Le panier du 14/03/2019

Le raclage de fond de tiroir à commencé. Comment ne pas avoir de trou dans les 3 prochains mois avec ce que Dame Nature nous offre en temps…

Donc, nous économisons les pommes de terre, parce qu’elles n’étaient vraiment pas nombreuses dans notre champ en septembre. Alors comme le Grand Chef risque de nous tomber dessus s’il voit la pénurie, Super Carlos joue à cache-cache avec les palox…

Nous essayons de voir le bout des oignons rouges. Le pissenlit fait des siennes, comme chaque année, parce qu’ il est trop petit. En semaine 11, les boutons sont déjà grands.. mais n’oublions pas que la force de vie est dans la fleur… donc les boutons tout tendres sont merveilleux en salade, non?

Et le céleri… Notre valeur sûre. Il réussit toujours, mais c’est vrai, parfois il est moins gros… bref, c’est la plus-value du panier cette année. Dommage pour ceux qui n’aiment pas! Il y aura d’autres eaux légumes plus tard… les épinards ne devraient pas tarder. Semaine prochaine si tout va bien…

0.5 kilo d’oignons rouges

1 kilo de poireaux

1 céleri

0.2 kilo de chou Kale

1 botte de persil

0.2 kilo de pissenlits

1 coulis de tomates

1/2 chou vert

1 pain de sucre

Laisser une réponse