Archives pour juillet 2018

Le panier du jeudi 19 juillet 2018

lundi 16 juillet 2018

 

C’est enfin l’été… Donc tomates! Avec une mauvaise surprise: nos tomates qui ont chopé la maladie se sont vu déplumer de leurs feuilles et le soleil  (enfin nous le supposons!) leur a donné des coup de soleil! Alors cela ne se voit pas à l’oeil, mais la texture à l’intérieur est très différente. Comment le savons-nous? Parce que cela fait plusieurs années que nous faisons cette variété et elle n’a ni la texture, ni le goût habituel. Et surtout il y une partie  plantée dans la serre verre qui est identique à ce que nous attendons. La seule différence étant l’absence de feuilles, donc un soleil direct sur nos tomates, nos conclusions sont que les feuilles servent de crème solaire… Au final, la qualité est moindre, donc elles seront moins chères et un papier les différenciera des tomates « habituelles »

Sinon, un panier d’été à partager  avec des amis!

1 kilo de courgettes

1 kilo de tomates

2 kilo de coulis de tomate

1 aubergine

1 salade

1 concombre

1 betterave

1 herbe

La gazette de Céline du 16 au 20 juillet 2018

lundi 16 juillet 2018

 

Les soirées sont souvent très longues et l’aube arrive toujours trop tôt… Le soleil chatouille notre peau en nous murmurant qu’à notre place, il serait déjà dans une serre à tailler les tomates. Le dialogue s’engage et nos arguments sont les suivants : la chaleur ne nous fait même pas peur, il y a aussi l’arrosage à gérer puisque la pluie fait grève et entre serre et plein champ, notre cœur balance parce que, mine de rien, tomates, choux, poireaux et céleris demandent tous une attention particulière cette semaine si nous ne voulons pas y passer le reste du mois (et de l’été !) !
Donc nous savons que la binette sera notre meilleure amie pour les quelques jours à venir et qu’après, nous découperons la cape de Super Carlos pour la revêtir parce que nous aurons Super Travailler !

Merveilleuse semaine !

La journée porte ouverte du 30 juin 2018 chez Céline

lundi 2 juillet 2018

Gisèle nous rapporte de la journée porte ouverte chez Céline, une moisson de photos.  Elle a pour nous visité les champs….

Basilic

Champ d’haricots verts

Pommes de terre

 

Beaux pieds de blettes.

Courgettes en fleur

Betteraves

Des choux des choux….

Et le bouquet final de Céline:

Le panier du 5 juillet 2018

lundi 2 juillet 2018

Nous voilà déjà à la moitié de l’année, les courgettes coulent à flot (profitez en pour en mettre au congélateur pour les soupes de cet hiver!), les tomates sont encore timides mais nous espérons en avoir assez pour la semaine prochaine et fini les vieilles patates, place aux jeunes (eh oui! toujours la même chose: la jeunesse est encensée!)

Les aubergines ne sauraient tarder… mais pour les poivrons, aucun espoir avant août (et tout vert!) et certainement les derniers concombres (et pas sûr pour tous…) parce qu’à peine productif, ils meurent tous. Les courts sont tous grillés et les longs prennent le même chemin… Bref, ils n’en font qu’à leur tête et nous devons l’accepter!

1 betterave

2 kilos de courgettes

0.5 kilo de tétragone

1 mini chou vert

3 salades

1 kilo de pommes de terre nouvelles

1 concombre

la gazette du 02 au 06 juillet 2018

lundi 2 juillet 2018

feu d'artifice lors de la porte ouverte du 30 juin 2018 chez SARL Renard, maraîcher bio, yvelinesLe temps d’une soirée nous avons fait la fête, oubliant la chaleur, la trace de la pluie, les mauvaises surprises, les inquiétudes, les vacances et le travail.

Nous avons partagé des souvenirs, des bouts d’enfance qui ont fait ce que nous sommes. Nos pas ont soulevé la poussière à l’heure où les chiens deviennent loups. Les enfants voulaient des lampions alors c’est en petites tâches colorées que nous avons arpentés le chemin. Nos yeux devinaient, nos esprits gravaient la lune, les lumières colorées, l’empreinte des légumes, la sensation de l’herbe sur les chevilles. Nous n’avons pas eu un mais trois feu d’artifice : Coignières, Ponchartrain et le nôtre en dernier. Des éclats dans le ciel. Déchirer le quotidien. Regarder le ciel plutôt que nos pieds…

Oui, samedi soir dernier, nous ne pensions plus aux céleris à finir de désherber, aux tomates à tailler, aux concombres qui se meurent, aux tomates qui trouvent que l’eau de Mai leur donne une bonne excuse pour être malade à en mourir. Dans la nuit, nous n’expliquions pas quand et combien nous avions plantés mais visitions un peu de notre magie…

Alors peut-être que vos yeux ne vous ont pas servi, mais il y a plein de moyen de voir, non ?

Merveilleuse semaine !

https://www.facebook.com/sarlrenard