre chez SARL Renard, maraîcher bio

Nos haricots ont eu  leurs 3 premières saisons dans l’herbe. Mais vraiment dans l’herbe. Le genre où vous ne distinguez plus la culture qui se cache au milieu… alors qu’en principe, il n’y a que la première à désherber manuellement. Parce que, oui, les haricots n’aiment pas le froid, donc nous leur mettons une petite couverture douillette et la vilaine herbe en profite aussi. Là, les épisodes pluvieux ont donné l’avantage aux adventices.

Donc nous nous grattions la tête en reculant très vite doucement pour nous trouver un p’tit boulot sympa ailleurs.

Mais Carlos a dit : « Même pas peur ! », s’est jeté dedans et en 2 coups de cuillère vous a tout désherbé…

Bon, nous l’avons tout de même aidé sur le dernier rang…

Et en parlant d’aide, l’Ancêtre a repris du service dans les bottes de carotte. Nous savons à quel point cela vous fait fantasmer de voir un homme de 96 ans travailler encore… En revanche, nous savons à quel point vous trouvez ses bottes de carottes trop petites… parce qu’il arrive un moment où, avouons-le, nous ne sommes plus tout à fait à la page… mais si vous trouvez ça si beau, nous voulons bien vous le prêter pour qu’il vous explique tout ce que vous ne faites pas bien…

Naturellement, notre semaine a eu bien d’autres petits plaisirs : finir les petits pois, regarder les quelques prunes grossir et leur murmurer que bientôt, elles connaitront le confort de nos estomacs, cueillir beaucoup de tomates, désherber les céleris raves pieds nus, attaquer la cueillette des haricots dehors, bronzer, toucher du bout de pieds nus le lit de pourpier qui s’invite dans la serre ronde, avoir une caisse grise d’aubergines, écraser les pucerons à plein gant sous les feuilles des mêmes aubergines… et ce n’est que le début !

 

Merveilleuse semaine !

La panier du 04 juillet 2019

mardi 2 juillet 2019

Certainement les derniers petits pois, puisque la chaleur a eu raison de beaucoup de pieds. Des courgettes (encore) mais moins, peut-être aussi à cause des vilains pucerons qui adorent tous nos légumes cette année (oui, la pellicule collante sur certaines courgettes est LE signe de la présence d’envahisseur!), des petits oignons blancs parce que maintenant que vous savez quoi faire des fanes, vous les attendez (tout comme la tétragone où vous mangez les tiges maintenant que vous savez qu’elles sont tendres, hein?!), de toutes, toutes petites salades ou une herbe… et nouveauté, des fèves, que certains n’aiment pas, mais je vous laisse convaincre votre voisin de panier qu’il a besoin de plein de fèves plutôt que de courgettes… parce qu’il n’a peut-être pas fini celles de la semaine dernière… non?

1 botte de carottes

1kilo de courgettes

0.8 kilo de fèves

1 kilo de petits pois

1 herbe ou 2 petites salades

1 botte d’oignons

La gazette du 01 au 6 juillet 2019

mardi 2 juillet 2019

porte ouverte chez SARL Renard juin 2018 maraîcher bio, 78

Merci à ceux qui sont venus, malgré la chaleur, nous retrouver pour la porte ouverte !

Chaleur qui nous a accompagné toute la semaine, nous laissant moites avec des envies de grands trucs frais quand le vent tournait casaque. Une semaine longue et chargée. Les tomates ne sont pas toutes taillées, les haricots sont encore dans l’herbe et les céleris rejoignent le rang du désherbage.

Les petits pois n’aiment pas la chaleur et ne tarderont pas à tirer leur révérence. Nous avons repiqué la deuxième saison de basilic parce que depuis 2 ans, il décide de nous quitter mi-Août à cause d’une adaptation d’un mildiou canadien (parait-il ! perso, tout ce que je constate, c’est qu’il meurt quand on a besoin de lui !) donc nous tentons un décalage…

Et parlons plus en détails des haricots. C’était bien parti avec ce mois de Février chaud qui a fait du bien à la terre hivernal. Après, l’herbe s’est (beaucoup, beaucoup) plu parmi eux et a décidé de les coloniser plus vite que nous à les désherber… Bref 6 saisons pour semer. Une qui est presque finie, une autre en cours avec l’herbe qui nous gratte les cuisses et nous fait transpirer tellement il fait chaud dans la serre (oui, nous avons compris qu’il était impératif de commencer à 6h30 si nous ne voulions pas finir en poulet rôti), la 3è très, très dans l’herbe avec une participation active du mouron, la 4è en cours de désherbage, la 5e désherbée (ben oui, nous avons commencé par la plus facile !)et la dernière n’est pas encore levée…

Bref, si les haricots et les fraises pouvaient être plus nombreux….. En fait non, parce que les pucerons et l’herbe arrivent parfaitement à remplir notre quotidien…

Merveilleuse semaine !

Panier de légumes bio de la SARL Renard du 27 juin 2019

lundi 24 juin 2019

Donc pour le moment, de la courgette, et en grosse quantité pour les grands paniers. Des oignons blancs dont, par pitié, utilisez le feuillage comme ciboulette ou faites les fondre dans la poêle comme de l’oignon plutôt que de les jeter… Des petits pois, encore. Des salades, toujours. Des navets pour vous rappeler que l’hiver reviendra (il n’y avait rien d’autres en quantité suffisante, parce qu’on aime vous voir sourire) Et betterave ou fenouil, on ne sait pas encore…

1 botte d’oignons

2 kilo de courgettes

0.5 kilo de navets

0.5 kilo de petits pois

2 salades

1 botte de betteraves ou de fenouil

La gazette de Céline n’oubliez pas la porte ouverte…

lundi 24 juin 2019

attacher les tomates chez SARL Renard maraîcher bio yvelines 78Chaque année, c’est la même. Nous prévoyons de planter les poireaux en semaine 24 et les choux en semaine 25. Notre organisation est au top. Eh bien, vous pouvez être certain que l’un aura du retard ou l’autre de l’avance. Parce que c’est plus fun quand Super Carlos court partout… surtout que cette année, Laure s’était prévue une petite échappée en fin de semaine. Donc nous avons vu le soleil se lever et se coucher. Parfois dans la même journée, parfois en plusieurs jours…

Heureusement, les tomates traînent, les haricots sont fainéants et les fraises se calment.

Mais comme nous aimons voir Super Carlos en pleine action, le challenge était aussi de planter oignon blanc pour l’automne (attention essai !!!!), les pastèques (innovation !!!!) et melons (y’a moyen qu’il ne fasse pas beau cet été… mais qui ne tente  rien, n’a rien)

Dans tous les cas, nous avons arrêté le marché des Batignolles parce que nous pouvions nous le permettre et rêvions d’heures libres un peu folles, mais vous aimez tellement nos légumes qu’il y en a autant à cultiver. Alors, merci, merci, merci de les aimer autant et de nous motiver quand la chaleur écrase notre inspiration.

Merveilleuse semaine et à vendredi 19h pour la porte ouverte!

CONFÉRENCE AGRICULTURE URBAINE JEUDI 20 JUIN 19 h 30 – 22 h 00

lundi 17 juin 2019
CONFÉRENCE AGRICULTURE URBAINE
              VERGERS & JARDINS PARTAGES                  
                 JEUDI 20 JUIN  – 19 h 30 – 22 h 00
                Salle des Mariages, mairie de Coignière
Place de l’église Saint-Germain- d’Auxerre 
 COIGNIERES (78310) plan d’accès >>> ICI

              PROGRAMME :

  • La place des jardins et vergers partagés en ville, bénéfices et enjeux pour les habitants, espaces dédiés (pieds d’immeubles, friches, …)
  • Quels acteurs ? Comment passer d’une dimension individuelle à une dimension collective autonome pérenne ? Quelle implication de la collectivité (charte, permis de végétaliser)
  • Quelle animation ? Quelle formation ? Quel accompagnement ?
  • Exemples de projets réussis à proximité, le verger participatif de Saclay sur 3 000 m2, implantation et animation par l’association « Vergers Urbains » avec le collectif « Saclay, ville comestible »
  • Les projets de SQY’Pousse dans le PCAET, Plan Climat Air Energie Territoire, de SQY en vergers urbains et jardins partagés : comment s’y prendre pour qu’ils deviennent l’affaire de tous, citoyens et collectivités, et qu’ils créent du lien social et environnemental?
  • Ateliers : actions pour une dynamique locale, démarrage des projets du PCAET

INTERVENANT :

  • Sébastien GOELZER, fondateur et coordinateur de l’association Vergers Urbains à Paris, créée en 2012, qui valorise l’implication citoyenne en faveur de la végétalisation en ville, la création de paysages comestibles au pieds des immeubles ainsi que de vergers partagés.
Vous ne résistez plus, vous souhaitez vous inscrire, merci de CLIQUER SUR CE LIEN avant le 10 juin : https://mensuel.framapad.org/p/conference-agriculture-urbaine-sqy-pousse

Remplacements, Les paniers de l’été

lundi 17 juin 2019

Vous pouvez ponctuellement prendre  les paniers des Amapiens en vacances.

La réservation des paniers se fait sur place à la distribution entre 19 et 20h, au moins une semaine à l’avance et avec versement du montant du ou des paniers souhaités.

 

Le panier du 20 juin 2019

lundi 17 juin 2019

Nos incontournables carottes pour mettre de la bonne humeur. Des courgettes qui commencent leur règne. Un petit chou pour rappeler des souvenirs. Des petits pois pour tout le monde. Toujours pas de pommes de terre, mais elles reviendront un jour… De la salade qui commence à grossir (mais pas trop)

Pour les grands paniers, le début de l’ère de la tétragone et surtout, la tige se mange, donc ne perdez pas 75% du poids en l’effeuillant! Certes, elle cuit plus longtemps mais comme elle est cueillie à la main, elle est TENDRE (et je le sais parce que mes filles acceptent d’en manger, donc j’en profite!) et des oignons blancs que, perso, je mets dans la salade ou même à fondre dans la poêle (et les tiges aussi!!!!) pour donner du goût en attendant nos oignons jaunes.

Bref, toujours pas une tomate orange. Pas encore de concombre, mais l’été s’approche à grand pas…

Et n’oubliez pas notre porte ouverte le vendredi 28 juin à partir de 19h pour la visite et 20h pour le repas en mode auberge espagnole avant d’écouter un peu de musique pour clôturer la soirée!

1 botte d’oignons

0.5 kilo de tétragones

0.7 kilo de carottes

1 kilo de courgettes

1 chou

0.5 kilo de petits pois

2 salades