Le panier du 16 janvier 2020

13 janvier 2020

Ce ne sont pas les légumes les plus glamours, mais à cette époque, il est difficile d’avoir envie d’autre chose que d’une cheminée…

Alors, je vous laisse rêver à cet été en mettant du topinambour dans vos rêves. Des soupes à foison, allant du vert si vous mettez tout le poireau, jusqu’au orange en incorporant une carotte, sans oublier les goûts plus prononcés avec le céleri…

Bref, de la mâche pour les grands paniers, histoire d’avoir des feuilles (peut-être à mélanger avec du chou blanc cru?)

Au final, nous motivons votre créativité culinaire, non?

1 kilo de pommes de terre tendres Céphora

1 part de chou blanc

0.5 kilo de topinambours

1 coulis de tomates

1 céleri rave

0.8 kilo de carottes

0.8 kilo de poireaux

0.2 kilo de mâche

La gazette du 13 au 17 janvier 2020

13 janvier 2020

arrachage des poireaux chez sarl renard, maraîcher bio 78Arracher le poireau, couper nos quelques salades, éviter de se faire mouiller en cueillant les choux de Bruxelles, vérifier que tout va bien, débarrasser les dernières tomates, bêcher le tour des serres, préparer pour bientôt et récolter, récolter, récolter… et vous voir nombreux, prêts à manger du poireau pour épurer ce petit corps tout malmené par les fêtes. Alors nous sommes retournés récolter samedi matin… et samedi après-midi !

Naturellement, entre temps, nous avons apprécié notre nouveau tracteur POUR les filles (parce que, hein, les garçons, ils en ont déjà 2 et ne veulent pas partager…), le temps doux qui a donné quelques centimètres aux feuilles vertes, aux taupes qui semblent penser que nous n’aurons pas besoin de carottes au printemps et les quelques courbatures qui entravent notre dos d’avoir recommencé à porter des charges…

Nous commençons aussi à penser à demain et aux semis : choux (pointus, raves), persil (et herbes), épinards, fenouils et betteraves. Il y a aussi la serre à désosser pour la refaire à neuf (et aussi sa jumelle, mais les heures de nos journées sont comptées). Une année qui commence avec beaucoup d’occupations et malgré un temps souvent gris, nous prenons plaisir à retrouver nos légumes qui adore ces températures douces…

 

Merveilleuse semaine !

Conférence OGM le 6 février Maule 🗓

9 janvier 2020

Le panier du 9 janvier 2020

6 janvier 2020

A tous, une excellente année et gardez précieusement contre vous chaque miette de bonheur pour les jours gris…

Nous recommençons un cycle. C’est toujours la même histoire avec des nuances. Cette semaine, la nuance sera le chou fleur. Cette année, il est venu au compte goutte durant l’automne et le voici assez nombreux pour réduire les radis noirs!

Sinon, le reste, c’est sans surprise!

1 kilo de pommes de terre tendres Céphora

1 kilo de poireaux

0.6 kilo de carottes

2 navets

1 chou fleur

1 betterave

1 kilo d’oignons

1 pain de sucre

La gazette du 6 au 10 janvier 2020

6 janvier 2020

verger chez sarl renard, maraicher bio, 78690Alors que désirez-vous pour cette année… ? Avez-vous commencé à l’imaginer ? A la façonner ? Cherchez-vous déjà chaque petit plaisir dans votre quotidien ?

Ici, il y a eu le coq qui a accompagné ces premiers pas de reprise. Le givre qui capture chaque brin d’herbe pour en faire une œuvre d’art. La salade qui a résisté au froid. Le soleil qui se répercute à l’infini dans les carreaux de la serre. Les vœux de beaucoup de personnes qui nous attendent (d’ailleurs, il y aura des galettes à goûter vendredi et samedi à la boutique…). Le chien qui est content de retrouver un rythme plus dynamique. Et un p’tit jeune qui commence avec nous pour remplacer Julie. Bref, l’année semble douce et nous ferons en sorte qu’elle continue ainsi… même s’il y aura forcément quelques tempêtes.

Nous, nous vous souhaitons d’en collectionner tous les beaux moments, de profiter de chaque minute de bonheur et que 2020 soit le plus merveilleux possible pour vous…

Merveilleuse année 2020 !

Le panier du 19 décembre 2019

16 décembre 2019

Nous restons sur de l’hiver. Nous finissons nos courges et arrachons quelques topinambours pour un potage festif si quelques girolles traînent dans vos congélateurs…

Du radis noir pour bien faire fonctionner votre foie, ou en guise de toast avec du tarama, cela fonctionne très bien aussi…

Seulement du poireau pour les grands, promis, il y en aura la semaine de la rentrée pour tous, histoire d’éliminer les excès…

Bonnes fêtes à tous!

1 kilo de pommes de terre fermes

0.3 kilo d’échalottes

1 céleri rave

0.5 kilo de topinambour

0.3 kilo de chicorée

1 radis noir

0.5 kilo de carottes

0.8 kilo de poireaux

1 part de courge

La gazette du 16 au 20 décembre 2019

16 décembre 2019

pas sur sol givré chez SARL Renard, maraîcher bio, 78Dernières portes à fermer. Une année très, très intense qui s’achève. Du bien, du mal, de nouveaux départs, du travail, de l’argent, beaucoup de travail, de la fatigue, des peurs (et ça, nous en avons eu des frayeurs !), une nouvelle dynamique, de l’organisation, des idées, pas beaucoup de vacances, de l’agacement, des explosions de joie, des façons différentes de voir, des rencontres, des chemins qui ne mènent nulle part, des nuits courtes, de la déraison, de l’inspiration, des questions, du soleil, beaucoup de soleil, des journées infinies, des photos, des milliers de photos (sur tout, sur rien, sur nous)…

 

Cette semaine j’aurai 40 ans. Et je suis heureuse.

 

Parfois, je regarde la tâche que je fais, celles que je fais depuis des semaines, comme cueillir les fraises tous les vendredis de mi-avril à fin août et je souffle. Parce que c’est long, parce qu’il y a les haricots après et que l’horizon est plus beau ailleurs. Et je pense à ces fraises que je dévore, à mes envies de faire pipi après en avoir mangé tant, à l’agacement d’avoir vu Carlos de mauvaise humeur quand nous les avons plantées, parce que, oui, ce jour-là, je finissais plus tôt pour m’échapper, au soleil qui se lève, à la rosée qui perle au bout des feuilles de fraisier, à ces jours de pluie qui jouent leurs musiques sur mon imper, au vœu rituel fait lors de la dégustation de la première fraise annuelle, à leur odeur quand je passais près du tunnel à fraises quand j’étais enfant, au dessert de la fête des mères chez ma grand-mère, à mon frère qui vient nous en voler à la nuit tombante avec son fils, à la variété Surprise des Halles, référence de goût chez mes grands-parents mais pour laquelle je m’accroche à la table pour la manger tellement elle est acide. Pour toutes ces raisons et bien plus encore, je continue de faire ce métier avec plaisir. Ne vous y trompez pas, je n’aime pas les journées courbées en deux, ni la pluie et le froid, ni le manque de vacances, ni sa Raison d’Etat (reste de cours d’histoire quand on nous apprend que l’Etat passait avant toute chose pour Louis XIV), ni ces longues journées, ni ces instants où l’on pousse notre corps en portant et forçant plus que de raison parce qu’il le faut.

Cela tient à ce qui résonne en moi, un chemin emprunté par d’autres, à des sourires sur aux marchés et aux Amaps, à des conversations sur le sens de la vie, au bruit des vers de terre, au soleil qui se couche pour revenir peut-être le lendemain, aux idées qui nous traversent, au plaisir de réussir à faire grandir 9 fois sur 10 certains légumes, à la joie de profiter. Il y aura toujours des instants de ras-le-bol, mais le verre sera toujours à moitié plein et l’ivresse de la vie nous chuchote qu’il y a toujours plusieurs façons de nous nourrir…

Merveilleuses fêtes !

Le panier du 12 décembre 2019

9 décembre 2019

Allez, plus que 2 dodos et vous aurez une pause de poireaux pour que vous vous gaviez de foie gras (ou autres…)

Donc cette semaine, nous misons sur l’épuration (à vous de savoir si nous parlons de votre corps ou de nos champs). Nous essayons de varier: notez le panais, profitez-en, il ne reviendra pas, n’ayant pas supporté les chaleurs de Juin. Le reste, vous connaissez. Nous laissons votre imagination inventer mille et une recettes pour faire croire aux enfants que les légumes se mangent…

1 betterave

1 part de courge

0.5 kilo d’oignons rouges

1 kilo de poireaux

1 kilo de carottes

1 pain de sucre

1 panais

2 navets

1 kilo de pommes de terre fermes

La gazette du 09 au 13 décembre 2019

9 décembre 2019

brouillard nov chez sarl renard, légumes bio, yvelinesLa semaine passée était mouvementée. Il y a eu le début du montage de serre, un peu à l’arrache par sa non anticipation. Il y a eu le froid qui s’est invité et qui a piqué nos douces mains. Il y a eu mon frère qui, même s’il ne travaille plus avec nous, nous fait encore tout l’entretien et n’a rien trouvé de mieux que de se couper l’auriculaire et l’annulaire avec une petite fracture ouverte du bras. Les doigts n’ont pas pu être sauvés, mais dans son malheur, cela aurait pu être pire. Heureusement, nous avons fini par une note joyeuse avec la distribution de l’AMAP Maurepas chez nous pour pouvoir accueillir ostréiculteur, producteur de viande de bœuf et de porc en même temps.

Mais reprenons du début, c’est au milieu de la brume que les hommes ont installé la carcasse de notre future productrice de tomates. Avec des températures où il ne faisait pas bon toucher la ferraille à mains nues. D’ailleurs, la brume s’est attachée à nous presque toute la semaine. Nous étions en vase clos où notre horizon ne dépassait pas vraiment la planche de légumes devant nous, rendant fantôme chaque silhouette sombre se dessinant derrière le voile blanc. Carlos et Olivier en ont profité pour remettre les carreaux manquant à la serre verre. Mercredi, Carlos apprend que son RDV avec le cardiologue est annulé par l’hôpital, puisqu’il n’est pas à l’article de la mort… et surtout Monsieur, évitez tout stress, ne forcez pas trop et à dans 6 mois! Mais sans blague… ? Et que veut dire ne pas trop forcer ? Bref, chaque battement qui défaille ne le laisse pas vraiment à l’aise… et les doigts de mon frère jeudi n’ont pas été pour lui faire ralentir son rythme cardiaque…

Mais c’était presque la fin de semaine, presque la fin de l’année, presque les vacances… 2019 n’est pas fini, donc je n’utiliserai pas le passé, mais pour le moment, elle est haute en couleur…

 

Merveilleuse semaine !

Volailles festives 2019

2 décembre 2019

La livraison des volailles festives est prévue pour le : Jeudi 19 Décembre de 19H à 20H.

Afficher l’image source

Nous proposons en plus des volailles de Noël, des nouveaux produits pour les fêtes.
Il s’agit de rôtis de chapons et de poularde.
Rôti de chapon ou poularde au foie gras ou à la châtaigne et pruneau.
Le poids des rôtis sera d’environ 1.5kg.
Merci de nous transmettre les commandes avant le 5 décembre au plus tard.