Le panier du 15 avril 2021

12 avril 2021

Encore du radis et un petit panier qui sent la transition : finis les poireaux, pas encore assez d’épinards et beaucoup d’oignons (mais, avec cette semaine pas très chaude, la soupe à l’oignon ainsi qu’une petite quiche seront les bienvenues avec la salade !)

Bref, le froid s’attarde et, si les radis poussent au rythme des températures, le reste est un peu plus timide… mais les choux pointus arrivent la semaine prochaine !

 

1 kg poireau

1 kg pommes de terre fermes

1 kg oignons jaunes

2 radis bottes

1 coulis

1 salade

0,5 kg épinards

La gazette du 12 avril au 15 avril 2021

12 avril 2021

repiquage serre à plants, maraîcher bio SARL Renard, 78Le temps glisse entre nos doigts et nous préférons parfois profiter de la lumière en serre plutôt que de rester au bureau.

Cette semaine nous avons dû faire une croix sur les fruitiers (et, de toutes façons, ce n’est pas notre métier), mais il est vrai que notre idée étant d’en planter un certain nombre, notre projet risque d’être revu un peu à la baisse car, si les bonnes années nous motivent, seulement une année sur deux ne mérite peut-être pas tant de notre énergie… mais nous verrons plus tard.

Pour le moment, nous pensons à nos bébés. Les gelées ont mis à mal les rangs contre la bâche des fraisiers. Et, si nous avons couvert les pommes de terre nouvelles en serre, les bouts des feuilles, contre le voile, ont tout de même pris un petit coup sur la tête. Et, dans le moindre trou du voile, la gelée s’est engouffrée pour mettre à terre les quelques haricots qui dépassaient. Cela nous conforte dans notre volonté de ne pas hâter certaines plantations (courgettes/tomates) malgré la douceur de certains hivers ! Donc pas de mauvaises surprises de notre côté, juste l’idée que notre routine est plutôt bien, même si nous adorerions avoir des Précieuses plus tôt !

Bref, nous continuons doucement mais sûrement nos petites habitudes et attaquons le repiquage du céleri rave. Alors, vous nous trouverez dans la serre à plants au milieu d’un bain de lumière et des cristaux de givre accrochés aux carreaux pour nous rappeler qu’il faut savoir lâcher prise sur ce que nous ne pouvons maîtriser…

Merveilleuse semaine…

Le panier du 08 avril 2021

6 avril 2021

Vous aurez un panier garni de feuilles. L’avantage est qu’il sera facile à faire. L’avantage est qu’il sentira le printemps. Pas encore d’épinards par ici car nous attendons après un carré puisque celui de cet automne a fait grise mine dès le départ…

Bref, l’herbe crissera sous vos pas le matin cette semaine. Ainsi, vous finirez les poireaux (enfin certainement encore la semaine prochaine et après nous attendrons septembre), en soupe, et profiterez des nouveautés en regrettant l’air estival des derniers jours…

 

1 kg pommes de terre tendres

1 kg poireau

2 radis bottes

0,8 kg oignons rouges

1 navet botte

1 salade

1 bette

1 herbe

Le panier du 01 avril 2021

30 mars 2021

Les radis sont lààààà !!!!!!

Tous beaux. Tous rouges (enfin, quelques roses aussi…). Croquants, mignons, bombés, un délice pour nos papilles (sauf si vous les aimez piquants).

Ai-je besoin de parler de l’hiver qui traîne encore dans le panier ? Hein… ? Parce qu’en fait, le reste n’est pas glamour… alors restons sur l’idée de petites billes rouges…

 

1 kg pommes de terre fermes

1 kg poireau

2 radis bottes

0,8 kg échalotes

0,5 kg topinambours

0,3 kg radis noir

1 coulis

La gazette du 29 mars au 01 avril 2021

30 mars 2021

Carlos et Olivier semant les radis roses SARL Renard, producteur de légumes bio, 78Le rythme s’est sensiblement (euphémisme) accéléré cette semaine. C’est avec une certaine excitation que nous retrouvons cette fébrilité naturelle. Les légumes semblent se passer l’idée qu’il est temps de nous occuper et les machines, jalouses, font du mauvais esprit en nous gardant près d’elles pour les réparer. Certes, certaines réparations auraient pu être anticipées mais le virus de l’occupation semble gagner tout le champ…

Il est temps de planter, semer, désherber, botteler, courir (après le temps libre ?) avec un immense sourire aux lèvres. Plongeons dans l’effervescence. Ne réfléchissons plus, il est temps de s’activer.

D’ailleurs, n’était-ce pas une hirondelle qui a frôlé l’épaule de mon frère hier ?

Merveilleuse semaine…

Recettes avec le panier du 25 mars 2021

25 mars 2021

Avec le panier de la semaine, je me préparerai cinq repas pour trois… Nous avons toujours un soir dans la semaine où nous optons pour la carte restaurant et une autre option féculent. Étant seule le midi, je grignote plus que je ne me fais à manger en piochant fromage et salade dans le frigo…

Je commencerai par une quiche de poireaux au curry avec une salade (j’en mange à presque tous les repas…).

Pour le 2e soir, une purée de céleri aux pommes avec une viande blanche.

La 3e soirée sera pour un velouté de poireaux avec champignons, gingembre et bacon.

Pour l’avant dernier repas, je ferai simplement un sauté de légumes.

Et en dernier, frites de panais accompagné d’un coleslaw.

 

Quiche de poireaux au curry

  • une pâte brisée de fainéante ou fait maison (perso j’ai un petit faible pour celle de l’ancien cuisinier de la famille Pinault)
  • 2 poireaux ou 500g
  • 20cl de crème
  • 1 œuf
  • 2 c à s de curry
  • Huile d’olive

Préchauffez à 180°. Faites revenir les poireaux dans l’huile d’olive et 1 c à s de curry. Étalez la pâte (perso, si elle est maison, je beurre et farine toujours mon moule). Battez l’œuf, la crème (si vous voulez une garniture gonflée, battez d’abord l’œuf avec un peu de lait avant de mettre la crème, c’est une astuce de charcutier), le reste de curry. Salez et poivrez. Disposez les poireaux au fond et versez dessus la préparation. Vous pouvez rajouter du comté pour les gourmands. Enfournez 30 min.

 

Purée de céleri aux pommes

  • ¼ de céleri ou 300g
  • 2 pommes pas trop juteuses
  • 500g pommes de terre (de préférence tendre)
  • 2 grosse c à s de crème

Faites cuire céleri, pommes et pommes de terre (perso, je fais à l’eau mais c’est mieux à la vapeur) pendant 20/25 min selon taille des morceaux. Écrasez le tout avec de la crème (je rajoute du lait si c’est trop épais). Assaisonnez à votre goût.

J’ai tendance à faire cette purée avec des boudins blancs ou du filet mignon cuit avec plein d’oignons autour…

 

Velouté de poireaux avec champignons, gingembre et bacon

  • 2 poireaux
  • 1 oignon
  • 2 pommes de terre
  • Gingembre
  • 1 c à s de crème
  • 150g de champignons
  • Bacon ou lardons fumés
  • Cerfeuil

Faites revenir l’oignon, les poireaux et le gingembre pendant 5 min. Ajoutez l’eau et les pommes de terre quand elle sera à ébullition (certains préfèrent mettre du bouillon pour donner plus de goût). Le temps que cela cuise, faites revenir les champignons émincés à part. Puis le bacon pour qu’il soit croustillant.

Mixez les légumes. Adoucissez avec de la crème. Et rajoutez les champignons, cerfeuil ciselé et bacon au milieu du velouté.

Des croutons pour accompagner sont aussi très bons !

 

Sauté de légumes

  • 1 gros oignon
  • ¼ de céleri
  • 2 carottes
  • ½ chou blanc
  • Pommes de terre
  • Vin blanc

Faites revenir l’oignon dans du beurre à feu moyen pendant 5 min. Rajoutez un peu de vin blanc. Mettez vos légumes coupés en petits morceaux. Faire revenir à feu doux pendant 20/25 min en tournant régulièrement. Je rajoute parfois un peu d’eau mais cela convient moyen aux pommes de terre…

 

Frites de panais accompagnées d’un coleslaw

  • Panais
  • ½ Chou blanc
  • 3 Carottes
  • 2 Pommes
  • Yaourt
  • Vinaigre de cidre
  • Huile d’olive

Nous avons essayé cette recette parce que nous avions une végétarienne à la maison… et une de mes filles a été conquise.

Pour les frites : préchauffez le four à 180°. Coupez les panais en allumettes. Mettez-les sur le lèche frite recouvert de papier sulfurisé. Badigeonnez-les d’huile d’olive et enfournez pour 25min à 150°.

Pour le coleslaw : coupez finement le chou blanc. Râpez les carottes et les pommes (assez gros ou coupez en petits morceaux). Mélangez le tout dans un saladier. Ajoutez le yaourt et le vinaigre de cidre. Assaisonnez selon votre goût… Nous avons préféré sans mayonnaise mais vous pouvez en rajouter.

Le panier du 25 mars 2021

22 mars 2021

Voilà, c’est le moment où l’on attend après la nouveauté… ce n’est pas qu’on n’a plus rien mais le choix se limite.

Nous espérons les radis pour la semaine prochaine, avec un peu d’épinards si le vent du Nord laisse les légumes pousser… Je pense que vous fantasmez même sur de petits navets nouveaux (enfin, je ne rêve pas non plus : juste une fois pour avoir la sensation de…).

 

1,5 kg pommes de terre fermes

1kg poireau

1 kg oignons jaunes

0,7 kg panais

1 part de céleri

0,5 kg carottes

1 chou blanc

La gazette du 22 mars au 25 mars 2021

22 mars 2021

carlos chez SARL Renard, producteur de légumes bio, 78Découvrir les premières tulipes dans la serre est un sourire en ces temps hallucinants… car, comme beaucoup, nous ne comprenons plus très bien ce qu’ « être confiné » signifie… si ce n’est devoir acheter vêtements et miroir en ligne et ne pas oublier que, si nous ne pouvons pas voir un ami, nos enfants peuvent vivre avec 800 autres mineurs pendant la journée.

Bref, le printemps chassant nos heures creuses, nous nous concentrons sur le travail. Plantation des oignons dehors. Des fraisiers aussi. Pousser une partie des épinards pour les dernières salades en serre. La mâche et la chicorée ne sont plus que des souvenirs, remplacées par les radis et les navets. Quelques jeunes herbes pointent, donnant un air de fête à nos plats. Tout est un peu timide. Nous attendons plus. Nous attendons l’été et respirons (pour ne pas dire « sniffons ») plants de Précieuses et graines de basilic, pour en avoir des réminiscences plein la tête. Nos 700 courgettes sont semées, ainsi que les poivrons et aubergines, et notre 2ème saison de Précieuses. D’ailleurs, nous avons reçu des Précieuses au nom composé de chiffres qui n’étaient pas au programme. Nous ne savons pas trop ce qui grandira de ces graines mais des Précieuses en forme de surprises, cela ne se refuse pas… alors soyons aventureux !

Merveilleuse semaine !

Le panier du 18 mars 2021

15 mars 2021

 

Pas de changement… Nous attendons après ce qui nous fait envie : radis, épinard, salade… mais, pour le moment, rien ne semble bouger.

Alors finissons la mâche et le pissenlit. Mettez des rondelles de radis noir sous du tarama pour accompagner les soirées canapé et accompagnez de soupe les nuits qui semblent se refroidir, nous souffle la météo…

 

1 part de courge

1 kg pommes de terre tendres

1,2 kg poireau

1 coulis

0,5 kg échalotes

0,2 kg pissenlit

1 radis noir

0,3 kg mâche

La gazette du 15 mars au 18 mars 2021

15 mars 2021

champs après le pluie, SARL REnard, cultivateur de légumes bio, 78Nous regardons le ciel. Nous regardons notre liste. Nous regardons la technologie qui prédit ce que le ciel fera. Puis nous regardons le ciel encore et choisissons de profiter de l’absence de nuage pour tenter une percée en extérieur. Bien sûr, l’imperméable est sur la brouette pour conjurer la prédiction moderne et nous croyons dur comme fer à notre bonne étoile. Souvent, nous n’avons même pas besoin de faire semblant de mettre notre habit de canard (parce que, du temps des grands parents, quand ils laissaient les salariés travailler sous la pluie, il semblerait que ces derniers se réunissaient au milieu du champ en attendant l’accalmie, comme des canards…). Le vent nous pousse, emporte nos caisses et nous oblige à revoir notre parcours si nous souhaitons garder la mâche dans nos caisses et non devenir de petits flocons verts, ballotés par son souffle. Il nous empêche également de finir de couvrir notre serre (qui au passage doit accueillir fenouil et chou rave dans moins de trois semaines…)

Dernière semaine aussi à être quatre dans les champs : Nelson revient bientôt pour attaquer les choses sérieuses.

Donc finissons la mâche. Finissons le pissenlit. Soufflons après la salade qui tarde et le radis qui refuse de s’arrondir. Pestons contre cette Nature indisciplinée qui ne se plie pas à nos exigences gustatives. Tapons du pied. Arrachons rageusement les feuilles d’épinards qui pourtant se montraient encourageantes. Mettons-nous au diapason du ciel : tonnons, éclaboussons-nous de lumière et de rires, laissons l’eau s’évacuer, respirons doucement à l’aube, endormons-nous sous notre souffle au crépuscule, emmêlons nos cheveux de vent. Car tout est un cycle et un début est forcément à nos pieds…

Merveilleuse semaine…