Le panier du 04 juin 2020

2 juin 2020

Si la courgette s’installe et la bette reste une valeur sûre, d’autres se font la malle comme les carottes, victimes de leur succès cette année ! C’est donc en nous grattant la tête que nous cherchons à fournir un joli panier de saison.

Nous attendons avec impatience les petits pois pour accompagner les petits oignons blancs, même si nous savions que, faute de pouvoir les semer à la date prévue pour cause d’hiver pluvieux, ils auraient du retard.

Les salades sont de plein champ mais souffrent de la chaleur et de cette mignonne petite brise qui nous empêche de griller mais brûle un peu nos feuilles de verdure …

Mais tout le monde sait que la perfection est impossible et que le bonheur est d’apprécier ce que nous avons !

1 kg pommes de terre fermes

1 oignon botte

1 kg courgettes

1 fenouil botte

2 salades

1 bette

0,6 kg tétragones

La gazette du 01 juin au 04 juin 2020

2 juin 2020

Laure aux fraises chez SARL Renard, maraîcher bio, ile de franceNous étions fort contentes de cueillir les premiers petits pois … Une caisse bien pleine, c’était magnifique ! Nous sommes revenues vendredi … et rien. Mais alors rien. Cinq rangs et une poignée. Bref, il semblerait que le temps ne convienne pas aux petits pois. Peut-être pas assez d’eau. Tant qu’ils grossissent sans griller, nous pouvons attendre …

Donc nous passons au suivant : les fraises. Et là, nos gosiers sont récompensés par les abîmées (si, si, il y en a beaucoup) et les barquettes s’alignent entre les rangs, sans oublier notre chute de reins d’une jolie couleur caramel due au soleil.

Et ensuite, il y a le persil. Tout de suite moins drôle. L’herbe a pris le dessus et les bouquets se font rares … Un peu d’attente pour le voir repousser.

Heureusement, les courgettes prennent un bon rythme. Nos tomates réclament une jolie coupe et nous perdons quelques kilos d’eau à leurs pieds. Le basilic, timide, s’étoffe. Les haricots se désherbent et nous plantons en plein champ poivrons et aubergines pour un peu plus de production à l’automne.

La vie s’organise. Et déjà on m’apprend que juin sonne à notre porte …

Le panier du 28 mai 2020

26 mai 2020

Abandonnons un peu les crucifères et commençons le cycle des cucurbitacées … Les courgettes ouvrent le bal. Pour le moment mignonnes, mais je suis persuadée qu’en fourbes qu’elles sont elles se transformeront en monstres dès que nous tournerons le dos …

Les oignons blancs arrivent aussi (bientôt suivis des petits pois, j’espère) et vous n’attendrez plus que les tomates …

0,8 kg pommes de terre fermes

1 coulis

1 kg courgettes

1 fenouil botte

1 salade

1 carotte botte

1 oignon botte

La gazette du 25 mai au 28 mai 2020

26 mai 2020

partir au marché SARL Renard, maraîcher bio, 78Trouver son rythme n’est pas évident, surtout en ce moment où les frontières semblent mouvantes.

Il y a le quotidien que nous maîtrisons et les aléas externes qui sèment l’anarchie en nous refusant un équilibre. Certes, j’ai lu que vouloir l’équilibre induisait une dualité et donc une difficulté à trouver l’harmonie … Bref, l’année dernière, Carlos avait assuré que nous y arriverions. Et oui, nous l’avons fait. Mais j’avais trouvé cela fort fatiguant et le plaisir s’amenuisait au fur et à mesure des heures qui s’accumulaient. Alors, cette année, les devants étaient pris et nous sommes plus nombreux. Le petit hic est le changement de consignes. Donc, un coup comme ça. Un autre comme ça. Et donc, le temps que nous changions de sens. Le temps que nous mettions à jour notre logistique. Le temps que nous demandions à ceux qui nous ont proposé (et sont déjà passés chez nous) de nous aider selon leurs disponibilités. Et nous sommes prêts !

Cela tombe bien, les courgettes commencent fort (bon, peut-être le fait d’en avoir planté 50% de plus que l’année dernière aide aussi), les petits pois semblent suivre (pas de promesse car Dame Nature peut être capricieuse) et nous voilà dans le vif du sujet. Petite déception devant le persil qui n’est qu’herbe, malgré la petite séance de sauna qu’il nous offre en le préparant. Les tomates poussent et semblent arrivées dans le désordre (allez savoir pourquoi, une partie de la deuxième saison a décidé de pousser plus vite que les autres …). Et les courges sont plantées au compte-goutte … Bien sûr, il y a tous les autres que nous surveillons du coin de l’œil : le basilic, un peu frileux, les concombres, assoiffés, les melons, un peu précieux (et peut-être qu’un goutte à goutte serait judicieux), les oignons blancs, impatients de quitter le champ, les carottes, dévorées par vous et, peut-être en pointillés prochainement, les navets, un peu (beaucoup, mais ne regardez pas le collet) habités, la tétragone, évinçant les épinards.

Et nous, qui regardons ce joli bazar, un peu effarés de voir tout disparaître dans vos estomacs, alors que nous avions prévu un peu plus, mais peut-être pas encore assez …

La gazette du 18 mai au 21 mai 2020

18 mai 2020

courgette en fleur, chez SARL REnard, maraîcher bio, 78Il y a des semaines qui semblent ne jamais finir et des périodes que nous avons hâte de voir passer. Et, en ce moment, le lundi semble à peine entamé … qu’il est déjà vendredi. Nous courons beaucoup, cherchons un schéma, des habitudes qui se dessineraient dans ce chaos. Mais tout ne dépend pas que de nous. Les contraintes externes comme les gestes barrières ou encore les orages qui abîment les fraises et nous obligent à nettoyer le carré plutôt que de les cueillir. Vos envies qui vous précipitent sur nos carottes (Carlos ne s’est pas encore remis des 300 bottes rien que pour la vente à St Rémy, l’obligeant à retourner dans le champ à 20h pour tout préparer le samedi !!!). Notre quotidien : préparation des légumes pour nos diverses ventes et, maintenant, entretien des champs comme la taille des tomates ou encore le désherbage des oignons … Bref, nous avons du mal à additionner 2+2 et, si vous nous demandez de réfléchir, pas sûr que nous y arrivions … Heureusement, nous avons une super équipe (que nous usons un peu quand même). Très dispo et réactive (enfin, si nous arrivons à vous suivre …) et nous espérons trouver une organisation pérenne parce qu’entre les jours fériés, ce qu’on peut ou doit faire et les autres contrariétés, nous aimerions qu’admirer le coucher du soleil puisse se faire dans un transat, un verre à la main, en entendant crier nos gosses chéris, tout en choisissant l’ambiance de notre jardin sur Pinterest … Bref, penser à autre chose qu’à ce que nous avons (peut-être) oublié ! Et chose importante : nos premières courgettes sont là !

La préparation et la distribution pendant la crise sanitaire (18 mai 2020)

18 mai 2020

En cliquant sur le lien ci-dessous, vous accéderez au film réalisé par Marc sur la préparation et la distribution des paniers pendant la crise sanitaire. Sur une musique de Patrick et Marie-Claire. Les acteurs ont réduit leur cachet au minimum.

Film AMAP sur la préparation et la distribution des paniers à domicile

… Quel dommage que le Festival de Cannes n’ait pas lieu cette année !

On peut toutefois se consoler : s’il avait eu lieu, c’est que nous n’aurions pas connu cette période de confinement et donc nous n’aurions pas fait ce film. A méditer …

Visite du Ministre de l’Agriculture dans l’exploitation de notre maraîcher

12 mai 2020

Visite du Ministre de l’Agriculture dans l’exploitation yvelinoise du maraîcher de notre AMAP, la famille Renard.

Vous en trouverez un compte rendu rapide, fait par TV78, en cliquant sur ce lien.

Vous verrez : c’est plein d’enseignements, tant sur la promotion qui est faite par les intervenants de la production et de la consommation locales, que sur l’impact, somme toute mesuré, du confinement sur l’activité de notre maraîcher.

Le panier du 14 mai 2020

11 mai 2020

 

Devant quelques interrogations sur le chou rave, une Amapienne a donné sa recette :

« Pour cuisiner le chou rave : un wok de chou rave, carottes, oignon rouge, un trait de sauce soja et de lait de coco ou bien de crème fraîche. Le tout servi avec du riz. »

Donc si cela peut en inspirer d’autres … et surtout, n’hésitez pas à partager vos recettes !

 

1 kg pommes de terre tendres

1 chou rave

1 carotte botte

1 betterave botte

1 coulis

2 salades

1 chou vert

1 bette

La gazette du 11 mai au 14 mai 2020

11 mai 2020

Laure, Stéphane et Stéphanie chez SARL Renard, producteur de légumes bio pendant le confinement, 78Samedi soir, l’orage s’est invité dans notre petite vallée. Il a claqué dans nos cieux tout en les illuminant. L’eau a ruisselé, pour couvrir nos derniers semis.

Ce n’est pas grave. Un peu décourageant puisque les dernières semaines ont été longues et un peu éprouvantes moralement, du ressenti des inquiétudes des clients … Parce qu’il est vrai qu’ici la vie suit son cours. Personne n’a de symptômes et, même si les journées sont longues, nous prenons le temps de rire entre nous et de papoter avec certains clients (en respectant les règles de distanciation) … Nous apprenons à nous connaître un peu mieux et cela est fort agréable.

Et, si nous avons dû renoncer à notre porte ouverte du 30 mai, nous espérons bien la reporter cet automne !

Le panier du 07 mai 2020

4 mai 2020

1 fenouil botte

1 kg pommes de terre fermes

1 chou rave

1 carotte botte

0,5 kg épinards

2 salades

1 betterave botte