Archives pour la catégorie ‘Dans les champs – la gazette de Céline’

La gazette du 18 au 22 mars 2019

lundi 18 mars 2019

Carlos écume les champs avec son matériel de bricolage derrière lui parce que le vent s’amuse. Il joue avec les serres. Emporte un peu de plexi, quelques carreaux, chatouille les bâches et agrandit quelques trous. Alors Super Carlos soigne, répare et console. Il a plein de bisous magiques dans les poches, normal, une année de paternité vous en fournit tout un stock !

Pendant ce temps, les épinards sont à cueillir. Pas vraiment grands. Pas vraiment beaux. Ils ont le méritent d’être lourds (parce qu’en remplir des caisses est tout sauf drôle…). Et quand nous avons fini, nous courons derrière le persil parce que nous sentons qu’il a très envie de monter jusqu’à faire une superbe jungle verte.

Naturellement, après ce magnifique mois de Février, il n’est pas le seul à avoir des envies d’évasion : chicorées et pain de sucre ne sont plus que des tâches de couleur avant de servir d’engrais, les poireaux commencent, la mâche est en cours.

Et comme les petits nouveaux prennent leur temps, il y a quelques points de suspension, des respirations en apesanteur et des croisements de doigts. Mais c’est toujours un peu pareil. Toujours l’angoisse au ventre. Un peu. Au cas où. Parce que si cela ne le faisait pas… enfin, dans un monde imaginaire, parce que notre petit cœur va pouvoir reprendre son rythme normal : cela le fait toujours. Parfois avec abondance. Souvent au dernier moment. Quelques palpitations.

Mais c’est sûr, tout finira par bien se passer…

Merveilleuse semaine !

La gazette du 11 au 15 mars 2019

lundi 11 mars 2019

ciel mauve chez SARL Renard, producteur de légumes bio, 78En sortant ce matin, un ciel mauve m’accueillit. Un peu comme si les nuages hésitaient entre déverser leur chagrin avec des bleus à l’âme ou craquer sous l’aube rose. Les gouttes se sont échappées avant l’aurore et continuent sur les giboulées de Mars.

Mais nous rentrons dans le vif du sujet. Nos légumes poussent et commencent à nous tenir occuper. Il y a ceux dont le soleil de Février a accéléré la course vers la fin. Donc nous courrons un peu après… Et il y a ceux pour lesquels chaque minute de gagné sur la nuit leur donne envie de prendre toute la place. Et enfin, ceux qui sont encore en graine, mais qui ont très envie de participer à la fête… Bref, c’est le moment où nous disons adieu aux journées courtes et aux échappées belles… Encore que cette année, nous avons bon espoir de réussir à glaner de jolies minutes un peu folles, un peu légères qui auront tout à voir avec la vie hors des champs.

En attendant de vraiment savoir comment nous procéderons, parce que oui, il y a un peu d’aventure entre le plan et la réalité, nous retroussons nos manches avec le sourire et cueillons… Les journées sont parfois décousues, parfois en pointillé, parfois avec des impératifs, souvent réjouissantes… et nous avons un peu hâte de voir tomates et soleil grandir jusqu’à tout envahir…

 

Merveilleuse semaine !

La gazette du 4 au 8 mars 2019

lundi 4 mars 2019

jour d'hiver avec pluie chez SARL Renard, producteur de légumes bio, 78Mars arrive avec sa pluie et freine un peu nos légumes dans leurs ascensions à la fructification… cela nous permet de finir la mâche, courir après la chicorée et ne pas encore voir trop de fleurs aux pissenlits.

Et surtout de planter… le persil, les bettes, les betteraves, les choux raves, le fenouil. Sans oublier les semis d’herbes, d’épinards, de tomates, de navets et de radis…

Le printemps est à nos pieds et nous voyons arriver le boulot. Un gros nuage de fumé au loin, mais nous sommes prêts. Les graines de haricots nous font même envie après ces 3 semaines de soleil infini… La terre est chaude et nous sommes un peu joueur… alors nous tenterons les haricots avec de l’avance.

En même temps, cette année, c’est un peu le bazar avec les semenciers… les graines ne sont pas toutes en place… nos petits pois n’étaient pas au complet. Les fèves auront du retard et il faut courir après… Mais cela nous occupe !

Dans tous les cas, nous bichonnons nos Précieuses. Attendons avec impatience de les repiquer. Admirant leurs bébés feuilles… soupirant après le temps qui s’écoule si doucement… vite Juin, vite, très vite, nous voulons à nouveau avoir le soleil sur la langue…

 

Merveilleuse semaine !

La gazette du 25 février au 1er mars 2019

lundi 25 février 2019

paysage automne chez SARL Renard, maraîcher bio, YvelinesLe soleil nous taquine depuis 15 jours. Les microbes nous ont quittés. Et nous faisons tomber la chemise dès que nous sommes dans une serre. Certains s’inquiètent parce qu’il fait trop beau… mais l’Ancêtre rappelle qu’il s’est marié à 30°C un 14 avril et qu’il neigeait au 1er Mai de la même année… donc oui, il y aura certainement d’autres gelées. Mais profitons de cet insolent soleil… baignez vous de sa lumière… souriez de le voir si beau à cet instant. Après tout, si nous nous inquiétons du bonheur quand il est là parce qu’il repartira forcément, nous risquons de passer à côté de belles choses… parce qu’il reviendra obligatoirement.

 

Donc c’est sous ses merveilleux rayons que nous semons les premières tomates, coupons de persil et la mâche, envisageons de couvrir les fraisiers, préparons la terre pour les petits pois et fèves. Tout est plus joyeux. Moins fastidieux. La saison toque à notre porte, et si nous doutons d’avoir des fruits (en même temps, c’est souvent 1 année sur 2 et clairement, nous croulions sous les prunes en 2018…), nous PROFITONS. Du soleil. De l’absence d’urgence. De la chaleur. De nos bébés qui poussent. De notre bonne humeur.

 

Merveilleuse semaine !

La gazette du 18 au 22 février 2019

mercredi 20 février 2019

vision de la terre chez SARL Renard, maraîcher bio, 78Les microbes ont fini par nous rattraper chacun notre tour. Un à un. Jamais de façon identique. Mais nous avons compris qu’ils étaient plus nombreux… donc cela désorganise, nous fatigue un peu (beaucoup) et nous fait perdre le fil…

Alors malgré ce soleil insolent, les journées sont un peu longues (parfois). Et si nous arrivons à voir le persil, les bettes et les feuilles d’épinard grandir, le doliprane reste notre meilleur ami…

Mais les oignons sont semés, les tomates prêtes à l’être et c’est le moment de finaliser les dernières commandes de graines…

Nous pensons déjà aux haricots et sentons la coriandre… les carottes sont déjà à biner (et ça, c’est toujours moins chouette…) Mais Carlos en a fait la moitié (enfin, il laisse le mouron à terre et ça, nous savons que cela peut faire plein de bébés mourons (et cela va être triste… mais chuttt !))

Le soleil s’invite et Mars approche… Nous tendons le dos. Une gelée plus importante pourrait nous faire reculer de quelques pas, mais pour le moment, nous plantons la salade et attendons avec impatience que tout reparte…

 

Merveilleuse semaine !

La gazette du 11 au 15 février 2019

lundi 11 février 2019

flaque de boue chez sarl renard maraîcher bio yvelinesUne petite flemme… ou plutôt la tête ailleurs, et la semaine dernière est passée trop vite pour rattraper le temps…

Nous avons arrêté Batignolles, mais nous avons envie d’un peu plus. Alors nous regardons ce que font les autres. Il y a l’élevage laitier qui fait une diversification en glace, le céréalier qui écrase ses graines pour faire de l’huile et de la farine (sans oublier son entreprise de location de toilettes sèches !), les poulets de chair et aussi plus tard, la visite d’une conserverie… Des idées qui trottent. Des envies qui se dessinent, et le temps qui file.

Mais les champs sont bien là. La neige est partie. Le soleil recommence à nous offrir quelques bains de lumière et l’envie de faire la couleuvre… Les premiers repiquages sont lancés. Les radis rouges sont impatients d’être semés. Les oignons et les navets aussi. Les rats ont festoyé dans nos plants de choux pointus, alors nous sacrifions un nouveau paquet de graine pour en avoir assez. Les tulipes sont bien sorties et presque binées. Les épinards seront à nouveau cueillis cette semaine.

Et toujours ces idées un peu folles pour combler les quelques heures laissées par le marché. Les absences des uns. Les dîners entre amis. Le fils de Carlos qui est souvent malade. Les horaires décalés. Le grand n’importe quoi. Les sourires, encore et toujours. La binette sur la table. Une multitude d’images. Tout en vrac. L’Ancêtre qui ne sort toujours pas. Le Grand Chef et sa retraite, comblée de promenade. Un stagiaire. Des sourires en coin. Du travail en commun.

Et beaucoup, beaucoup de bonheur… cela va être une bien belle année, de celles qui comptent.

 

Merveilleuse semaine !

La gazette du 28 au 1er février 2019

lundi 28 janvier 2019

pommier sous la neige chez Sarl Renard, maraîcher bio, 78Donc au final, ce n’est pas le froid, mais la neige qui nous a permis de rester bien au chaud… Celà nous ennuie, parce que nous sommes bousculés mais cette petite après-midi de liberté donnait au canapé un goût de vacances !

Mais maintenant que la routine a repris son cours, nous jetons un coup d’œil au calendrier des semis. Il est temps de repiquer chou rave, betterave et bette. Les fenouils n’ont pas encore daigné montrer le bout de leur nez et nous ne parlons même pas du persil !

Les premiers germes. Le début. Une ombre de sourire. Même si chaque année retrouve son quotidien, nous avons toujours une certaine joie à voir nos cultures faire leurs premiers pas… C’est toujours un peu la première fois. Toujours identique. Les mêmes gestes. Et l’envie de voir réussir. De les voir devenir grands et forts. Nos bébés nous réjouissent autant qu’ils nous agacent… et nous applaudissons à leurs premières feuilles !

Merveilleuse semaine !

la gazette du 21 au 25 janvier 2019

lundi 21 janvier 2019

pas sur sol givré chez SARL Renard, maraîcher bio, 78Un bon hiver est un hiver froid parce que cela élimine la vermine (et je crois en faire partie parce que, clairement, je ne suis pas de taille à combattre…) Alors, nous avons de la chance, le soleil accompagne le gel et nous empêche de faire ce que nous voulons (ha !ha !) C’est donc derrière notre fenêtre que nous admirons ce merveilleux soleil qui n’obtiendra qu’un joli dégel cet après-midi dans les serres (parce que la vermine est longue à tuer, la preuve, elle se cache derrière les fenêtres…)

A ce moment précis, nous pensons à l’Ancêtre qui devait être pieds nus dans la neige à récolter… bah, on sait pas… Donc, comme une veillée, nous demandons.

Et qu’apprenons-nous ? Qu’à l’époque, c’était aucune vente de janvier à mars… et qu’en hiver, mon arrière-arrière-grand-père vivait toute une semaine sur un cageot de persil vendu aux halles…

Donc au final, notre rêve de manger du chou tout l’hiver est la cause des températures douces… mais avouons qu’une petite hivernation ne serait pas de refus, surtout au moment de mettre les gants, le pull, le 2è pull, le manteau, l’imper, les bottes pour chatouiller les poireaux.

Heureusement, Super Carlos est là et qu’il emmène son acolyte Olivier pour les tâches ingrates… nous laissant les admirer derrière la vitre.

Donc au final, nous irons au marché nous geler les m***** enfin, pas s’il fait -15°C…

Merveilleuse semaine !

La gazette du 14 au 18 janvier 2019

lundi 14 janvier 2019

 Reprendre ses habitudes. Voir notre monde dans la pénombre, découvrir les légumes par nos mains et abandonner quand ils ne se devinent plus. Trouver la mâche grandie. Trouver que les épinards se vendent plus vite qu’ils ne poussent. Voir les bettes faire le pont tellement elles sont flexibles. Constater que les choux raves sont presque tous cueillis (et que l’herbe a bien fini par geler même dans la serre). Attendre les graines pour semer les premiers fenouils de l’année. Devoir reprendre notre planning parce que cela recommence. Chercher la pointe de soleil et ne trouver qu’une immensité grise. Désespérer de ne plus avoir assez de nos salades (même si, chaque année, l’hiver met à mal nos feuilles tendres de batavia) et en replanter pour Mars. Mettre les bottes pour éviter la boue. Faire en sorte de garder la chaleur et la voir s’échapper. Nettoyer le carré de persil. Sortir la machine pour les poireaux et être assourdie le temps de les laver. Passer aux carottes de stockage et vous prévenir qu’elles seront de moins en moins sucrées. Compter ce qu’il nous reste en pommes de terre, envisager de les planter tôt pour faire la jointure. Commander plants de fraisiers, de poireaux et autres graines. Se tourner vers la lumière et penser que le début est un début. Un peu calme, un peu jouissif, totalement enthousiasment…

Merveilleuse semaine !

La gazette du 7 au 11 janvier 2019

lundi 7 janvier 2019

soir fin d'hiver Sarl Renard, maraîcher, 78Je ne sais pas vous… mais ici, la tonalité est donnée dès les premiers jours pour l’année à venir. Il y a un mot qui s’immisce et galope partout dans notre tête. Et cette année, le mot « exaltation » s’est introduit par un petit matin froid de fin 2018 et tourne depuis au milieu des champs… Alors il sera le point d’orgue pour nos projets, notre besoin de trouver un nouveau rythme et de casser quelques murs… Il y aura du travail (Carlos veut réussir des brocolis et j’ai l’intention de laisser traîner des graines d’endive…), des courses contre les heures (sombres ou éclatantes de soleil à entendre nos rires au fond des champs) et certainement de jolies réussites, mais des échecs prévisibles qui nous ferons rebondir et des étoiles à accrocher un peu partout.

Ce ne sera pas facile, mais certainement très drôle avec plein de vendredis où les nerfs exploseront pour nous. Il y aura les journées avec ses minutes limitées et les nôtres, un peu plus flexibles qui nous ferons parler avec la lune. Nous danserons de joie, de rage, sous la pluie, contre le temps, avec envie et il sera grisant de voir le sol respirer. Chaque souffle sera un tempo, une idée à suivre… ou pas. Beaucoup de sentiers et des cailloux blancs pour ne pas se perdre.

Et nous espérons que, malgré vos malheurs, vous saurez trouver beaucoup de joie dans cette année, qu’une petite chanson vous enivrera et vous mènera dans des endroits étonnants aussi bien en vous que partout dans le monde…

Merveilleuse année 2019 !