Archives pour mai 2019

Le panier du 16 mai 2019

lundi 13 mai 2019

Une petite différence de panier entre ceux qui n’en ont pas eu avec les 1er et 8 Mai  fériés et ceux qui ont profité de nos radis…

Ce qui est sûr, c’est que le panier est résolument printanier, et si vous commencez à vous impatienter pour les tomates, sachez que les courgettes ne sont plus très loin (et qu’en attendant, il y a du choux…)

Ceux qui sont en manque de pommes de terre, nous en sommes navrés mais le rendement 2018 n’était pas bon, et nous n’avons pas voulu en acheter auprès d’autres producteurs pour boucler la saison. Il faudra un peu de patience pour les nouvelles… mais ce qui laisse la part belle aux autres féculent comme le riz ou les pâtes…

1 chou pointu

0.5 kilo d’épinards

0.4 kilo de navets

1 botte de bettes

2 salades

1 fenouil

1 botte de carottes nouvelles

1 chou rave

1 botte de persil

La gazette du 13 au 17 mai 2019

lundi 13 mai 2019

arrosage serre à plants SARL Renard maraîcher bio yvelines 78Nous ne l’avions pas demandé mais nous avons eu l’option 4 arrosages en 1 la semaine dernière. Carlos voulait buter les petits pois, mais il doit attendre. Courge musquée, butternut et céleri rave sont à la taille parfaite pour rejoindre notre champ, mais patience leur est demandée. Les dahlias devraient être en terre, mais encore quelques jours parce qu’ils ne savent pas nager. Et une petite mare spontanée en bout de champ attend sa petite grenouille pour compléter ce tableau bucolique.

Heureusement, nous avons des serres et des orties en pagaille pour égayer nos journées de désherbage. Également une idée à repiquer… Disons que nous nous laissons tenter par des melons et des pastèques, sans trop savoir ce que cela donnera. Nelson parlait aussi de gingembre au fond d’une serre.

Et aussi, nous avons semé des endives, donc sauf gros problème, nous passerons quelques heures dans le froid à préparer les racines pour avoir un peu d’endives fin janvier 2020… sans miracle, puisque les résultats sont souvent très mitigés.

Et dans l’attente de ne plus s’enfoncer dans la terre, nous cueillons les épinards, taillons les tomates, rêvassons aux quelques cerises accrochées aux arbres, prions pour les concombres longs qui se suicident les uns derrière les autres, et continuons à envisager demain, une fraise sur la langue prolongeant les jolies minutes que nous avons devant nous…

Merveilleuse semaine !

Tous à la Marche pour le climat 25 mai 2019 🗓

lundi 13 mai 2019

 

Vous trouverez la totalité de l’annonce à l’adresse:

Flyer_MARCHEPOURLECLIMAT_BAT

Le panier du 9 mai 2019

lundi 6 mai 2019

L’apparition du chou rave, la continuation du chou pointu, le règne du radis, la folie de la salade (mais bientôt, elle sera de plein champ et beaucoup plus modeste), l’ivresse des épinards (à congeler pour plus tard si vous n’en pouvez plus!) et l’arrivée timide de la carotte, saupoudrée de navet, mais léger parce que les vers semblent les apprécier mieux que vous… encore qu’ils ne grignotent que la surface, vous laissant son cœur tendre…

Un panier volumineux, tout vert ou presque, et bon pour votre petit corps…

  • 1 chou pointu
  • 400 g d’épinards
  • 1 chou rave
  • 2 bottes de radis
  • 2 salades
  • 1 botte de persil
  • 1 botte de carottes nouvelles
  • 300 g de navets

La gazette du 6 au 10 mai 2019

lundi 6 mai 2019

Carlos et Olivier aux navets. SARL Renard, maraicher bio à St Rémy l'Honoré 78690Des jours de soleil et des jours de pluies. Toujours pas assez, même si nous préférerions des nuits de pluie… La serre à plant se remplit et se vide. Les bébés trouvent leurs places. De nouvelles générations viennent et nous repiquons notre futur.

Les feuilles continuent à s’étaler et montrer leur supériorité. Cette saison est à elles. Elles ne seront jamais plus grandes, ne pousseront jamais si vite. Profiter de cette profusion de vert. Ne plus être dans un carré de bette mais au milieu de la canopée. Penser au mulot qui joue sous nos pieds. Prendre le point de vue d’un insecte. Trouver la fraîcheur. Laisser glisser les gouttes des feuilles. Et rejoindre les fenouils. Se perdre dans leur senteur anisée. Se laisser caresser par son feuillage tout doux qui se balance sous la brise. Jouer avec le soleil qui se fait dentelle au milieu de la verdure. Reconnaître les betteraves aux éclats pourpres. A ses feuilles lisses, veinées de rouge qui chatouillent votre passage. Observer la multitude d’araignées qui parcourent le sol, chassées par nos pas, cherchant refuge sous la bâche.

Il n’y a encore que peu de fruits. Le printemps préférant la verdure. Heureusement, au bout de tout ça, trône notre carré de fraises. Merveille de délice qui nous fait oublier le travail de la semaine…

Merveilleuse semaine !