Archives pour la catégorie ‘Idées’

Film documentaire « Chasing ice »

mardi 12 novembre 2019

Résumé du documentaire, diffusé en 2012 :

Un portrait du photographe James Balog, qui officiait pour le célèbre magazine National Geographic, et qui s’était spécialisé dans la photographie de l’érosion des glaciers pour prouver les conséquences du changement climatique.

En Français :

Partie 1

https://rutube.ru/video/9be34653323ee907387ae1661953bc00/

Partie 2

https://rutube.ru/video/6a17b9b66721857b5777c7f4b3476b46/

23 novembre 2019 Défendons le projet de la ferme de Buloyer a Magny les Hameaux

mardi 5 novembre 2019

Lettre du représentant de Sqypousse

Bonjour,

C’est en tant que représentant de votre association, membre de SQY’POUSSE que nous nous adressons à vous.

Nous avons le projet de réaliser une action citoyenne très mobilisatrice autour de la ferme de Buloyer, le 23 novembre.

En effet, vous n’ignorez pas que cette ferme est toujours en friche depuis Décembre 2016. SQY’POUSSE a sans relâche tenté d’interpeller la Communauté d’Agglomérations de Saint-Quentin afin d’obtenir d’une part des renseignements sur l’avancée du dossier et des appels d’offres, et d’autre part de porter à sa connaissance des porteurs de projets candidats, dont deux maraîchers, formés et prêts à s’installer.

Malgré un pique-nique citoyen organisé en avril 2018 avec invitation de la presse, malgré plusieurs courriers adressés au Président de la Communauté d’Agglomération, nous n’avons jamais pu rencontrer les décideurs ni pu visiter la ferme avec les candidats à l’installation. Nous n’avons jamais été informés de la suite des événements tel qu’on nous l’avait laissé entendre à la suite du pique-nique. Concernant la publication d’un appel d’offre, il nous avait également été promis une échéance en Juillet 2018 qui, en ce mois de novembre 2019, n’a pas été respectée, aucune n’ayant eu lieu à ce jour. En outre, la SAFER, qui au départ avait été contractualisée pour trouver des candidats, a été dessaisie du dossier.  Pourquoi un tel retard ?  Un projet agricole n’est-il désormais plus d’actualité ? Existe-t-il un projet immobilier ? Les rumeurs vont bon train. Depuis l’été 2018, nous déplorons une opacité totale côté Agglo, malgré des demandes de RDV réitérées auprès des responsables.

Force est de constater qu’on s’oriente vers 4 campagnes agricoles à blanc (une récolte 2020 est très compromise à ce jour où aucune culture n’est installée) alors que cette ferme aurait pu faire vivre deux foyers de maraîchers. Son équipement compte 4 serres-chapelles en déshérence, des bâtiments inoccupés, des terres en friche… Comment la Communauté d’Agglomération, qui a pourtant signé le plan alimentation territorial (PAT) préconisant une alimentation de proximité, peut-elle tolérer de laisser sur son territoire une ferme vacante aux yeux de tous aux frais des habitants contribuables, alors qu’elle en est pleinement propriétaire et donc redevable de sa bonne gestion, tout en faisant la sourde oreille à une proposition locale portée par SQY POUSSE, représentant 32 associations issues des communes de Saint-Quentin dont vous faites partie ?

Pour éviter que cette dérive ne perdure, nous envisageons de refaire
Pique-nique citoyen 
le Samedi 23 novembre, 
de 11h00 à 15h00, 
sur le site de Buloyer.
 
Nous entrons en période électorale, ce pique-nique aura donc toute son importance pour la suite des événements.

Nous aurons aussi le plaisir d’avoir des invités « surprise » en soutien à notre combat.

Nous souhaiterions avoir votre accord de principe afin d’être certain de la bonne représentativité du collectif de SQY’Pousse. Ainsi, en cas de désaccord de votre association avec cet événement, nous vous invitons  à vous manifester auprès de nous avant le 10 Novembre.
Nous vous enverrons par la suite un formulaire d’inscription à diffuser auprès de vos adhérents, afin de leur communiquer des informations pratiques par SMS le moment venu.
Nous comptons sur votre appui et la participation de vos adhérents dans cette nouvelle action !

MARCHE POUR LE CLIMAT A VERSAILLES Samedi 21 septembre à 11h – RdV devant le Château 🗓

lundi 16 septembre 2019

Nous étions plus de 1 000 aux précédentes marches de Versailles et SQY en printemps dernier. Soyons encore plus nombreux le samedi 21 septembre, soutenus par la batucada « Scarabande » !

Tous les signaux sont au rouge : l’Amazonie et les forêts primaires brûlent, les sécheresses et les canicules sévissent, la banquise et les glaciers fondent, les catastrophes naturelles s’intensifient. Partout, de la mer de corail aux confins des terres sauvages, la biodiversité s’effondre… Nous avons atteint un réchauffement global de + 1°C par rapport à l’ère pré-industrielle.

Tout ceci est la conséquence de modes de vie qui ne sont pas soutenables, malgré les alertes lancées depuis des décennies (le rapport Meadows en 1972, le GIEC depuis sa création en 1988, …). Nous devons prendre des mesures radicales pour diminuer rapidement les émissions de gaz à effets de serre. Sinon l’humanité sombrera dans une guerre civile mondialisée avec une augmentation des sécheresses, des famines, des migrations et des conflits armés.

Pourtant, les solutions existent, tant au niveau global que local, pour rendre nos sociétés responsables, autonomes et résilientes. Mais nos gouvernements sont aveuglés par le court-termisme et les grandes entreprises multinationales ne pensent qu’à leurs profits. Nous devons les interpeller pour les mettre face à leurs responsabilités.

Ces marches pour le climat doivent être d’extraordinaires démonstrations citoyennes pour changer de cap afin que notre planète reste saine et habitable pour les générations futures.

Ça chauffe ! Informons, sensibilisons, agissons !

Venez avec une paire de gants et un sac poubelle pour une opération « clean up day » après la marche.

Soutien aux maires qui disent non aux pesticides proposé par Jean

jeudi 29 août 2019

Comme vous l’avez sans doute appris par la presse, plusieurs maires viennent de prendre des arrêtés restreignant l’usage des produits phytopharmaceutiques sur le territoire de leur commune.

Le maire de Langouët, le premier à être assigné attend le verdict du tribunal administratif.

13 maires ont actuellement pris des arrêtés similaires dont le maire du Perray en Yvelines.

Brigitte Reynaud, maire de Reverst des Brousses dans les Alpes de Haute Provence est également dans ce cas. Étant plus particulièrement informé de sa démarche, je vous propose de signer la pétition qui la soutient et de la faire partager à votre entourage.

Pour signer la pétition :

https://www.mesopinions.com/petition/nature-environnement/soutien-maire-revest-brousses-04150-combat/71532

Merci pour elle.

 

CONFÉRENCE AGRICULTURE URBAINE JEUDI 20 JUIN 19 h 30 – 22 h 00

lundi 17 juin 2019
CONFÉRENCE AGRICULTURE URBAINE
              VERGERS & JARDINS PARTAGES                  
                 JEUDI 20 JUIN  – 19 h 30 – 22 h 00
                Salle des Mariages, mairie de Coignière
Place de l’église Saint-Germain- d’Auxerre 
 COIGNIERES (78310) plan d’accès >>> ICI

              PROGRAMME :

  • La place des jardins et vergers partagés en ville, bénéfices et enjeux pour les habitants, espaces dédiés (pieds d’immeubles, friches, …)
  • Quels acteurs ? Comment passer d’une dimension individuelle à une dimension collective autonome pérenne ? Quelle implication de la collectivité (charte, permis de végétaliser)
  • Quelle animation ? Quelle formation ? Quel accompagnement ?
  • Exemples de projets réussis à proximité, le verger participatif de Saclay sur 3 000 m2, implantation et animation par l’association « Vergers Urbains » avec le collectif « Saclay, ville comestible »
  • Les projets de SQY’Pousse dans le PCAET, Plan Climat Air Energie Territoire, de SQY en vergers urbains et jardins partagés : comment s’y prendre pour qu’ils deviennent l’affaire de tous, citoyens et collectivités, et qu’ils créent du lien social et environnemental?
  • Ateliers : actions pour une dynamique locale, démarrage des projets du PCAET

INTERVENANT :

  • Sébastien GOELZER, fondateur et coordinateur de l’association Vergers Urbains à Paris, créée en 2012, qui valorise l’implication citoyenne en faveur de la végétalisation en ville, la création de paysages comestibles au pieds des immeubles ainsi que de vergers partagés.
Vous ne résistez plus, vous souhaitez vous inscrire, merci de CLIQUER SUR CE LIEN avant le 10 juin : https://mensuel.framapad.org/p/conference-agriculture-urbaine-sqy-pousse

Remplacements, Les paniers de l’été

lundi 17 juin 2019

Vous pouvez ponctuellement prendre  les paniers des Amapiens en vacances.

La réservation des paniers se fait sur place à la distribution entre 19 et 20h, au moins une semaine à l’avance et avec versement du montant du ou des paniers souhaités.

 

Tous à la Marche pour le climat 25 mai 2019 🗓

lundi 13 mai 2019

 

Vous trouverez la totalité de l’annonce à l’adresse:

Flyer_MARCHEPOURLECLIMAT_BAT

Le plastique un danger extrême pour la planète

lundi 11 mars 2019

Tout sur le plastique, les dangers, les handicaps, les solutions. Lisez le et essayez de bannir le plastique de vos achats, il y a urgence pour la planète. Il faut agir maintenant.

 

http://www.datapressepremium.com/rmdiff/2005445/SOUS_EMBARGO_WWF_Rapport_plastiques_FR.pdf

Mieux manger moins gaspiller moins polluer

lundi 11 mars 2019

 

Un très bon article qui situe bien les problèmes de notre alimentation. Lisez le c’est très instructif:

http://www.qqf.fr/infographie/39/mieux-manger-moins-gaspiller-moins-polluer

 

rencontre du 20 février 🗓

mercredi 20 février 2019

Meeting « Terres fertiles contre projets stériles »
Mercredi 20 février 2019 à partir de 18h30
Salle Olympe de Gouges (15 Rue Merlin, 75011 Paris)

Grand meeting animé par Hervé Kempf et avec la participation de:
  • Marc Dufumier (agronome),
  • Emilie Loizeau (chanteuse),
  • Marie-Monique Robin (réalisatrice),
  • Gilles Clément (paysagiste),
  • Marie Despléchin (écrivaine),
  • Delphine Batho et Clémentine Autain (députées),
  • Olivier Razemon (journaliste),
  • Stéphen Kerckhove (délégué général d’Agir pour l’Environnement),
  • Marie Toussaint,
  • Julien Vermignon (Nous Gonessiens),
  • Fabien Gay et Dominique Pottier (sénateurs),
  • Maud Granger Rémy (AMAP Ile de France),
  • Julien Bayou…
Cette soirée aura lieu le mercredi 20 février 2019 à partir de 18h30 à la salle Olympe de Gouges, située 15 rue Merlin (Paris 11è).
Soirée débat organisée par une vingtaine d’associations dont le Collectif pour le triangle de Gonesse et l’association CARMA (Coopération pour une ambition agricole, rurale et métropolitaine d’avenir)
Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.
Pourquoi cette soirée-débat ?
Depuis 2011, le groupe Auchan, associé à un investisseur chinois et avec le soutien de l’Etat, veut construire sur les terres agricoles de Gonesse le méga-centre commercial Europacity – 200.000 m2 de boutiques, 2700 chambres d’hôtel, une piste de ski artificielle… – . Une zone de bureaux de la moitié de la taille de la Défense est aussi annoncée.
Contestés de toute part, le projet Europacity et la ZAC du Triangle de Gonesse sont pourtant loin d’être abandonnés. Cet automne, l’Etat a signé le permis de construire de la gare et plusieurs indices laissent penser que les travaux pourraient bientôt débuter.
  • le site Internet du journal Le Monde a aussi publié aujourd’hui une tribune alarmante de l’avocate et ex-ministre de l’environnement Corinne Lepage sous le titre « Corinne Lepage : « La question se pose de savoir si la France est encore un Etat de droit » » : https://www.lemonde.fr/idees/article/2019/02/18/corinne-lepage-la-question-se-pose-de-savoir-si-la-france-est-encore-un-etat-de-droit_5424673_3232.html. Dans ce texte, C. Lepage – qui interviendra à la soirée du 20 février – évoque « la suppression programmée des enquêtes publiques. Certes, celles-ci sont très contestées (…). Dès lors, alors que cette critique aurait dû conduire à ouvrir le champ des enquêtes publiques pour mieux intégrer, comme l’exige le droit communautaire, les avis du public, le gouvernement a fait le choix de supprimer purement et simplement les enquêtes publiques pour les réduire à une consultation par Internet. (…) Vient ensuite la réduction massive du champ de l’étude d’impact, de l’autorisation environnementale, des autorisations au titre des installations classées, destinées non seulement à réduire voire supprimer les études préalables, mais également à cesser de « s’embarrasser » de la concertation et des enquêtes publiques. » La fin de la tribune est aussi inquiétante. Chantal Jouanno, la présidente de la Commission Nationale du Débat Public a écrit en juin dernier à quatre ministres dont Edouard Philippe pour leur demander d’organiser un débat public sur la cohérence entre les différents projets d’aménagement du nord de l’Ile-de-France (EuropaCity, ZAC Triangle de Gonesse, Grand Paris Express et CDG Express, terminal T4 de l’aéroport de Roissy et aménagements des JO 2024) (1) mais le gouvernement n’a rien fait…