Le panier du 21 novembre 2019

18 novembre 2019

Je sais, la semaine dernière était une surprise. Les heures passent si vite qu’il n’y a  parfois pas assez de place pour tout y mettre… donc c’était un panier facile (parce que c’est quand même Carlos qui s’occupait beaucoup de vous et qu’en ce moment, il faut faire avec un Mini-Carlos, plutôt qu’avec un Super-Carlos)

Mais pour en revenir au panier, nous essayons de varier d’une semaine à l’autre (sauf pour le fenouil et les courges!) pour vous faire oublier que le début d’année sera terrible de monotonie.

Donc topinambour. Poireaux pour accompagner la pluie. La fin de nos poivrons (ou nos débuts vu ce qu’ils ont donné cette année…). Du fenouil (parce que j’ai eu pitié la semaine dernière). L’incontournable courge. Et des patates!!!!

Les grands ont de jolies carottes en botte (pour vous rappeler qu’elles peuvent être petites, malheureusement, elles sont peu nombreuses et c’est pour donner de l’espoir jusqu’au printemps…). Du chou blanc, un peu. Et betterave…

1 kilo de pommes de terre tendres

1 part de courge

1 kilo de poireaux

0.6 kilo de fenouil

0.5 kilo de topinambours

0.4 kilo de poivrons

1 botte de carottes

1 part de chou blanc

1 betterave

La gazette du 18 au 22 novembre 2019

18 novembre 2019

céline au persil chez SARL Renard, producteur de légumes bio, yvelinesVous l’aurez deviné, nous étions sous l’eau. Pas tout à fait noyés, l’urgent a été notre credo ces deux dernières semaines. Carlos reprend doucement en attendant de savoir ce que « ne pas forcer » veut dire pour un cardiologue. Donc pas de charges lourdes, pas de contrariétés. Ce qui est un casse-tête pour notre métier. Une petite réorganisation s’imposait et les heures se remplissaient à vitesse grand V… Donc nous bouclons ce qu’il y a à rentrer pour être au point aux premières grosses gelées. Mais il y a quelques plantations (salades, mâches et choux pointus) qui attendent encore patiemment. Et Nelson a chopé une angine, rien de grave mais entre le jour férié, le handicap de Carlos, les absences de Nelson, le weekend du Grand Chef, cela donnait un peu le tournis pour tout faire avec presque la moitié des effectifs. Tout n’est pas fait. Le lapin blanc tourne encore autour de nous en chantonnant que nous sommes en retard, en retard, en retard… Nous agitons nos bras, soufflons beaucoup, râlons un peu, allons dans un sens, puis dans un autre, sortons la tête de l’eau deux secondes pour être efficients et non efficaces, et repartons…

Bref, plus que 5 semaines avant nos vacances et nous sommes bien contents d’avoir pris les 15 jours et non 10 comme nous le faisons souvent !

Merveilleuse semaine !

Calendrier des livraisons de champignons 2019/2020

12 novembre 2019

Calendrier prévisionnel

26 septembre

17 octobre

21 novembre

19 décembre

23 janvier

27 février

19 mars

23 avril

28 mai

25 juin

 

23 novembre 2019 Défendons le projet de la ferme de Buloyer a Magny les Hameaux

5 novembre 2019

Lettre du représentant de Sqypousse

Bonjour,

C’est en tant que représentant de votre association, membre de SQY’POUSSE que nous nous adressons à vous.

Nous avons le projet de réaliser une action citoyenne très mobilisatrice autour de la ferme de Buloyer, le 23 novembre.

En effet, vous n’ignorez pas que cette ferme est toujours en friche depuis Décembre 2016. SQY’POUSSE a sans relâche tenté d’interpeller la Communauté d’Agglomérations de Saint-Quentin afin d’obtenir d’une part des renseignements sur l’avancée du dossier et des appels d’offres, et d’autre part de porter à sa connaissance des porteurs de projets candidats, dont deux maraîchers, formés et prêts à s’installer.

Malgré un pique-nique citoyen organisé en avril 2018 avec invitation de la presse, malgré plusieurs courriers adressés au Président de la Communauté d’Agglomération, nous n’avons jamais pu rencontrer les décideurs ni pu visiter la ferme avec les candidats à l’installation. Nous n’avons jamais été informés de la suite des événements tel qu’on nous l’avait laissé entendre à la suite du pique-nique. Concernant la publication d’un appel d’offre, il nous avait également été promis une échéance en Juillet 2018 qui, en ce mois de novembre 2019, n’a pas été respectée, aucune n’ayant eu lieu à ce jour. En outre, la SAFER, qui au départ avait été contractualisée pour trouver des candidats, a été dessaisie du dossier.  Pourquoi un tel retard ?  Un projet agricole n’est-il désormais plus d’actualité ? Existe-t-il un projet immobilier ? Les rumeurs vont bon train. Depuis l’été 2018, nous déplorons une opacité totale côté Agglo, malgré des demandes de RDV réitérées auprès des responsables.

Force est de constater qu’on s’oriente vers 4 campagnes agricoles à blanc (une récolte 2020 est très compromise à ce jour où aucune culture n’est installée) alors que cette ferme aurait pu faire vivre deux foyers de maraîchers. Son équipement compte 4 serres-chapelles en déshérence, des bâtiments inoccupés, des terres en friche… Comment la Communauté d’Agglomération, qui a pourtant signé le plan alimentation territorial (PAT) préconisant une alimentation de proximité, peut-elle tolérer de laisser sur son territoire une ferme vacante aux yeux de tous aux frais des habitants contribuables, alors qu’elle en est pleinement propriétaire et donc redevable de sa bonne gestion, tout en faisant la sourde oreille à une proposition locale portée par SQY POUSSE, représentant 32 associations issues des communes de Saint-Quentin dont vous faites partie ?

Pour éviter que cette dérive ne perdure, nous envisageons de refaire
Pique-nique citoyen 
le Samedi 23 novembre, 
de 11h00 à 15h00, 
sur le site de Buloyer.
 
Nous entrons en période électorale, ce pique-nique aura donc toute son importance pour la suite des événements.

Nous aurons aussi le plaisir d’avoir des invités « surprise » en soutien à notre combat.

Nous souhaiterions avoir votre accord de principe afin d’être certain de la bonne représentativité du collectif de SQY’Pousse. Ainsi, en cas de désaccord de votre association avec cet événement, nous vous invitons  à vous manifester auprès de nous avant le 10 Novembre.
Nous vous enverrons par la suite un formulaire d’inscription à diffuser auprès de vos adhérents, afin de leur communiquer des informations pratiques par SMS le moment venu.
Nous comptons sur votre appui et la participation de vos adhérents dans cette nouvelle action !

Vins de Nathalie Dalbavie visite du 7 novembre 2019

5 novembre 2019
Lors de sa visite, Nathalie Dalbavie nous amènera les vins suivants;
— D’Une Source oubliée 2016    90% cabernet franc , 10% merlot     8.90 euros 
–Les Joualles 2018 en zéro sulfites (mais malheureusement sans le label Bio ecocert à cause de l’erreur du fournisseur sur l’engrais organique.)    9,20 euros
–La Source 2016     100% merlot à 15 euros (ou 14 par 6 bouteilles)
–Le Petit Manoir 2015 vieilli en jarres de terre cuite     90% merlot et 10% cabernet franc              24 euros (ou 23 par 6 bouteilles)
— La Source Blanche 2017. Peut être amenée si quelqu’un en veut. 90% sémillon et 10% sauvignon gris                11 euros (ou 10 par 6 bouteilles).
 
Les vendanges ont été filmées par FR3 Aquitaine, le lien est le suivant;

Le panier du 7 novembre

4 novembre 2019

bon, bah oui… il y a encore du fenouil! Courage, il en reste encore plein…

Mais vous avez de la pomme de terre ferme… il faut se satisfaire de petites victoires.

Et si vous vous demandez pourquoi les carottes sont si grosses (et ce sera ainsi jusqu’en Avril…) et bien, malgré notre mémoire de poisson rouge, il a fait trop chaud en juin et elles ont très, très mal levé. Donc là où il y avait 2 graines, il n’y a plus qu’une carotte et elle s’arrête de grossir quand elle touche ses voisines… et cette année, les voisines étaient loin… très loin…

Et sinon, vous arrivez à manger les courges ou vous stocker/congeler…?

1 kilo de pommes de terre fermes

0.5 kilo de fenouil

1 kilo de carottes

1/2 céleri rave

1 kilo de poireaux

1 salade

1 part de courge

1 kilo d’oignons

la gazette du 4 au 8 novembre 2019

4 novembre 2019

ciel mauve chez SARL Renard, producteur de légumes bio, 78Une semaine de soucis. Pourtant c’est la période de l’année où nous savourons la baisse de travail. Et bien non ! Notre ligne téléphonique a ouvert le bal. Bouygues a décidé de faire une OPA sur notre compte… ?! Constatant qu’il n’y avait plus moyen de se connecter, nous appelons notre opérateur qui nous indique que Bouygues était en train de mettre la main sur nos forfaits.

  • Ah… parce que vous ne changez pas… ?
  • Bah non…
  • Alors vous avez bien fait d’appeler parce qu’un peu plus, même les portables aurait été coupés…

Ah ! Ah ! La bonne blague… donc quand on vous dit qu’il faut impérativement envoyer une lettre de résiliation, il semblerait que non… Donc 10 jours que le manège dure. Orange nous a donc souvent au téléphone et notre mauvais esprit les soupçonne d’aller prendre un café quand il nous mette en attente pour faire genre nous-bossons-très-dur-pour-résoudre-votre-problème…

C’était la première contrariété.

La deuxième est plus pénible. Super Carlos a senti une brûlure à la jambe mercredi soir. Un poids sur la poitrine jeudi matin. Donc direction urgence. Ils l’ont gardé. Il s’ennuie ferme. Une malformation cardiaque de naissance a été détectée. Les analyses sont normales. Il attend pour un test d’effort. Et la brûlure pourrait être un caillot qui aurait pu être une embolie pulmonaire. Bref Super Carlos perd de sa superbe et prend son mal en patience…

Au final, cela a suffi pour pourrir notre belle humeur et il ne reste plus que l’atelier de découpe de citrouilles pour nous redonner le sourire…

 

Merveilleuse semaine !

Le panier du 31 octobre 2019

28 octobre 2019

1 côte de bette

500 g d’épinards ou 1 chou Romanesco

1 bouquet de persil

1 part de courge

500 g de fenouil

1/2 chou

400 g d’échalotes

700 g de navets

1 salade

La gazette du 28 octobre au 1er novembre 2019

28 octobre 2019

groupe SARL Renard, producteurs de légumes bio, 78L’heure a avancé. La nuit gagne un peu plus chaque jour et nous savons qu’il est temps de ranger les tuyaux d’arrosage. Il est temps de laisser couler 2019. Encore deux mois, et pourtant, nous la savons finie pour nous. Déjà, nous nous tournons vers 2020. Pour l’instant, aucune espérance, juste une mise en place. Savoir où seront les pdt nouvelles, le reste de la mâche et de la salade. Penser au semis de carottes. Et revenir à cette année : vidanger les enrouleurs, broyer l’herbe, prévoir l’enchaînement des rentrées. Céleris raves et radis noirs avant le 11 novembre. Mais les choux blancs ? Avant ou après ? Sans oublier le chou rouge qui ne commence qu’à pommer (ce saloupiaux !), non parce que, quand même, il y en a 800 dans le champ et maintenant qu’ils ont été binés et arrosés tout l’été, il serait de bon ton qu’ils nous donnent un petit quelque chose…

En attendant qu’ils se décident à être mignons ou pas, nous cherchons nos pas dans les brouillards matinaux, nous réfugiant auprès des épinards. Petits et pas trop mignons pour une partie, ils occupent nos après-midis. Petites pousses à déguster en salade, c’est une à une que nous les rangeons tout en pensant à ce qui nous prendra beaucoup, mais alors vraiment beaucoup moins de temps…

 

Merveilleuse semaine !

Dates de livraisons prévisionnelles de champignons 2019-2020

21 octobre 2019

Vous aurez des champignons les:

26 septembre 2019

17 octobre 2019

21 novembre 2019

19 décembre 2019

23 janvier 2020

27 février 2020

19 mars 2020

23 avril 2020

28 mai 2020

25 juin 2020