Archives pour décembre 2017

Le panier du 14 décembre 2017

lundi 11 décembre 2017

Allez, un bon pot-au-feu pour combattre le mauvais temps (et utiliser le 1/2 chou…) et se donner du courage pour décorer le sapin…

Encore 2 paniers avant notre arrêt annuel (les 2 semaines de vacances scolaires), pendant lequel vous pourrez boycotter les crucifères!

Alors profitez pour effectuer une petite cure de légumes vapeur avant la folie des fêtes…

1 kilo de pommes de terre tendres
½ chou pontoise
1 radis noir
0.9 kilo de poireaux
1 céleri rave
0.5 kilo d’ échalotes
0.3 kilo de chicorée
2 petites salades

La gazette du 11 au 15 décembre 2017

lundi 11 décembre 2017

paysage hivernal chez SARL Renard, légumes bio 78Du vent à jouer au Magicien d’Oz, des légumes froids à faire tomber vos doigts et des minutes qui nous rapprochent de l’échappée belle… La semaine 50 de chaque année est un peu le moment où je touche le Graal. Mon efficacité est très, très réduite parce que j’ai juste envie de m’avachir dans un canapé ou de me traîner ailleurs que dans le champ… bref, vous l’aurez compris, c’est déjà le moment où je monte l’escalier des vacances.

Donc oui, il reste plein, plein de trucs à faire (et si nous nous ennuyons Carlos-le-Fourbe sort sa petite To Do List) mais mes mains ne veulent plus avoir froid et si j’ai bon espoir de nous voir finir de biner nos épinards pour Noël, l’idée de se planquer derrière le radiateur jusqu’au 23/12 me tente…

N’empêche, le fenouil est fini, la salade prend le même chemin, toutes les feuilles vertes stagnent en attendant que le jour bascule sur la nuit. Il faut encore tout couvrir, mais le vent se joue de nous pour l’instant. Et j’abandonne l’idée de désherber les vivaces avant quelques temps. Reste 30×140 cubes de mâches à planter pour nous occuper.

Et l’inventaire…

Et là, l’année sera bouclée…

 

Merveilleuse semaine !

Le panier du 7 décembre 2017

lundi 4 décembre 2017

Comme je le disais la semaine dernière: adieu courge et fenouil, bonjour choux!

En même temps, avec les températures, c’est le moment de la potée, du bourguignon, du bœuf mode, de la blanquette, du pot au feu… Bref, tout mettre dans une casserole et laisser mijoter jusqu’à ce que l’odeur vous fasse revenir dans la cuisine (pour ma part, c’est souvent parce que je me suis absentée trop longtemps et qu’il est temps de passer au plan B!)

1 kilo de  carottes

1 navet

1 kilo de  pommes de terre tendres

½ chou vert

0.8 kilo de betterave

2 petites salades

1 kilo de  poireaux

1 pain de sucre

 

 

La gazette du 04 au 08 décembre 2017

lundi 4 décembre 2017

flocon chez SARL Renard, maraîcher bio 78Sous les flocons de neige voltigeant au gré du vent, nous avons ratissé toutes les feuilles du champ : épinard, mâche, bette, persil, tétragone. Il reste encore quelques salades et ensuite il faudra attendre des jours plus longs, plus clairs aussi…

L’hiver tombe peu à peu sur le champ et nous lui offrons des couvertures pour mettre ce qui reste à l’abri. Nous cherchons la chaleur pour éplucher ce qui doit l’être. Nous rangeons, pensons à une optimisation de nos mouvements, imaginons nos corps étendus dans un canapé moelleux… Le silence étourdit le champ et nous rentrons les outils ou les tuyaux qui traînent. Les jours sont courts. Clément a fini sa saison et se prépare à parcourir l’Amérique du Sud en 2018. Nous sommes moins nombreux. Nous préparons 2018 et scrutons les prévisions météorologiques du calendrier bio-dynamique (qui semble de bon augure !). La nuit noie nos légumes et nous perd dès que l’église sonne 17h. Les hangars nous réservent encore quelques travaux et nous rêvons de repos. Nous envisageons d’éplucher les légumes dans les frigos pour avoir chaud. Les minutes s’égrainent et notre travail s’éparpille autour de nous. Quelques gouttes par-ci, quelques gouttes par-là, et le temps passe.

Savoir apprécier ces quelques semaines toutes douces qui pourraient être plus productives (parce qu’il y a toujours à faire) mais qui permettent d’imaginer la suite…

Merveilleuse semaine !