Archives pour mars 2015

Le panier du 2 avril 2015

lundi 30 mars 2015

panier-poissons2kg de pommes de terre Mona Lisa

0.6kg de poireaux

1kg d’oignons jaunes

1kg de carottes

0.4kg de panais

1 botte de radis roses

1 côte de bettes ou 0.2kg de mâche

 

La gazette du 30 au 3 avril 2015

lundi 30 mars 2015

La salade attaque la fabrication de sa 6ème feuille, donc cela veut dire qu’elle croquera bientôt sous votre langue… même si elle aura un goût de trop peu (après tout, il n’y aura que 7 feuilles)

Les radis ont la taille de petites billes, enfin on espère parce qu’on n’a pas prévu de partir à la chasse au trésor.

Les épinards se remettent de notre cueille sauvage de la semaine dernière.

Nos herbes poussent, s’étirent, grandissent.

Les bettes s’étoffent et se font plumer de moitié par nos soins.

Et les panais sautillent de joie à l’idée de voir la lumière du jour. On avoue, nous avons une tendresse particulière pour eux, peut-être parce que vous nous en parlez avec tellement d’amour…

Et dans les champs, entre une goutte et une éclaircie, on tente d’avancer : on aère les serres (pour envoler les pucerons en se faisant de beaux bras), on creuse des trous (pour réparer les fuites en jouant à l’eau), on teste la terre (pour être sur la planteuse à patate avant les hurlements du Grand Chef), on scrute nos céleris raves (pour empêcher les oiseaux et les escargots de leur faire un sort parce qu’ils sont champions en disparition), on finit la mâche (pour libérer la place pour les fenouils, mais il n’y en aura pas pour tout le monde…), on bottèle les radis (pour planter les tomates la semaine prochaine !)

Bref, comme dirait Alberto : « On fait notre petit boulot… »

Bonne semaine…

https://www.facebook.com/sarlrenard

dévoreuse de pucerons

Le panier du 26 mars 2015

mardi 24 mars 2015

1kg de pommes de terre  Mona Lisa

0.9kg de poireaux

1 part de céleri rave

1kg d’ oignons jaunes

1kg de carottes

0.4kg d’épinards 

1 légume surprise

La gazette du 23 au 27 mars 2015

mardi 24 mars 2015

Je ne sais pas si Dame Nature a pitié de nous mais cette année, elle traîne. Certes, nous ne sommes pas une armée dans les champs. Certes, ne pas être débordé nous donne le temps de biner carottes, épinards et de repiquer d’un seul bloc nos céleris raves et même de changer la colonne d’irrigation qui se perce de partout sous prétexte qu’elle est vieille (bien que regarder nos p’tits gars, une pelle à la main sous un soleil de plomb ressemble à une récréation…)

Mais tout de même, moi, j’aimerais bien voir nos salades dépasser le stade des 4 feuilles et les bettes celui des 40cm.

Parce que l’explosion de vert risque de nous faire peur. Trop de bonheur d’un coup peu faire mal (et je suis fragile…)

En attendant que tout arrive (enfin salades, herbes, bettes et radis), on va cueillir des épinards. Ils ne sont pas énormes (donc beaucoup de souffrance à la cueille) mais il faut bien commencer le régime, non ?

Bonne semaine…

https://www.facebook.com/sarlrenard

BDphylles ? A vos bulles ! Ou l’agriculture paysanne expliquée aux urbains

jeudi 19 mars 2015

http://www.enviedepaysans.fr/supports_pedagogiques/lagriculture-paysanne-expliquee-aux-urbains/

BD1

Le panier du 19 mars 2015

lundi 16 mars 2015

1kg de pommes de terre Charlotte

1 part de potiron

2 poireaux

1 part de céleri rave

0.6kg de panais

1kg de carottes

1 coulis de tomates    

La gazette du 16 au 20 mars 2015

lundi 16 mars 2015

Les fraisiers : plantés.

Les oignons : en cours.

Carotte, épinard, radis en plein champ : imminent à semer.

Radis en serre : beau, mais les 1er ressemble toujours à des fils.

Tétragone : des difficultés à lever dans les cubes, mais une invasion incontrôlée dans les radis (normal, c’était leur place l’année dernière)

Salade : grosse fainéante qui ne grossit pas malgré la chaleur indolente des serres.

Persil & Co : s’étoffe mais lentement…

Bette : étrange comme notre esprit veut les voir plus grandes qu’elles ne le sont…

Panais : encore du bonheur en terre…

Céleri rave : du bonheur en frigo… mais je pense plus pour nous que pour vous, non ?

Chou pointu : finalement il en reste peut-être 500 sur 1000. Les ragondins ont arrêté la fête !

Mâche : encore un carré, en espérant qu’il ne monte pas avant de prendre nos couteaux !

Courgette : bonne à repiquer, ainsi que la 2ème saison de tomates.

Et nous : motivés par la lumière, paresseux sous la chaleur des serres, grognons en luttant contre le vent et carrément déprimés sous un ciel bas (voir pluvieux…)

Bonne semaine…

https://www.facebook.com/sarlrenard

12/03: livraison de champignons par Angel Moioli

lundi 9 mars 2015

5g70jk8nLa livraison mensuelle de champignons aura lieu ce jeudi 12 mars entre 19 et 20 heures. Préparez les recettes !

Le panier du 12 mars 2015

lundi 9 mars 2015

2kg de pommes de terre Charlotte

1 part de potiron

1kg de carottes

1 poireau

1 part de céleri rave

0.2kg de mâche

1 légume surprise

La gazette du 9 au 13 mars 2015

lundi 9 mars 2015

Après une journée de la femme resplendissante où j’ai profité de quelques heures de soleil avant d’aller sur une conférence sur la permaculture, le lundi est bien gris et ne donne guère envie d’un tête à tête avec la mâche.

Heureusement, les choux raves sont sortis de leur graine et vont nous donner matière à repiquer, sans oublier céleri rave, bette et basilic à semer.

Sinon, on surveille activement : 2 tulipes (sur environ 4000) sont en fleur, certes à 10cm du sol ce qui n’est pas la taille requise mais cela va venir. Il y a les épinards qui commencent à dépasser le stade de « pousse » et le persil qui s’étoffe. La salade traîne beaucoup, comme si elle n’avait pas envie de voir nos couteaux et les carottes sont à nouveau propres maintenant qu’on a enlevé le vilain mouron qui poussait par endroit.

Cette semaine, on admire encore nos serres et après on passe à l’extérieur pour salade, carotte, épinard et oignon puisque le fumier est étendu un peu partout. Et mon grand-père qui nous raconte sa jeunesse (enfin par rapport à ses presque 92 ans tout ce qui est avant 1970 constitue sa jeunesse) où grâce aux champignonnières en dessous de leur terrain, il mettait jusqu’à 200 tonnes de fumier de cheval à l’hectare et qu’il y avait du rendement (forcément, les légumes ne devaient pas peiner…). Donc, si on veut en mettre autant il va falloir braquer quelques centres équestres…

Mais pour le moment, on profite de ce qu’on nous apporte gentiment et comme mon père se lance dans l’élevage de moutons (grrr !!!!), peut-être qu’il n’y aura pas assez de fumier pour nos champs mais pour la porte ouverte (samedi 30 Mai de 19h jusqu’à 0h avec repas partagé, visite nocturne et feu d’artifice en final…), il y a peut-être moyen de faire un méchoui encore que ce n’est pas moi qui vais leur couper le cou…

Bonne semaine…

https://www.facebook.com/sarlrenard