La gazette de Céline du 28 août au 1er septembre

Septembre se profile et la saison de la chasse s’annonce… même chez nous !
Carlos part à la chasse à la biche et son faon en commençant par couvrir les grosses salades dont le cœur disparaissait sous leurs quenottes, et comme ils marchent quand même partout pour grignoter les bébés salades, Carlos laisse la radio allumée toutes les nuits au milieu des salades. Ce qui a marché, sauf que maman Chevreuil et son bébé n’en ont pas peur et viennent maintenant grignoter, à leur tour, les salades au pied du poste… Carlos se dit vivement l’ouverture de la chasse et en attendant, met des clôtures électriques partout…

Le grand Chef part à la chasse aux patates. A l’aube, à l’heure où blanchit la campagne, il attend… sur son tracteur, la machine prête, paré à toutes éventualités. Surtout les bonnes, parce que, cette année, il le sent, cela va être bien.
Nous, nous sommes sur le pied de guerre. Prêts à avaler la poussière, à ramper sous la machine, à manquer perdre un doigt, à avoir mal au dos, à profiter de la première panne, de la deuxième, de la troisième, à entendre des noms d’oiseaux, à rouler ventre à terre chercher une pièce, à déclarer forfait, à avoir chaud, soif, à être exténués, à plisser le nez à cause d’une patate pourrie, à papoter, à hurler parce qu’il aura accéléré, à ne plus savoir si ce sont les cailloux ou les patates qu’il faut enlever, à bénir la pluie, à attendre le crépuscule, à les trouver belle et à crier victoire quand elles seront toutes ramassées.

Parce qu’enfin, le Grand Chef respirera et que nous aurons presque l’impression d’avoir fini la saison… mais en attendant « action » !
Merveilleuse semaine !

Un commentaire sur “La gazette de Céline du 28 août au 1er septembre”

  1. Schwarz dit :

    Bravo Céline !
    Il y a longtemps que n’avais lu ni commenté cette gazette, mais vraiment toujours aussi chouette, imagée, on se croirait presque derrière le tracteur ! Merci et bon courage.
    Martine

Laisser une réponse