Archives pour décembre 2018

Le panier du 20 décembre 2018

mercredi 19 décembre 2018

Pour la dernière de l’année, il y a plein de pommes de terre dans les grands paniers… Des carottes et du poireaux (pour commencer l’épuration)

Des légumes qui se conservent, qui serviront après la dinde et les marrons. Des légumes qui chantent l’hiver, mais aussi notre pause hivernale…

Et nous reviendrons la deuxième semaine de janvier, avec certainement du poireau pour éliminer tous les excès…

Excellents fêtes à tous!

2 kilos de pommes de terre ferme Allianz

1 kilo de carottes

1 kilo de poireaux

0.5 kilo d’oignons jaunes

1 part de céleri rave

1 salade

0.4 kilo de topinambours

1 pain de sucre

La gazette du 17 au 21 décembre

mercredi 19 décembre 2018

levéde soleil chez SARL Renard, maraîcher bio, yvelines 78Le soleil se glisse dans nos pas, joue avec le sentiment d’allégresse et nous chuchote des promesses pour 2019. Il y a plein de choses auxquelles nous pensons… et que nous oublions aussi vite.

Il y a les petits tracas de la vie comme échapper au relevé de compteur d’eau dans une mare perpétuelle. Il y a les plus gros comme un Ancêtre qui chope une bronchite et se rend compte qu’à 95 ans, ce n’est pas pareil qu’à 40.

Carlos commence tôt, finit tard et garde son fils entre deux. Il découvre qu’un enfant bouscule l’emploi du temps mais ne lâche pas pour ne pas perdre le préfixe de « SUPER » à Carlos…

Le moment de dire adieu à Batignolles est venu. Un livre de 16 ans à refermer. De l’égoïsme à justifier. De l’émotion, parce que oui, nous voyons certaines personnes depuis très longtemps, chaque semaine. Un sourire, aussi, chez moi, parce qu’il est amusant de me dire qu’en retournant à Maisons-Laffitte plus souvent, c’est mon enfance que je rencontrerai…

Il est temps de boucler 2018. Temps de regarder les détails. Temps de se reposer. Parce qu’au final, si cette année a été plutôt facile, la fatigue est quand même présente… et 2019 s’annonce fort passionnante avec une liberté un peu grisante qui laisse quelques idées se balader pour combler les adieux…

 

Merveilleuses fêtes de fin d’année !

Le panier du 13 décembre 2018

lundi 10 décembre 2018

Bientôt Noël et de petites soupes pour préparer son foie aux ripailles seront les bienvenues… Donc farandole de carottes, choux, navets et courges…Un peu de chicorée pour éliminer toutes les petites toxines de votre corps… et un coulis pour rappeler le soleil estival sur nos tomates.

1 kilo de pommes de terre tendre Cephora

1 coulis

1 part de courge

0.7 kilo de betteraves

2 salades

0.4 kilo de navets

0.8 kilo de carottes

0.3 kilo de chicorée

0.2 kilo de chou kale

La gazette du 10 au 14 décembre

lundi 10 décembre 2018

levé de soleil en septembre chez SARL Renard, maraîcher bio, yvelines 78Quelques pas, juste quelques petits pas pour finir. Et la porte parait encore loin… la bousculade des derniers jours : boucler la retraite du Grand Chef, boucler l’arrêt de Batignolles, boucler les tableaux, boucler les travaux en cours, cacher, nettoyer, vider, calfeutrer ce qui doit être. Penser aux détails. Oublier le plaisir d’anticiper les vacances. Proche et pourtant lointaine… Ne pas perdre de vue que le froid peut venir, mais le chaud aussi. Etendre les voiles sur les légumes, mais éviter sur la salade pour ne pas propager de maladie…

Faire en sorte que tout soit prêt pour la reprise. Faire en sorte que tout soit prêt pour les 10 jours de fermeture. Fermer mais être à l’écoute du sol. Prévoir sans pessimisme mais être réactif au pire.

Notre tête suit deux chemins et se perd parfois. Un peu bousculée, un peu en attente. L’adrénaline cède la place à la fatigue. 10 jours à ne penser à aucun légume… c’est un programme que nous attendons avec impatience parce que c’est le seul moment de l’année où nous soufflons la poudre de sommeil sur nos champs avant de fermer la porte…

Merveilleuse semaine !

La gazette de Céline du 03 au 7 décembre 2018

mercredi 5 décembre 2018

formation biodynamique dans les vignes de ReimsIl y avait les dires de l’Ancêtre, quelques livres qui traînaient où la terre devait vivre en harmonie avec le cosmos et nous comme lien et le calendrier planétaire, qui nous servait de base…

 

Et il y a eu cette proposition de formation sur les bases de la biodynamie. La fin de saison nous laisse un peu de temps si nous voulons traîner, alors la messe était dite !

Me voilà au milieu des vignes champenoises, avec 20 autres personnes qui ont très envie d’emprunter ce chemin.

L’intervenant est tout simplement une merveille de culture, ancien éleveur bovin. Il arrive à expliquer le calendrier planétaire (je procéderai donc à quelques ajustements sur notre planning…), à nous donner les références mythologiques et à mettre en pratique le pourquoi de cette adventice qui nous agace, mais nous raconte une histoire sur notre sol…

Etrangement, je me suis retrouvée à côté d’un autre maraîcher (et il n’y en avait pas beaucoup !), ce qui a fait baisser mon taux d’attention en travaux pratiques (parce qu’il est toujours fascinant d’échanger !)

Au final, la biodynamie ressemble moins à la gouroutisation. Certains livres viendront étoffer ma bibliothèque. Mais j’attends la 2ème session en janvier pour savoir si vraiment mon laxisme de suivi cultural a une chance d’être bousculé par cette méthode…

Merveilleuse semaine !

Le panier du 06 décembre 2018

mercredi 5 décembre 2018

Nous avons vu une chicorée rouge (enfin plusieurs centaines!) qui avait la taille d’un ballon de foot. Carlos est tombé amoureux et s’est empressé de demander la variété… mais il s’est souvenu que si cela remplissait le panier, vous risqueriez de faire la grimace… donc, pour le moment, cela traîne dans le coin de son cerveau.

Mais cela changerait parce que nous entrons dans la phase pdt/carotte/céleri/poireau… tout nouveau pour le moment, mais vous fantasmerez sur du panais en février (et non, il n’y en a pas cette année: Monsieur a eu trop chaud en juillet!)

Bref, profitez des carottes encore bien sucrées, appréciez la tendresse de la laitue (et  si ce n’est pas de la laitue, cela en est tout de même: c’est écrit sur le paquet de graine!) et faites de bonnes soupes!

1 kilo de carottes

1 kilo de pommes de terre fermes Allians

1 part de céleri rave

0.5 kilo d’oignons

1 salade

0.4 kilo de navets

0.2 kilo de mâche

1 kilo de poireaux

La gazette du 26 au 30 novembre

lundi 3 décembre 2018

Nous pourrions dire qu’il reste beaucoup de chose à faire. Nous pourrions dire que la pluie ralentit notre rythme. Et même ajouter que Janvier est encore loin…

Tout cela est vrai. La pluie, insidieuse, nous rend gourds… il y a quantité de chose à faire pour que tout soit nickel avant les 5 semaines qui nous séparent de 2019.
D’ailleurs 2019 frétille dans le calendrier planétaire, prête à nous mettre sur les rotules.

Mais nous traînons et profitons du chemin parcouru. Cette période a cela de particulier… nous flânons et faisons ce que nous voulons. Nous parlons de 2019 entre 2 portes. Nous nous promenons chez les autres pour échanger, beaucoup, voir aussi et revenir avec des idées… ou sourire devant nos réussites.

Nous n’attendons pas la tombée de la nuit pour prendre la quille… Quelques formations (en occurrence base de la biodynamie à Reims en fin de semaine !), quelques heures folles, des épinards qui attendent d’être binés et des envies de ralentir…

Il n’y a plus de soleil, souvent un brouillard qui nous fait croire en Mary Poppins et nous dit que la terre s’endort. Quelques minutes, quelques semaines avant de sentir le fond de l’air changer et à nouveau, les oiseaux gazouilleront pour nous dire qu’il est temps d’utiliser notre huile de coude… en attendant, c’est la récréation !

Merveilleuse semaine !