Archives pour décembre 2016

Soupe de Noël jeudi 15 décembre 🗓

jeudi 15 décembre 2016

soupe

 

Une soupe de  Noël aura lieu le jeudi 15 décembre. Ce moment convivial nous permet de partager nos soupes préférées et d’en découvrir de nouvelles  faites avec des légumes divers et variés.

Vous pourrez vous inscrire dans la grange  pour que les légumes puissent être demandés à Céline et récupérés la semaine précédente.

Le panier du 15/12/2016

lundi 12 décembre 2016

citrouilles

 

0.9 kilo de carotte (la bonne humeur et la cuisse rose !)                  

1kilo de pommes de terre grenaille (parce qu’elles sont plus nombreuses que les grosses !)     

1 part de courge (pour changer)                          

0.3 kilo de chicorée rouge (un peu de verdure)                 

0.3 kilo de poireaux (pour la soupe…)                           

légume surprise                                       

1 pain de sucre (pour casser le rouge de la chicoré)      

1 céleri rave (pour la purée des fêtes !)                

La gazette du 12/12 au 16/12 /2016

lundi 12 décembre 2016

Le temps libre se profile au bout de la semaine et pour une fois, à cette époque de l’année, nous sommes nombreux dans les champs… Donc Super Carlos met sa cape rouge (un air de Père Noël) et donne les directives. Il y a la dernière mâche à planter, les mini-poireaux à éplucher avec une question : « mais tu es sûre, Céline, qu’il ne faudrait pas faire les autres qui ont au moins 10g de plus par poireau ? » Eh bien non, parce que même s’ils sont petits (et longs à éplucher, grrrr !), ce sont les Hâtifs et qu’avec leur gabarit, ils ne passeront pas l’hiver et que nous en avons besoin… au moins nous n’aurons pas passé des semaines à les désherber… Mais tout de même, nous avons un petit air de 2007 dans la tête en les voyant !

Il y a la ferraille à emmener à la déchèterie dans notre objectif de vide. Et pourquoi avons-nous gardé ces 2 motoculteurs qui pèsent le poids d’un âne mort ?! (et là, sachez qu’il faut toujours envoyer des femmes à la déchèterie pour que ces messieurs jouent de leurs gros muscles pour nous impressionner, nous faibles femmes…)

Un peu de bêchage, histoire d’enlever les racines de liseron…

Des bâches à ranger.

Des épinards qui veulent être binés (mais nous avons comme une p’tite flemme) et aussi quelques copains à planter pour combler les vilains qui n’ont pas poussé.

Et comme c’est presque Noël, quelques douceurs à grignoter… parce que cela réchauffe aussi sûrement qu’un pull !

 

Merveilleuse semaine…

Le panier du 8/12/2016

mardi 6 décembre 2016

topi

0.6 kilo de navets (parce que c’est leur tour !)            

0.4 kilo de betteraves                                     

0.5 kilo de carottes (toujours pour rendre aimable)         

0.4 kilo d’échalotes (pour améliorer les navets…)          

0.6 kilo de panais (ils vous ont manqués l’année dernière) 

1 légume surprise

0.4 kilo de poireaux tous petits                          

0.4 kilo de topinambours (ils vous avaient aussi manqués !) 

0.3 kilo de chicorée rouge (pour épurer toutes les toxines)

La gazette du 05/12 au 09/12/2016

mardi 6 décembre 2016

Alors nous commençons le ménage par le vide. Ce qui veut dire retirer des serres tout ce qui est mort de froid comme nos petits poivrons, mais ça, nous, pauvres petites créatures féminines, le laissons à ces grands gaillards plein de muscles (même si en ce moment, ils ressemblent plus à des bonhommes Michelin avec toutes leurs épaisseurs…). Il reste les étagères à vider, celles déjà évoquées qui sont à peine visible sous les strates de bazar. Bref, une mission archéologie où rien d’inutile ne sera conservé. Pour les fans de Bonaldi, je sais bien que ce qui est inutile est strictement indispensable, mais notre indispensable est le vide…

Déjà une super mission pour nous occuper un peu. L’autre thème de la semaine est l’année 2017, parce que le planning (vide) traîne sur le coin du bureau. Ces dernières années, nous avons compris que faire du maraîchage n’est pas faire du jardinage. C’est-à-dire que si nous ne voulons pas travailler pour rien, nous avions intérêt à maîtriser le sujet et non, nous amuser avec brocoli, patate douce, chou-fleur violet ou autres diversités qui nous faisaient de l’œil dans le catalogue de graines… Il y a ce qui parvient à pousser avec tout notre amour (et notre sueur à certains moments) et ce qui ne vient qu’une fois sur dix.

Donc peut-être que nos petites salades chéries qui prennent une couleur jaune dès Novembre parce que nous ne chauffons plus les serres depuis une dizaine d’années et que notre région n’est pas le Sud vont être remplacées par de petits épinards ou de la mâche ou des bettes… ou du temps libre, qui sait ?!

 

Merveilleuse semaine…