Archives pour juillet 2011

Les petites histoires de Céline

dimanche 31 juillet 2011

Le panier du 28 juillet 2011

lundi 25 juillet 2011

 

le bonheur des AMAPiens

1kg de pommes de terre Anoé chair ferme

1kg de courgettes

2 salades

1 aubergine

0.7kg de  tomates

1 poivron

0.5kg de carottes

1 bouquet d’herbes aromatiques

1 chou ou 0.4kg de tétragone

0.250kg de haricots verts

 

La gazette du 25 au 29 juillet 2011

lundi 25 juillet 2011


Nous les avons désherbés, arrosés et grillagés pour qu’ils soient magnifiques et le résultat n’est absolument pas à la hauteur des efforts fournis.

Certes, il y a des haricots, mais rien de conséquent. Sans parler de notre petit Albert qui râle parce qu’il n’y en a pas assez sur les pieds !

Le pire dans tout ça, c’est que les deux prochaines saisons sont dans l’herbe et franchement, le rendement ne nous donne pas envie de nous y jeter…

Du coup, pendant cette semaine pluvieuse et fraîche (vous avez du entendre la météo parler de températures en dessous des normales saisonnières), nous avons bichonné nos tomates.

Qui, on doit le dire, ne nous le rendent pas non plus. Encore que cela avait fait la même chose l’année dernière. Cette semaine, vous n’avez que 13 caisses à vous partager contre 35 la semaine dernière.

Les tomates sont de petits êtres sensibles qui n’aiment pas les nuits à moins de 13°C (et certaines n’ont pas dépassé les 8°C depuis 10 jours).

Histoire de vous démoralisez un peu, sachez que les poireaux se portent bien. Voire très bien.

Manifestement, les cultures d’automne sont plus dans leur élément que les autres cette année. Les potirons sont beaux, les betteraves et les céleris raves aussi. Nos pommes de terre, après bien des frayeurs dûes au manque de pluie, ont tout l’air d’être en pleine forme et on va certainement arracher la hâtive d’ici 15 jours (peut-être est-ce la perspective de ses vacances fin septembre qui motive mon père). J’oserai même ajouter la « pain de sucre » …

Bon, pour le reste, je ne me prononce pas, ce n’est pas encore semé.

Mais avec toute cette belle pluie, on a plein de boulot.

D’abord l’herbe qui a repris du poil de la bête. Ensuite, en semis : épinard, radis, herbes, mâche, fenouil, derniers haricots verts, navet, radis noir, chicorée rouge et verte. En plantation, il y a la dernière saison de courgettes et les bettes.

Bref, une quinzaine chargée. On a presque envie de dire, « Heureusement, il y a beaucoup de vacanciers. » Encore que nous avons été très étonnés de faire un week-end normal sur les marchés alors que d’habitude, on ne revoit tout le monde qu’après le 15 Août.

Comme quoi, vous devez nous aimer de plus en plus…

Bonne semaine.

Les petites histoires de Céline

mercredi 20 juillet 2011

Le panier du 21 juillet 2011

lundi 18 juillet 2011
  • 1kg de pommes de terre Anaïs ( chair ordinaire )
  • 1kg de courgettes
  • 1 salade
  • 1 bouquet d’herbes aromatiques
  • 2kg de tomates
  • 1 aubergine
  • 1 botte de fenouils ou 1 choux
  • 0.5kg de tétragones
  • 1 botte de betteraves

La gazette du 18 au 22 juillet 2011

lundi 18 juillet 2011

Malgré l’ambiance vacances qui règne dans les champs, nous sommes arrivés à faire tout ce que l’on voulait :

  • Tailler les tomates
  • Désherber nos choux
  • Nous extasier devant nos potirons
  • Profiter de notre 14 juillet
  • Faire la nique aux lapins (eh oui! Des mètres et des mètres de grillage autour de leurs légumes préférés)
  • Sans oublier, la plantation de pains de sucre

Cette semaine, on va profiter du petit arrosage du ciel (15mm entre samedi soir et dimanche) pour finir de planter les poireaux. Il reste les fenouils à semer et notre dernière saison de haricots.

Encore qu’à la vue du rendement cette année, on se demande s’ils ne sont pas partis en vacances eux aussi. L’année dernière nous faisions environ 15 caisses de 10kg par semaine sur deux rangs, alors que cette année, on arrive péniblement à 5 caisses sur la même longueur. En même temps, on a eu le même problème sur les petits pois, sur les fèves et je dirais bien sur les courgettes parce qu’à première vue, je devrais en avoir beaucoup plus que ça pour le nombre de pieds. Enfin, ce n’est pas grave, il y en a toujours assez. L’avantage, c’est que nous n’avons pas l’impression de gâcher.

Bien que, cette année, nous avons notre petit Albert (notre Super-saisonnier et le papa de Carlos) est sur le mode « Je râle ». Pour lui, il n’y a pas assez de haricots, trop d’herbes, pas assez de chaleur, trop d’ambiance vacances, pas assez de concombres, etc… etc… etc…

Bref, un petit concentré de bonheur !

Mais il nous manque quand il n’est pas là…

Bonne semaine.

Devinette

dimanche 17 juillet 2011

A votre avis qu’est-ce que c’est ?

 

Un indice: avec un cœur comme ça, on tombe facilement amoureux…


Réponse

 


Une fleur d’artichaut !

Poissons en vacances

mercredi 13 juillet 2011

Les livraisons de la première saison de produits de la mer s’arrêtent en juillet et août faute de poissons en assez grande quantité et pour cause de vacances.  Yohann Avice nous fournira un planning prévisionnel des livraisons et le contenu des trois paniers de la mer de l’automne. De nouveaux AMAPiens de la mer peuvent aussi s’inscrire pour septembre.

Distribution

lundi 11 juillet 2011

Attention, le partage des légumes aura lieu le mercredi 13 juillet au lieu du  jeudi 14 pour cause de festivités pétaradantes !

La gazette du 11 au 15 juillet 2011

lundi 11 juillet 2011


 

Ce qui ne change pas, c’est que l’on attend toujours après quelque chose, et cette année, c’est plus souvent après la pluie que le soleil.

L’avantage, c’est que nous ne sommes pas trop à l’humidité pour cueillir ou désherber.

D’ailleurs, on se demande bien comment l’herbe fait pour continuer à pousser.

Nous passons notre temps à l’éradiquer. Plusieurs méthodes et certains chanceux…

Il y a la bineuse attelée au tracteur. Facile, juste ne pas mettre un short pour les coups de soleil (plus d’un se sont fait prendre…). Ça c’est pour mon père et Vitor (parfois Carlos si Vitor à un autre tracteur avec un joujou…)

Il y a la tondeuse. Exclusivement pour mon frère (c’est son bébé, il lui chuchote des mots doux quand un caillou a heurté la lame)

Il y a la binette. Et dans cette catégorie, les Élues (moi et Laure) et les autres. Pourquoi les Élues ? Parce qu’on est astucieuse. On y va le matin pour éviter les grosses chaleurs et on se réserve un truc au frais à 14h. Genre le ménage ou les AMAP… Pour les autres, c’est toute la journée. Mais ils aiment bien, ça fait de beaux bras. Dudu, notre apprenti, commence même à avoir de la carrure (bon à 18 ans, c’est normal, on essaye juste de lui faire croire que plus il y aura de binette, plus il y aura de muscles… mais je crois qu’il préfère le volant du tracteur). Et nous, pauvres femmes, que ferions-nous de tous ces muscles… ?

Il y a aussi la poussette. Encore un truc de mec pour avoir de beaux muscles.

Enfin, le principal, c’est que nos choux soient tous propres ce soir. Et qu’il ne restera pas grand-chose à désherber avant la semaine prochaine.

On bichonne notre 2ème saison de haricots parce que les lapins ont eu raison de la 1ère. La semaine dernière, on passait plus de temps à chercher ce qui n’existait pas dans le feuillage qu’à remplir nos paniers. Cette semaine, en revanche, on risquerait de faire semblant de ne pas voir les haricots parce qu’ils promettent…

Et je n’ai pas parlé des potirons (j’y suis passée ce matin histoire de me donner du courage avant d’attaquer les choux). Et ils sont beaux ! Mais vraiment beaux ! Du coup, on a tous été les admirer (parce que forcément, l’année dernière, on les avait perdus dans le trèfle) et on va même mettre l’enrouleur dedans…

Il y a aussi la 3è saison de tomates à tailler. C’est assez sympa. De l’exotisme même. Une bonne chaleur humide (peut-être pas humide, mais arrivé à 10h, on sue tellement qu’on croirait l’air saturé d’humidité) et des branches partout. Certes, elles ne font que 60cm de haut, mais avec de l’imagination, on est au Brésil…

Je ne rappelle pas les cueillettes, enfin si un peu quand même puisque le carré à l’air d’être un peu plus fourni. Et puis, les fraises remontantes ne vont pas tarder. Dans votre carré, je ne sais pas, mais dans le nôtre, oui… Donc pour ceux qui voudraient y aller après les haricots (j’ai bien dit « après »)…

Bonne semaine.