Archives pour la catégorie ‘Dans les champs – la gazette de Céline’

La gazette de Céline du 16 au 20 juillet 2018

lundi 16 juillet 2018

 

Les soirées sont souvent très longues et l’aube arrive toujours trop tôt… Le soleil chatouille notre peau en nous murmurant qu’à notre place, il serait déjà dans une serre à tailler les tomates. Le dialogue s’engage et nos arguments sont les suivants : la chaleur ne nous fait même pas peur, il y a aussi l’arrosage à gérer puisque la pluie fait grève et entre serre et plein champ, notre cœur balance parce que, mine de rien, tomates, choux, poireaux et céleris demandent tous une attention particulière cette semaine si nous ne voulons pas y passer le reste du mois (et de l’été !) !
Donc nous savons que la binette sera notre meilleure amie pour les quelques jours à venir et qu’après, nous découperons la cape de Super Carlos pour la revêtir parce que nous aurons Super Travailler !

Merveilleuse semaine !

la gazette du 02 au 06 juillet 2018

lundi 2 juillet 2018

feu d'artifice lors de la porte ouverte du 30 juin 2018 chez SARL Renard, maraîcher bio, yvelinesLe temps d’une soirée nous avons fait la fête, oubliant la chaleur, la trace de la pluie, les mauvaises surprises, les inquiétudes, les vacances et le travail.

Nous avons partagé des souvenirs, des bouts d’enfance qui ont fait ce que nous sommes. Nos pas ont soulevé la poussière à l’heure où les chiens deviennent loups. Les enfants voulaient des lampions alors c’est en petites tâches colorées que nous avons arpentés le chemin. Nos yeux devinaient, nos esprits gravaient la lune, les lumières colorées, l’empreinte des légumes, la sensation de l’herbe sur les chevilles. Nous n’avons pas eu un mais trois feu d’artifice : Coignières, Ponchartrain et le nôtre en dernier. Des éclats dans le ciel. Déchirer le quotidien. Regarder le ciel plutôt que nos pieds…

Oui, samedi soir dernier, nous ne pensions plus aux céleris à finir de désherber, aux tomates à tailler, aux concombres qui se meurent, aux tomates qui trouvent que l’eau de Mai leur donne une bonne excuse pour être malade à en mourir. Dans la nuit, nous n’expliquions pas quand et combien nous avions plantés mais visitions un peu de notre magie…

Alors peut-être que vos yeux ne vous ont pas servi, mais il y a plein de moyen de voir, non ?

Merveilleuse semaine !

https://www.facebook.com/sarlrenard

 

La gazette du 25 au 29 juin 2018

lundi 25 juin 2018

arrosage après plantation chou chez SARL Renard, maraîcher bio, 78Nous avons eu un soleil piquant mardi dernier, parfait pour mettre quelques marques sur notre peau tout en cueillant des petits pois. Je pensais parfaire l’uniformité de mes épaules le jeudi en plantant les poireaux, mais que nenni ! le soleil était bien là, mais son copain, le vent, nous a fait remettre une p’tite laine pour ne pas grelotter. Donc autant pour moi niveau bronzage ! En revanche, les poireaux sont plantés, les choux sont plantés. Bref, les grosses plantations sont maintenant derrière nous, la saison du binage commence !

Ce sont les céleris qui ouvriront le bal, et ensuite, peu importe l’ordre, tout le monde y passera !

Entre temps, et même si les tomates sont vertes de jalousie, nous cueillons haricots, petits pois, concombres et courgettes… C’est un peu la pagaille, les pluies ont laissé quelques marques : les oignons ne seront pas un succès, les graines de fleurs sont parties quelques part ailleurs et les salades hésitent entre grossir et pourrir mais l’été semble s’installer et les jours ne plus finir.

 

Merveilleuse semaine !

La gazette du 18 au 22 juin 2018

lundi 18 juin 2018

Le soleil revient, alors nous plantons les choux. Le soleil repart, et nous taillons les tomates (et non, elles ne rougissent pas encore).

La pluie s’invite, alors nous cueillons quelques haricots (à défaut de tomates). La pluie s’absente et nous fonçons aux petits pois.

Le vent chasse les nuages, alors nous espérons. Le vent sèche le sol et nous sortons la herse pour préparer les semis de carottes hivernales.

La serre nous chauffe le corps, alors nous souhaitons quelques nuages. La serre invite l’herbe à pousser et nous hésitons entre désherber ici, ou dehors, là où l’eau l’a invitée à pousser aussi.

Le mois de Juin est déjà bien croqué, alors nous cherchons à rattraper le retard. Le mois de Juin sème l’automne/hiver et nous finissons à peine de patauger.

Notre équipe grossit tout doucement, alors Carlos n’a plus vraiment besoin de faire appel à Laure et moi. Notre équipe grossit tout doucement, et les cueilles longues commencent.

Les vacances ne sont pas loin, alors nous nous organisons. Les vacances nous font le chant des sirènes, et mains dans les petits pois, nous rêvons à tout ce temps libre qui sera le nôtre…

Merveilleuse semaine !

Porte ouverte 30 juin 19heures 🗓

mercredi 13 juin 2018

Chacun apporte un plat tout le monde partage…. Promenade dans les champs et feu d’artifice.

 

Lire le reste de cet article »

La gazette de Céline du 11 au 16 juin 2018

lundi 11 juin 2018

Notre équipe a grandi et le travail nous envahit au rythme des gouttes d’eau. Il s’infiltre partout. Une herbe pousse, un petit pois s’arrondit, un haricot se forme, un sol s’endurcit, une binette chuchote, une branche de tomate s’allonge. Le travail nous devance. D’un pas. Et se met à courir. Les nuages gris menacent et craquent. Nous entendons leurs rires lugubres. Nous voyons les salades rester petites. Nous comptons les millimètres d’eau. Le spectre de 2016 rode. Nous y croyons (en croisant les doigts très forts dans le dos). Les petits pois sont beaux et nous nous dépêchons de les cueillir, entre deux gouttes. La prêle rit de nous voir l’arracher, elle sait qu’elle gagnera. Et peut-être qu’après nous n’aurons plus une goutte. Peut-être que le robinet se fermera. Que la terre criera grâce.

Pour le moment, la brume nous enveloppe à l’aube. A cet instant, l’eau part du sol pour rejoindre le ciel. Les courgettes sont belles. Et nous y croyons… mais peut-être faudrait-il croiser aussi nos orteils…

 

Merveilleuse semaine !

La gazette de Céline du 4 au 8 juin 2018

lundi 4 juin 2018

tomate début juin chez SARL Renard, maraîcher bio, 78Pensez à la porte ouverte : samedi 30 juin à partir de 19h !

Notre équipe grandit cette semaine. Nelson nous rejoint et cela tombe bien !Parce qu’après étude de la météo, 2 schémas :

Soit elle a tort et nous pouvons désherber ce qui doit être à l’extérieur (haricots, oignons et carottes)

Soit elle a raison et nous finissons de débarrasser les serres pour planter ce qui attend (quelques tomates et surtout les poivrons !)

Sachant que le bruit de la pluie m’a éveillée, il semblerait que les serres seront au cordeau cette semaine et les tomates à jour de taille… Heureusement, Carlos a profité des 2 jours de soleil pour passer la poussette dans les salades hier. Parce que si elles sont compactes, eh bien, elles sont trop compactes… un petit détassage du sol permettrait de laisser tout leur potentiel feuillu de s’épanouir !

Au final, nous ne savons pas réellement de quoi la semaine sera faite, ni ce que nous arriverons à accomplir. Du travail, il y en a : de l’urgent qui attend le soleil, du pas pressé qui le deviendra avec la pluie, du critique qui se résoudra, de l’important qui passera en zone rouge avec la poussée d’herbe, du prévu, de l’avance qui deviendra du retard, du pas encore là mais qui décide de s’inviter… alors nous courons un peu. Devant, derrière, à côté, avec un point de côté et parfois nous arrêtons parce que cela ne sert plus à rien… et nous regardons nos tomates, en pensant, qu’elles pourraient être à l’heure, malgré le retard, si elle continue de grossir ainsi !

 

Merveilleuse semaine !

 

La gazette de Céline du 28 mai au 1er juin 2018

lundi 28 mai 2018

Mardi 22 Mai. Plantation des 7500 céleris raves au programme. Grosse journée où l’organisation doit être optimale entre le départ des uns et des autres et l’envie de boucler cette étape. Laure n’avait rien de pressant le soir, Carlos finit à 19h et moi, je pouvais rentrer plus tard. Donc l’affaire était bouclée : Aurélien finissait à 16h et Laure le remplacerait. Olivier finissait à 18h et je pourrais procéder à l’échange standard. Laure et moi finirions après avoir chargé le camion.

Le planning était au point. La journée se passait bien. Olivier regrettait même de ne pouvoir finir.

Et là, le ciel s’obscurcit. Quelques nuages d’abord. Un peu de vent. Une goutte. Deux gouttes. A nouveau du vent qui semble chasser les nuages noirs. Laure annonce la pluie. Carlos a un petit sourire. J’y crois encore.

Et soudain, le drame. Le ciel s’ouvre en deux et déverse sur nous son chagrin, inondant jusqu’à nos petites culottes.

15 mins à claquer des dents sous un déluge. 15 mins à se dire que parfois, la vie est trop injuste.

Bref, les céleris sont en terre. Nous ne sommes pas malades. Nous avons fait un concours de vêtements mouillés. Laure sait maintenant qu’il lui manque une culotte dans ses vêtements de rechange.

Et ce n’est pas sûr que nous finirons plus tard l’année prochaine pour les céleris…

Merveilleuse semaine !

La gazette du 21/05/2018

mardi 22 mai 2018

 

Notre serre à plants semble se vider. Une petite illusion d’optique parce qu’au final, il reste les céleris raves, les poivrons, la 3ème saison de tomates, la 2è de courgettes et des trucs qui traînent à planter…

Alors que nous avons déjà mis en terre tous les potirons, les aubergines, le basilic, le persil et les quelques fleurs qui se laissaient vivre sous la chaleur…

Donc nous nous consolons à coup de fraises… Oui, il y en a plus dans nos estomacs que dans les barquettes. En même temps, nous ne faisons que des légumes…

Ce sera encore une grosse semaine de plantations, surtout que les choux nous font de grands signes !

Notre rythme sera de planter les céleris, de tailler les tomates, de prendre des force auprès des fraises, de cueillir les courgettes, d’admirer les petits pois (à côté des fraises !), de botteler des carottes (plein, tout plein !) de vérifier la consommation d’eau des fleurs (aussi à côté des fraises…), un petit sauna en serre sous couvert de travailler, d’attendre la pluie et finir par mettre l’enrouleur en place (encore près des fraises !), débarrasser la serre des vers accompagnés de navets, planter des tomates et cueillir les fraises. Encore que la dernière étape, étant principalement à l’intérieur de nous, ne devrait pas être trop longue…

Merveilleuse semaine !

La gazette du 14 au 18 mai 2018

lundi 14 mai 2018

semis radis bio chez sarl renard maraîcher 78690Une semaine passée avec presque pas de temps de vente et la première taille de la première saison de tomate finie ! Des haricots pas tout à fait propres mais en bonne voie. Des concombres à planter, de la terre à préparer pour y mettre les courges. Ensuite, il y aura quelques serres à débarrasser de leurs anciens locataires. Poivrons, aubergines, basilics, persils, céleris raves et fleurs attendent patiemment leur tour de plantation et nous jouons à Tétris pour mettre ce qu’il faut, où il faut… la pluie aussi menace ou le semble en déversant 3 gouttes par 3 gouttes. Quelques épinards traînent et Laure a très envie de faire une petite coupe à la tétragone. Le persil planté en Mars boude et refuse de pousser uniformément. Les navets sont très, très visités (en même temps, presque personne n’aime les navets, mais cela nous fait beaucoup de peine…). Un rat énorme tente d’assiéger l’Institut et nous nous consolons à coup de fraises… cela n’a aucun rapport, mais il faut bien vous narguer… ou trouver une bonne raison d’avoir mal au dos !

Merveilleuse semaine !