Le panier du 16 mai 2019

13 mai 2019

Une petite différence de panier entre ceux qui n’en ont pas eu avec les 1er et 8 Mai  fériés et ceux qui ont profité de nos radis…

Ce qui est sûr, c’est que le panier est résolument printanier, et si vous commencez à vous impatienter pour les tomates, sachez que les courgettes ne sont plus très loin (et qu’en attendant, il y a du choux…)

Ceux qui sont en manque de pommes de terre, nous en sommes navrés mais le rendement 2018 n’était pas bon, et nous n’avons pas voulu en acheter auprès d’autres producteurs pour boucler la saison. Il faudra un peu de patience pour les nouvelles… mais ce qui laisse la part belle aux autres féculent comme le riz ou les pâtes…

1 chou pointu

0.5 kilo d’épinards

0.4 kilo de navets

1 botte de bettes

2 salades

1 fenouil

1 botte de carottes nouvelles

1 chou rave

1 botte de persil

La gazette du 13 au 17 mai 2019

13 mai 2019

arrosage serre à plants SARL Renard maraîcher bio yvelines 78Nous ne l’avions pas demandé mais nous avons eu l’option 4 arrosages en 1 la semaine dernière. Carlos voulait buter les petits pois, mais il doit attendre. Courge musquée, butternut et céleri rave sont à la taille parfaite pour rejoindre notre champ, mais patience leur est demandée. Les dahlias devraient être en terre, mais encore quelques jours parce qu’ils ne savent pas nager. Et une petite mare spontanée en bout de champ attend sa petite grenouille pour compléter ce tableau bucolique.

Heureusement, nous avons des serres et des orties en pagaille pour égayer nos journées de désherbage. Également une idée à repiquer… Disons que nous nous laissons tenter par des melons et des pastèques, sans trop savoir ce que cela donnera. Nelson parlait aussi de gingembre au fond d’une serre.

Et aussi, nous avons semé des endives, donc sauf gros problème, nous passerons quelques heures dans le froid à préparer les racines pour avoir un peu d’endives fin janvier 2020… sans miracle, puisque les résultats sont souvent très mitigés.

Et dans l’attente de ne plus s’enfoncer dans la terre, nous cueillons les épinards, taillons les tomates, rêvassons aux quelques cerises accrochées aux arbres, prions pour les concombres longs qui se suicident les uns derrière les autres, et continuons à envisager demain, une fraise sur la langue prolongeant les jolies minutes que nous avons devant nous…

Merveilleuse semaine !

Tous à la Marche pour le climat 25 mai 2019 🗓

13 mai 2019

 

Vous trouverez la totalité de l’annonce à l’adresse:

Flyer_MARCHEPOURLECLIMAT_BAT

Le panier du 9 mai 2019

6 mai 2019

L’apparition du chou rave, la continuation du chou pointu, le règne du radis, la folie de la salade (mais bientôt, elle sera de plein champ et beaucoup plus modeste), l’ivresse des épinards (à congeler pour plus tard si vous n’en pouvez plus!) et l’arrivée timide de la carotte, saupoudrée de navet, mais léger parce que les vers semblent les apprécier mieux que vous… encore qu’ils ne grignotent que la surface, vous laissant son cœur tendre…

Un panier volumineux, tout vert ou presque, et bon pour votre petit corps…

  • 1 chou pointu
  • 400 g d’épinards
  • 1 chou rave
  • 2 bottes de radis
  • 2 salades
  • 1 botte de persil
  • 1 botte de carottes nouvelles
  • 300 g de navets

La gazette du 6 au 10 mai 2019

6 mai 2019

Carlos et Olivier aux navets. SARL Renard, maraicher bio à St Rémy l'Honoré 78690Des jours de soleil et des jours de pluies. Toujours pas assez, même si nous préférerions des nuits de pluie… La serre à plant se remplit et se vide. Les bébés trouvent leurs places. De nouvelles générations viennent et nous repiquons notre futur.

Les feuilles continuent à s’étaler et montrer leur supériorité. Cette saison est à elles. Elles ne seront jamais plus grandes, ne pousseront jamais si vite. Profiter de cette profusion de vert. Ne plus être dans un carré de bette mais au milieu de la canopée. Penser au mulot qui joue sous nos pieds. Prendre le point de vue d’un insecte. Trouver la fraîcheur. Laisser glisser les gouttes des feuilles. Et rejoindre les fenouils. Se perdre dans leur senteur anisée. Se laisser caresser par son feuillage tout doux qui se balance sous la brise. Jouer avec le soleil qui se fait dentelle au milieu de la verdure. Reconnaître les betteraves aux éclats pourpres. A ses feuilles lisses, veinées de rouge qui chatouillent votre passage. Observer la multitude d’araignées qui parcourent le sol, chassées par nos pas, cherchant refuge sous la bâche.

Il n’y a encore que peu de fruits. Le printemps préférant la verdure. Heureusement, au bout de tout ça, trône notre carré de fraises. Merveille de délice qui nous fait oublier le travail de la semaine…

Merveilleuse semaine !

Le panier du 2 mai 2019

29 avril 2019

Un jour férié pour nous reposer, même si Carlos déplore le télescopage de 2 saisons de radis… mais cela fera du bien de voir les légumes ailleurs qu’à nos pieds!

Et pour ceux que nous avons gardé, un panier de printemps avec nos derniers bébés: les carottes nouvelles!

Ne faites pas la grimace pour les navets. Mais profitez de l’absence d’hiver… et la prochaine étape sera les courgettes dans 4 semaines…

1 chou pointu

0.5 kilo d’épinards

1 botte de navets

2 bottes de radis

2 salades

1 botte de persil

1 botte de carottes nouvelles

1 bette

La gazette du 29 avril au 3 mai 2019

29 avril 2019

Fraises bio 78 vente directe maraicher« Je n’entends pas siffler ! » dit Carlos en approchant du tunnel à fraisiers. Et honnêtement, je ne comprends pas ce qu’il veut dire… sous prétexte que mes joues ressemblent à celles d’un hamster tellement il y a de fraises à l’intérieur…

En tout cas, elles sont bonnes. Même si les premiers arrivés ont tout raflé… parce que la première semaine a toujours un goût de trop peu.

Mais vous le savez, c’est toujours la même histoire. On attend avec impatience. Et le premier fruit arrive. Vite avalé (enfin, pas la courgette). Et après cela prend un temps fous à se reproduire par milliers… Heureusement, 15 jours plus tard, le nombre explose et nous pouvons satisfaire nos envies de savourer nos bébés… et vous en laisser un peu !

Et comme nous gardons la cueille des fraises pour les filles, les garçons caressent, en les attachant,  les tomates auxquelles ils chuchotent des compliments pour qu’elles poussent vite, vite…

Sans oublier toutes ces jolies choses qui se passent dans le champ. Le printemps est fort agréable. Un peu en avance. Sa terre se réchauffe. Et nous sourions. En regardant les carottes nouvelles, les choux danser, les salades s’épanouir, les fenouils devenir ronds et le persil s’étoffer. Certaines années prennent des allures de fêtes. Les lendemains chanteront peut-être moins. Nous le savons. L’envisageons. Et prenons à bras le corps tout ce qui peut être pris… et il y a un paquet de belles choses !

 

Merveilleuse semaine !

Le panier du 25 avril 2019

23 avril 2019

Hormis les échalotes, le printemps a envahi le panier… et si vous ne voulez rien perdre, quelques soupes avec les fanes se profilent encore…

Donc du vert. beaucoup de vert…

Et maintenant, il ne vous reste plus qu’à l’accommoder

0.3 kilo d’échalotes

0.4 kilo d’épinards

1 chou pointu

2 bottes de radis

2 salades

1 botte de navets

1 betterave

1 herbe

La gazette du 24 au 27 avril 2019

23 avril 2019

main de l'Ancêtre chez SARL Renard, maraîcher bio

Le temps file à toute allure et la pluie semble se décider à faire un petit passage au-dessus de nos champs. Avec ou sans orage ? Nous ne le savons pas, mais hâtons nos pas. Finir ce qui n’a pas été achevé la semaine dernière : semer les haricots dehors, repiquer poivrons et aubergines, arroser, arroser, arroser (encore que pour cette partie, nous comptons sur les larmes du ciel)

Et commencer, avec enthousiasme, de nouvelles tâches : botteler les carottes nouvelles qui sont en avance. Croquer, enfin cueillir les fraises qui sont juste à l’heure pour notre gourmandise (mais pas assez nombreuses quand même…) et profiter de ce beau temps insolent, qui ne durera pas mais reviendra forcément…

Il y a toujours les épinards à cueillir, les bettes à organiser en bottes (et à nettoyer parce que l’herbe les aime bien) et le persil à couper.

Nous passons, repassons et encore une fois devant les tomates et leur trouvons déjà un air de grandes.

Nous surveillons les vilaines limaces qui pourraient faire un sort à nos céleris.

Nous comptons le nombre de carrés disponibles pour notre 2è saison de tomates, et aussi le nombre de caisses vacantes pour repiquer la 3è saison qui est sortie d’un seul coup du terreau où elle était semée. Et il y aura les premières à attacher.

En fait, à partir de maintenant, notre univers, bien qu’il s’étende sur 12Ha, aura tendance à se concentrer sur quelques 1000 m2 de serre où nos Précieuses feront leurs capricieuses…

 

Merveilleuse semaine !

Le panier du 18 avril 2019

16 avril 2019

Le printemps gagne le panier, petit à petit. Le volume de vert explose. Et votre manque de chlorophylle enfin satisfait (voir dépassé!)

C’est le moment de faire des lasagnes avec les bettes et le coulis. Le moment de faire une multitude de salades composées avec radis, salades, carottes et betteraves râpées, agrémentées de jeunes épinards… libre à vous d’y mettre des protéines…

Restera le céleri et la pdt à faire en purée et le panier sera digéré…

1 kilo de pommes de terre tendres

1 coulis

1 part de céleri rave

1 botte de bettes

2 salades

0.7 kilo de carottes

0.5 kilo d’épinards

1 betterave