Archives pour la catégorie ‘Dans les champs – la gazette de Céline’

La gazette du 12 avril au 15 avril 2021

lundi 12 avril 2021

repiquage serre à plants, maraîcher bio SARL Renard, 78Le temps glisse entre nos doigts et nous préférons parfois profiter de la lumière en serre plutôt que de rester au bureau.

Cette semaine nous avons dû faire une croix sur les fruitiers (et, de toutes façons, ce n’est pas notre métier), mais il est vrai que notre idée étant d’en planter un certain nombre, notre projet risque d’être revu un peu à la baisse car, si les bonnes années nous motivent, seulement une année sur deux ne mérite peut-être pas tant de notre énergie… mais nous verrons plus tard.

Pour le moment, nous pensons à nos bébés. Les gelées ont mis à mal les rangs contre la bâche des fraisiers. Et, si nous avons couvert les pommes de terre nouvelles en serre, les bouts des feuilles, contre le voile, ont tout de même pris un petit coup sur la tête. Et, dans le moindre trou du voile, la gelée s’est engouffrée pour mettre à terre les quelques haricots qui dépassaient. Cela nous conforte dans notre volonté de ne pas hâter certaines plantations (courgettes/tomates) malgré la douceur de certains hivers ! Donc pas de mauvaises surprises de notre côté, juste l’idée que notre routine est plutôt bien, même si nous adorerions avoir des Précieuses plus tôt !

Bref, nous continuons doucement mais sûrement nos petites habitudes et attaquons le repiquage du céleri rave. Alors, vous nous trouverez dans la serre à plants au milieu d’un bain de lumière et des cristaux de givre accrochés aux carreaux pour nous rappeler qu’il faut savoir lâcher prise sur ce que nous ne pouvons maîtriser…

Merveilleuse semaine…

La gazette du 29 mars au 01 avril 2021

mardi 30 mars 2021

Carlos et Olivier semant les radis roses SARL Renard, producteur de légumes bio, 78Le rythme s’est sensiblement (euphémisme) accéléré cette semaine. C’est avec une certaine excitation que nous retrouvons cette fébrilité naturelle. Les légumes semblent se passer l’idée qu’il est temps de nous occuper et les machines, jalouses, font du mauvais esprit en nous gardant près d’elles pour les réparer. Certes, certaines réparations auraient pu être anticipées mais le virus de l’occupation semble gagner tout le champ…

Il est temps de planter, semer, désherber, botteler, courir (après le temps libre ?) avec un immense sourire aux lèvres. Plongeons dans l’effervescence. Ne réfléchissons plus, il est temps de s’activer.

D’ailleurs, n’était-ce pas une hirondelle qui a frôlé l’épaule de mon frère hier ?

Merveilleuse semaine…

La gazette du 22 mars au 25 mars 2021

lundi 22 mars 2021

carlos chez SARL Renard, producteur de légumes bio, 78Découvrir les premières tulipes dans la serre est un sourire en ces temps hallucinants… car, comme beaucoup, nous ne comprenons plus très bien ce qu’ « être confiné » signifie… si ce n’est devoir acheter vêtements et miroir en ligne et ne pas oublier que, si nous ne pouvons pas voir un ami, nos enfants peuvent vivre avec 800 autres mineurs pendant la journée.

Bref, le printemps chassant nos heures creuses, nous nous concentrons sur le travail. Plantation des oignons dehors. Des fraisiers aussi. Pousser une partie des épinards pour les dernières salades en serre. La mâche et la chicorée ne sont plus que des souvenirs, remplacées par les radis et les navets. Quelques jeunes herbes pointent, donnant un air de fête à nos plats. Tout est un peu timide. Nous attendons plus. Nous attendons l’été et respirons (pour ne pas dire « sniffons ») plants de Précieuses et graines de basilic, pour en avoir des réminiscences plein la tête. Nos 700 courgettes sont semées, ainsi que les poivrons et aubergines, et notre 2ème saison de Précieuses. D’ailleurs, nous avons reçu des Précieuses au nom composé de chiffres qui n’étaient pas au programme. Nous ne savons pas trop ce qui grandira de ces graines mais des Précieuses en forme de surprises, cela ne se refuse pas… alors soyons aventureux !

Merveilleuse semaine !

La gazette du 15 mars au 18 mars 2021

lundi 15 mars 2021

champs après le pluie, SARL REnard, cultivateur de légumes bio, 78Nous regardons le ciel. Nous regardons notre liste. Nous regardons la technologie qui prédit ce que le ciel fera. Puis nous regardons le ciel encore et choisissons de profiter de l’absence de nuage pour tenter une percée en extérieur. Bien sûr, l’imperméable est sur la brouette pour conjurer la prédiction moderne et nous croyons dur comme fer à notre bonne étoile. Souvent, nous n’avons même pas besoin de faire semblant de mettre notre habit de canard (parce que, du temps des grands parents, quand ils laissaient les salariés travailler sous la pluie, il semblerait que ces derniers se réunissaient au milieu du champ en attendant l’accalmie, comme des canards…). Le vent nous pousse, emporte nos caisses et nous oblige à revoir notre parcours si nous souhaitons garder la mâche dans nos caisses et non devenir de petits flocons verts, ballotés par son souffle. Il nous empêche également de finir de couvrir notre serre (qui au passage doit accueillir fenouil et chou rave dans moins de trois semaines…)

Dernière semaine aussi à être quatre dans les champs : Nelson revient bientôt pour attaquer les choses sérieuses.

Donc finissons la mâche. Finissons le pissenlit. Soufflons après la salade qui tarde et le radis qui refuse de s’arrondir. Pestons contre cette Nature indisciplinée qui ne se plie pas à nos exigences gustatives. Tapons du pied. Arrachons rageusement les feuilles d’épinards qui pourtant se montraient encourageantes. Mettons-nous au diapason du ciel : tonnons, éclaboussons-nous de lumière et de rires, laissons l’eau s’évacuer, respirons doucement à l’aube, endormons-nous sous notre souffle au crépuscule, emmêlons nos cheveux de vent. Car tout est un cycle et un début est forcément à nos pieds…

Merveilleuse semaine…

La gazette du 08 mars au 11 mars 2021

lundi 8 mars 2021

triage radis noir chez SARL Renard, cultivateur de légumes bio, 78Nous commençons à désemplir la serre à plants pour attaquer la saison. Ce qui est une bonne chose, la place commençant à se faire rare.

Bien sûr, comme souvent à cette époque de l’année, le vent du Nord fait son cinéma et stoppe la pousse.

Il y a cette serre qui aurait dû être couverte mais qui ne l’est pas, donc nous changeons de sens pour les premières plantations. Et nous la bâchons aujourd’hui, enfin si le vent nous en laisse l’occasion… Pour le moment, après avoir tiré pour hisser la bâche (à bout de bras, ce qui semblait avoir le poids d’un âne mort), le vent, taquin, a fait basculer la deuxième moitié par-dessus nous. Ce qui était fort joli mais ce qui ne nous avance absolument pas en termes d’efficacité…

La 2ème saison de choux raves est à repiquer et les semis d’été se profilent : courgettes, basilic, poivrons et aubergines… toujours sous le soleil, même si la Nature nous rappelle que l’hiver n’est pas fini en piquant nos doigts par des températures négatives…

Merveilleuse semaine…

La gazette du 01 mars au 04 mars 2021

lundi 1 mars 2021

arrosage serre à plants SARL Renard maraîcher bio yvelines 78Nous aurons profité du soleil. Dans les serres. Dehors. A l’aube. Continué de sentir sa chaleur en fermant les serres au crépuscule. Les températures seront plus froides à l’avenir. Ou peut-être pas. Nous déplorerons de voir les fruitiers partir à fleurs. Mais cette semaine avait un goût d’été infini : les vacances scolaires où l’esclavage des enfants est de rigueur, les pulls qui tombaient, les oiseaux qui nous accompagnaient, le soleil généreux… Il y a eu du travail mais surtout des conversations entre générations, des moments partagés, des râles soufflés, le plaisir de prendre la brouette plutôt que de se cacher dans la cabine du tracteur.

Rempoter, semer, repiquer, planter, désherber. C’étaient nos p’tits travaux de la semaine dernière. Nos tomates sont prêtes à être en cubes dans notre pouponnière. Nous avons choisi de semer les haricots en cubes avant de les remettre en terre cette année pour voir si la mortalité est moins élevée (enfin surtout s’il y aura moins d’herbe !). La deuxième saison de fenouil, chou rave et persil est à semer. Nous admirons nos épinards pousser et nous pourrons recommencer à cueillir nos bettes la semaine prochaine. Le soleil est notre meilleur allié en ce moment, surtout que vous commencez à bouder les poireaux… En tous cas, nous espérons la venue rapide des carottes (bon, d’accord, ce n’est pas avant mai) car il n’en reste plus que 3 palox dans nos frigos… Oui, nous avons fait au plus juste, et il semblerait qu’elles soient moins grosses que les autres années mais que voulez-vous… si nous pouvons éviter de désherber 600m de carottes en plus…

Merveilleuse semaine sous ce ciel printanier…

La gazette du 22 février au 25 février 2021

lundi 22 février 2021

Remise de la médaille du mérite chez SARL Renard, maraîcher bio 78, par Mme Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée à l'industrie, et Aurore Bergé, députéUn peu d’auto-congratulation pour commencer : nous avons eu l’honneur d’être nommés par notre députée, Mme Aurore Bergé, et de recevoir des mains de la Ministre déléguée à l’industrie, Mme Agnès Pannier-Runacher, la médaille du mérite national vendredi dernier, pour nous remercier d’avoir continué sans relâche notre travail durant le premier confinement et de nourrir ceux qui nous font confiance depuis plusieurs dizaines d’années maintenant. Il est toujours agréable de voir notre travail reconnu par nos élites, même si notre intérêt pour la politique est ici très, très limité… Mais nous n’avons pas boudé notre plaisir et apprécié ce moment d’échanges où nous avons pu montrer nos champs et laisser un peu de boue sous leurs chaussures.

Retour au réel pour une petite semaine sans rien de prévu au planning et des stagiaires (chez nous, nous parlons de sherpas) à faire ramper dans la boue (mais ce n’est pas notre faute, la nature est généreuse sur les quantités de liquide qu’elle nous octroie). Donc, maintenant que salade, navets et herbe sont plantés, il y aura du poireau à arracher et éplucher, la chicorée à trier, les panais à soulever, les carottes à désherber pour la 2ème fois (et elles ne sont vraiment pas sales…). Et il semblerait que les pulls tomberont dans les serres, sous des effluves de vacances… La douceur du soleil se rappellera à nous et rendra notre travail fort agréable sous le chant des oiseaux… dont nous allons profiter dès maintenant… tout comme vous, nous l’espérons !

La gazette du 15 février au 18 février 2021

mardi 16 février 2021

SARL RENARD, maraîcher bio, 78 sous la neigeNous avons survécu au froid et à la neige (pas le radiateur du bureau et seulement 6 petits degrés pour faire les papiers…), et vouons une passion pour le travail en frigo ces derniers jours.

Nous avions anticipé sur la nature et arraché les poireaux avant leur emprisonnement. Un éclair de génie m’a fait penser que si nous ne coupions pas la chicorée maintenant (c’est-à-dire mardi 17h40) nous n’arriverions plus à rien une fois la neige tombée.

Le persil avait la tête en bas après plus de 24h en température négative et nous avions oublié, manifestement (les tas de neige en étaient la preuve), de fermer les vasistas d’une travée de la serre verre (mais la mâche est forte et vigoureuse).

Nous avons fini de semer les oignons et Carlos a réussi à semer les petits pois (en serre et juste pour voir).

Le reste de la semaine a été occupé à ne pas perdre de doigts à chaque fois que nous touchions quelque chose (en fait, les choses étaient des légumes déguisés en glaçon) et même à ouvrir les portes de hangar, emprisonnées dans le sol gelé… Nous n’avions jamais remarqué qu’il y avait autant de terre autour… Certes, nous avions déjà eu ces températures mais nous nous habituons vite au luxe et notre embourgeoisement efface le souvenir des hivers froids des années antérieures (de notre enfance, pieds nus dans la neige…).

Mais la semaine est passée, les degrés sont revenus (pas le persil qui est à plat ventre) et, au moment de rentrer chez nous à la lumière déclinante, nous trouvions que le crépuscule avait un air de printemps où une table avec bougies et victuailles aurait finalisé cette journée en beauté…

Profitez de votre semaine !

La gazette du 08 février au 11 février 2021

mardi 9 février 2021

paysage hivernal chez SARL Renard, cultivateur de légumes bio, 78Si je regarde le planning, tout est fait SAUF désherber la rhubarbe pour mettre un plastique dessus (plus large que la bande de l’année dernière qui a, certes, boosté nos petits pieds mais qui, au final, a tout retardé car il a fallu dé cacher quand elle n’eut plus de place et qu’il a gelé). Donc nous ferons mieux. Mais attendons tout de même que nos terres soient moins… humides.

Car chacun de nos pas fait « spouic spouic », tellement l’eau semble présente (oui, nous nous entraînons pour être Moïse et marcher sur l’eau).

Alors nous laissons les binettes de côté et passons au bricolage : recouvrir les serres dont le vent s’est joué, réparer le matériel usé.

Il y a les légumes qui ont profité des belles journées ensoleillées (parce que, sous les serres, 20°C sont vite atteints) et que nous pouvons recommencer à récolter, comme les épinards et la mâche. Nous trouvons même que certaines chicorées ont des envies d’envolée (qui seront contenues avec le refroidissement de cette semaine).

Le temps restant se partagera entre notre mission semis d’oignon, la préparation des marchés et les semis de petits pois !

Car oui, c’est déjà le moment. Enfin, nous suivons la méthode de nos Anciens : semer le plus près possible de la nouvelle lune pour qu’ils ne soient pas véreux (ou attendre quatre semaines de plus…), et cela fait bien tôt en saison cette année donc nous optons pour la serre (honnêtement, je ne sais pas s’il y aura de la place pour planter toutes nos envies…) et le plus gros sera en terre dans un mois (en espérant que le ciel se décide à vraiment sourire).

Profitez de votre semaine !

La gazette du 01 février au 04 février 2021

lundi 1 février 2021

épluchage chicorée SARL Renard, maraîcher bioSemaine décousue où l’apparition du soleil a rythmé notre travail.

Le repiquage des betteraves a ouvert la semaine chez les filles. D’abord 1500 comme le planning le prévoit. Oui mais ce ne sont pas des mono germes et il y en avait plus. Donc nous ne savons pas où elles iront par rapport à nos rotations mais il y en a 700 de plus et, comme il restait des cubes, une saison de navets est ressemée (pas de panique, nous ne parlons que de deux rangs !). Au final, il faut refaire des cubes pour les bettes qui traînaient à lever…

Entre temps, Olivier s’est pris une tige d’ortie sèche qui lui a égratigné la rétine (sans gravité même s’il ressemblait à un boxeur sortant d’un combat gagné par l’ortie). Coup de pression dans notre organisation. Nous voilà partis à arracher le poireau de la semaine, Laure, Carlos et moi. Un moment à nous trois, chose qui n’arrive que rarement. Et c’est sympa d’avoir le temps de se retrouver un peu.

En travaux pratiques pour les élèves du CHEP, Carlos a concocté la mise en place de la bâche sur le tunnel à fraisiers, avec opération musculation en creusant des trous pour éviter de se retrouver au pays d’Oz. De mon côté, nous avons épluché de la chicorée et ils ont trouvé ma technique vachement mieux que celle de Carlos-le-Fourbe qui attend la pluie pour tout faire à même le champ (et, à ce moment-là, même pas que je m’approche du fourbe), alors que je ramasse et pars me faire dorer la pilule dans une serre au chaud pour l’éplucher…

Et sur cette semaine déstructurée, la lune, très mystérieuse derrière son voile de nuages, nous a fait le plaisir de mettre des pas de lumière en se reflétant dans l’eau des flaques. Un peu de féerie pour adoucir les pensées troubles qui nous agitent si nous écoutons trop l’extérieur…

Profitez de votre semaine !