Archives pour la catégorie ‘Dans les champs – la gazette de Céline’

La gazette du 13 au 17 mai 2019

lundi 13 mai 2019

arrosage serre à plants SARL Renard maraîcher bio yvelines 78Nous ne l’avions pas demandé mais nous avons eu l’option 4 arrosages en 1 la semaine dernière. Carlos voulait buter les petits pois, mais il doit attendre. Courge musquée, butternut et céleri rave sont à la taille parfaite pour rejoindre notre champ, mais patience leur est demandée. Les dahlias devraient être en terre, mais encore quelques jours parce qu’ils ne savent pas nager. Et une petite mare spontanée en bout de champ attend sa petite grenouille pour compléter ce tableau bucolique.

Heureusement, nous avons des serres et des orties en pagaille pour égayer nos journées de désherbage. Également une idée à repiquer… Disons que nous nous laissons tenter par des melons et des pastèques, sans trop savoir ce que cela donnera. Nelson parlait aussi de gingembre au fond d’une serre.

Et aussi, nous avons semé des endives, donc sauf gros problème, nous passerons quelques heures dans le froid à préparer les racines pour avoir un peu d’endives fin janvier 2020… sans miracle, puisque les résultats sont souvent très mitigés.

Et dans l’attente de ne plus s’enfoncer dans la terre, nous cueillons les épinards, taillons les tomates, rêvassons aux quelques cerises accrochées aux arbres, prions pour les concombres longs qui se suicident les uns derrière les autres, et continuons à envisager demain, une fraise sur la langue prolongeant les jolies minutes que nous avons devant nous…

Merveilleuse semaine !

La gazette du 6 au 10 mai 2019

lundi 6 mai 2019

Carlos et Olivier aux navets. SARL Renard, maraicher bio à St Rémy l'Honoré 78690Des jours de soleil et des jours de pluies. Toujours pas assez, même si nous préférerions des nuits de pluie… La serre à plant se remplit et se vide. Les bébés trouvent leurs places. De nouvelles générations viennent et nous repiquons notre futur.

Les feuilles continuent à s’étaler et montrer leur supériorité. Cette saison est à elles. Elles ne seront jamais plus grandes, ne pousseront jamais si vite. Profiter de cette profusion de vert. Ne plus être dans un carré de bette mais au milieu de la canopée. Penser au mulot qui joue sous nos pieds. Prendre le point de vue d’un insecte. Trouver la fraîcheur. Laisser glisser les gouttes des feuilles. Et rejoindre les fenouils. Se perdre dans leur senteur anisée. Se laisser caresser par son feuillage tout doux qui se balance sous la brise. Jouer avec le soleil qui se fait dentelle au milieu de la verdure. Reconnaître les betteraves aux éclats pourpres. A ses feuilles lisses, veinées de rouge qui chatouillent votre passage. Observer la multitude d’araignées qui parcourent le sol, chassées par nos pas, cherchant refuge sous la bâche.

Il n’y a encore que peu de fruits. Le printemps préférant la verdure. Heureusement, au bout de tout ça, trône notre carré de fraises. Merveille de délice qui nous fait oublier le travail de la semaine…

Merveilleuse semaine !

La gazette du 29 avril au 3 mai 2019

lundi 29 avril 2019

Fraises bio 78 vente directe maraicher« Je n’entends pas siffler ! » dit Carlos en approchant du tunnel à fraisiers. Et honnêtement, je ne comprends pas ce qu’il veut dire… sous prétexte que mes joues ressemblent à celles d’un hamster tellement il y a de fraises à l’intérieur…

En tout cas, elles sont bonnes. Même si les premiers arrivés ont tout raflé… parce que la première semaine a toujours un goût de trop peu.

Mais vous le savez, c’est toujours la même histoire. On attend avec impatience. Et le premier fruit arrive. Vite avalé (enfin, pas la courgette). Et après cela prend un temps fous à se reproduire par milliers… Heureusement, 15 jours plus tard, le nombre explose et nous pouvons satisfaire nos envies de savourer nos bébés… et vous en laisser un peu !

Et comme nous gardons la cueille des fraises pour les filles, les garçons caressent, en les attachant,  les tomates auxquelles ils chuchotent des compliments pour qu’elles poussent vite, vite…

Sans oublier toutes ces jolies choses qui se passent dans le champ. Le printemps est fort agréable. Un peu en avance. Sa terre se réchauffe. Et nous sourions. En regardant les carottes nouvelles, les choux danser, les salades s’épanouir, les fenouils devenir ronds et le persil s’étoffer. Certaines années prennent des allures de fêtes. Les lendemains chanteront peut-être moins. Nous le savons. L’envisageons. Et prenons à bras le corps tout ce qui peut être pris… et il y a un paquet de belles choses !

 

Merveilleuse semaine !

La gazette du 24 au 27 avril 2019

mardi 23 avril 2019

main de l'Ancêtre chez SARL Renard, maraîcher bio

Le temps file à toute allure et la pluie semble se décider à faire un petit passage au-dessus de nos champs. Avec ou sans orage ? Nous ne le savons pas, mais hâtons nos pas. Finir ce qui n’a pas été achevé la semaine dernière : semer les haricots dehors, repiquer poivrons et aubergines, arroser, arroser, arroser (encore que pour cette partie, nous comptons sur les larmes du ciel)

Et commencer, avec enthousiasme, de nouvelles tâches : botteler les carottes nouvelles qui sont en avance. Croquer, enfin cueillir les fraises qui sont juste à l’heure pour notre gourmandise (mais pas assez nombreuses quand même…) et profiter de ce beau temps insolent, qui ne durera pas mais reviendra forcément…

Il y a toujours les épinards à cueillir, les bettes à organiser en bottes (et à nettoyer parce que l’herbe les aime bien) et le persil à couper.

Nous passons, repassons et encore une fois devant les tomates et leur trouvons déjà un air de grandes.

Nous surveillons les vilaines limaces qui pourraient faire un sort à nos céleris.

Nous comptons le nombre de carrés disponibles pour notre 2è saison de tomates, et aussi le nombre de caisses vacantes pour repiquer la 3è saison qui est sortie d’un seul coup du terreau où elle était semée. Et il y aura les premières à attacher.

En fait, à partir de maintenant, notre univers, bien qu’il s’étende sur 12Ha, aura tendance à se concentrer sur quelques 1000 m2 de serre où nos Précieuses feront leurs capricieuses…

 

Merveilleuse semaine !

la gazette du 15 au 19 avril 2019

mardi 16 avril 2019

plants tomates 3 semaines après repiquage, chez SARL Renard, maraîcher bio, 78Deux objectifs cette semaine : planter nos Précieuses (nos tomates) et les Précieuses du Grand Chef en retraite (les patates).

Pour contenter tout le monde, nous commençons par nettoyer les serres (et il est vrai que les températures piquent encore un peu ce matin, donc le petit rayon de soleil qui tape au carreau est fort agréable). Il y a tout le persil de l’hiver à enlever, lui, qui monte pour pouvoir se répandre partout. Et surtout, nous espérons de la pluie. Pas 3 gouttes pour soulever la poussière. Une bonne ondée pour que les mottes deviennent poussière avec la herse pour nos petites patates qui vont regagner la terre.

Il y aura aussi les 1er haricots à semer en plein champ. Les courges à semer. Ainsi que la dernière saison de tomates.

Et pour nous occuper le reste de la semaine, les épinards sont à cueillir à foison. Un nouveau carré. Tout tendre. Les navets font de jolies boules pour les premières bottes. Les radis continuent leur valse. Les salades sont enfin magnifiques. Et les choux, à force de tourner sur eux même, sont tous ronds et prêts à fondre dans nos bouches…

Bref, pour clôturer cette première vague de légumes printaniers, il ne manque plus que les carottes… Carlos les annonce pour la semaine prochaine…

 

Merveilleuse semaine !

La gazette du 8 au 12 avril 2019

lundi 8 avril 2019

préparation plantation chez SARL Renard, producteur de légumes bio, 78Nelson nous rejoint cette semaine… et les choses sérieuses vont commencer. Encore quelques jours avant de planter les tomates, mais grosse mission repiquage : céleri rave, courgette, aubergine… Les serres verdissent. Nous cueillons, cueillons, cueillons… et plantons aussi !

Les navets commencent à avoir de jolis bulbes au bout des feuilles. Les carottes grossissent. Les choux tournent. La salade est de belle taille. Et nous courons partout. Surveillant, cajolant, binant, récoltant, bordant, plantant, savourant, semant. Il semblerait que des heures manquent aux journées. Mais nous nous en accommodons… Surtout que le ciel a été tout mignon avec nous la semaine dernière : d’une semaine apocalyptique, nous sommes passés à une semaine où le soleil était invité d’honneur… et si le vent nous a taquinés, fraisiers et semis ont eu le temps d’être en terre. Il ne reste plus que les patates… mais l’ex Grand Chef prenant sa retraite très au sérieux semble les avoir oubliées… ce qui nous laisse un peu de répit !

Et il y a aussi le coucou qui a commencé son petit concert printanier… ravissant nos oreilles (et, superstition oblige,  remplissant nos champs, nous l’espérons)

Merveilleuse semaine !

La gazette du 1 au 5 avril

mercredi 3 avril 2019

plantation fraisier bio chez Sarl Renard, maraîcher bio, 78Accélération du tempo… Avril commence à peine et le calendrier nous indique une multitude de choses à faire. Semer petits pois, carottes, épinards, fenouils, poivrons, aubergines, basilic, concombres. Planter oignons, persil, fenouils, choux raves, tétragone. Cueillir épinards, épinards, toujours épinards… Botteler persil par centaines et radis par millier nous l’espérons…

Les quantités s’accumulent. La joie de s’y plonger aussi. Et celle d’en sortir également… Regarder autour pour se ressourcer. Se nourrir l’esprit dans l’herbe plus verte pour revenir avec d’autres points de vue. Un sourire, aussi. Apprécier cette période où chaque jour apporte 1cm à la feuille verte. Attendre avec angoisse que le temps fasse son effet et les pressent un peu, parce que l’impatience nous gagne. Les regarder chaque jour. Les caresser chaque matin. Les border chaque soir. Ouvrir et fermer les serres. Couvrir et découvrir pour surveiller l’herbe et leurs progrès.

Attendre l’aurore pour chercher les tulipes. Attendre la pluie pour ne pas arroser les plantations. Attendre le soleil pour profiter.

Et surtout attendre que tout arrive parce que cela se passe toujours bien, finalement.

Merveilleuse semaine !

La gazette du 25 au 29 mars 2019

lundi 25 mars 2019

radis chez SARL Renard, maraîcher bioL’eau est partie avec les nuages mais elle avait réussi à s’accrocher au sol, retardant quelques plantations… Donc une grosse semaine s’annonce à nous. Le temps de préparer le sol et nous sommes partis à planter les oignons : jaunes, rouges, blancs, les échalotes et tant que nous y sommes, il y a carottes et épinards à semer ! Quelques fenouils, même si la réussite est rarement au bout… et nous continuerons avec les fraisiers à planter.

Entre temps, nous aurons des caisses et des caisses de radis à remplir. Tous roses, tous croquants.

Et bien sûr, nos épinards à cueillir, à cueillir, encore à cueillir… surtout qu’il faudra les pousser pour y mettre des graines de haricots… Février nous a donné des envies d’avance, alors il faut faire de la place…

Heureusement, navets, radis noirs et chicorées ont disparu du planning. La saison qui s’annonce laissera le client interrogatif sur nos peu de légumes, mais le moment est de planter, semer, entretenir pour la profusion estivale… il est vrai que la tomate bien rouge est (très) loin, mais elle nous donne déjà du travail…

Merveilleuse semaine !

La gazette du 18 au 22 mars 2019

lundi 18 mars 2019

Carlos écume les champs avec son matériel de bricolage derrière lui parce que le vent s’amuse. Il joue avec les serres. Emporte un peu de plexi, quelques carreaux, chatouille les bâches et agrandit quelques trous. Alors Super Carlos soigne, répare et console. Il a plein de bisous magiques dans les poches, normal, une année de paternité vous en fournit tout un stock !

Pendant ce temps, les épinards sont à cueillir. Pas vraiment grands. Pas vraiment beaux. Ils ont le méritent d’être lourds (parce qu’en remplir des caisses est tout sauf drôle…). Et quand nous avons fini, nous courons derrière le persil parce que nous sentons qu’il a très envie de monter jusqu’à faire une superbe jungle verte.

Naturellement, après ce magnifique mois de Février, il n’est pas le seul à avoir des envies d’évasion : chicorées et pain de sucre ne sont plus que des tâches de couleur avant de servir d’engrais, les poireaux commencent, la mâche est en cours.

Et comme les petits nouveaux prennent leur temps, il y a quelques points de suspension, des respirations en apesanteur et des croisements de doigts. Mais c’est toujours un peu pareil. Toujours l’angoisse au ventre. Un peu. Au cas où. Parce que si cela ne le faisait pas… enfin, dans un monde imaginaire, parce que notre petit cœur va pouvoir reprendre son rythme normal : cela le fait toujours. Parfois avec abondance. Souvent au dernier moment. Quelques palpitations.

Mais c’est sûr, tout finira par bien se passer…

Merveilleuse semaine !

La gazette du 11 au 15 mars 2019

lundi 11 mars 2019

ciel mauve chez SARL Renard, producteur de légumes bio, 78En sortant ce matin, un ciel mauve m’accueillit. Un peu comme si les nuages hésitaient entre déverser leur chagrin avec des bleus à l’âme ou craquer sous l’aube rose. Les gouttes se sont échappées avant l’aurore et continuent sur les giboulées de Mars.

Mais nous rentrons dans le vif du sujet. Nos légumes poussent et commencent à nous tenir occuper. Il y a ceux dont le soleil de Février a accéléré la course vers la fin. Donc nous courrons un peu après… Et il y a ceux pour lesquels chaque minute de gagné sur la nuit leur donne envie de prendre toute la place. Et enfin, ceux qui sont encore en graine, mais qui ont très envie de participer à la fête… Bref, c’est le moment où nous disons adieu aux journées courtes et aux échappées belles… Encore que cette année, nous avons bon espoir de réussir à glaner de jolies minutes un peu folles, un peu légères qui auront tout à voir avec la vie hors des champs.

En attendant de vraiment savoir comment nous procéderons, parce que oui, il y a un peu d’aventure entre le plan et la réalité, nous retroussons nos manches avec le sourire et cueillons… Les journées sont parfois décousues, parfois en pointillé, parfois avec des impératifs, souvent réjouissantes… et nous avons un peu hâte de voir tomates et soleil grandir jusqu’à tout envahir…

 

Merveilleuse semaine !